Sommaire
Acteur public ou privé impliqué dans la valorisation des friches et la gestion des terres excavées en zone - potentiellement - polluée, améliorez votre connaissance de la qualité des sols urbains avec l’appui du BRGM grâce aux fonds pédo-géochimiques urbains.
Analyse in-situ d’un sol pollué par fluorescence X (Auzon, Haute-Loire, 2011).

Analyse in-situ d’un sol pollué par fluorescence X (Auzon, Haute-Loire, 2011).

© BRGM

Enjeux et besoins

En application de la loi ALUR, le renouvellement urbain doit permettre, au travers de la reconquête des espaces délaissés, la reconstruction de la ville sur elle-même et la requalification de friches afin de mieux préserver les territoires du phénomène croissant d’artificialisation et de perte de terres agricoles. Cependant, la qualité chimique des sols est souvent mal connue, tout particulièrement dans les zones urbaines, dont les sols ont été soumis au dépôt d’émissions atmosphériques diverses (rejets des usines, trafic routier, chauffages collectifs et individuels…) et sont souvent constitués de remblais marqués par des activités antérieures.

Il n’existe pas, en France, de valeurs guides réglementaires permettant de distinguer un sol pollué d’un sol non pollué. Le diagnostic des sols repose sur la comparaison de leur qualité avec celle des sols voisins (témoins) et la prise en compte des usages. Par ailleurs, la valorisation des terres excavées au cours des chantiers de réhabilitation répond à des règles strictes. Ces deux opérations permettent d’optimiser l’aménagement urbain, d’envisager l’usage actuel et futur (agricole, résidentiel, etc.) des sols tout en assurant la protection des populations. Elles reposent sur la connaîssance des concentrations diffuses d’éléments ou de substances persistantes dans les sols, d’origine naturelle et anthropique (due aux activités humaines) : les fonds pédogéochimiques anthropisés (FPGA).

Mais les données actuelles ne couvrent pas tout le territoire, concernent surtout les milieux ruraux et ne répondent pas toujours aux besoins des gestionnaires de sites et sols pollués.

Notre valeur ajoutée

Etablissement de référence dans le domaine des sites et sols pollués, le BRGM appuie le Ministère en charge de l’Ecologie dans l’élaboration de la méthodologie nationale qui permet de gérer les risques liés aux polllutions anciennes. Ses équipes interdisciplinaires interviennent de l’acquisition à la valorisation des données relatives à la qualité des sols, en passant par leur traitement et leur bancarisation.

A ce titre, elles ont construit une base de données nationale d’analyses de sols (BDSolU) dédiée à la détermination des FPGA pour le diagnostic des sols – potentiellement – pollués, et la valorisation des terres excavées en milieu urbain. Ces travaux, réalisés en collaboration avec le réseau de partenaires du BRGM (ADEME, INRAE, eOde, Mines ParisTech), s’inscrivent dans le cadre des programmes du Groupement d’intérêt Scientifique GIS SOL.

Fort de ses connaissances et de l’expérience de ses géochimistes, le BRGM vous accompagne pour cartographier votre territoire en vue de son aménagement raisonné, comme par exemple, l’identification des zones prioritaires devant faire l’objet de mesures de gestion particulières. Cette approche peut s’appuyer sur l’Inventaires Historique Urbain qu’elle vient aussi compléter. Elle comprend :

  • L’exploitation de données déjà recueillies au cours de précédentes études de sols ;
  • L’acquisition de nouvelles données permettant de compléter le maillage spatial de la zone :
    • Définition de la stratégie d’échantillonage tenant compte de la variabilité spatiale des teneurs ;
    • Réalisation des sondages, prélèvements et échantillonnages ;
    • Analyses des métaux-métalloïdes (plomb, cuivre, zinc, chrome, mercure, nickel, arsenic…) et des composés organiques persistants (PCB– polychlorobiphényles, dioxines et HAP–hydrocarbures aromatiques polycycliques).
  • La caractérisation des FPGA par traitement statistique et géostatistique ;
  • La réalisation de cartes et systèmes d’information tridimensionnels de la qualité des sols urbains ;
  • L’identification de la présence éventuelle d’anomalies en lien avec d’anciennes activités, à différentes échelles.

Les données utilisées sont déversées dans la BDSolU et améliorent ainsi la connaissance globale du territoire national. Les aménageurs intéressés par cette opération peuvent bénéficier du soutien financier de l’ADEME.

Cartographie géostatistique des teneurs en plomb du FPGA dans les sols urbains (Toulouse Métropole, 2019).

Cartographie géostatistique des teneurs en plomb du FPGA dans les sols urbains (Toulouse Métropole, 2019).

© BRGM

Moyens techniques et numériques

Quelques références

Réaménagement du site de L'Union, Nord

Nous contacter

Vous souhaitez des renseignements complémentaires sur cette offre ou faire appel à nos services ? Remplissez ce formulaire de contact. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.
* Champ obligatoire

Votre besoin

Votre message

Vos coordonnées

Validez le formulaire

Pour valider ce formulaire, prenez connaissance de notre politique de protection de vos données et validez le test de sécurité afin de confirmer que vous êtes un utilisateur humain.

À propos des données personnelles collectées par ce formulaire

  • La finalité de ce formulaire : permettre au BRGM de vous répondre suite à une demande de renseignement de votre part.
  • Les destinataires de ces données : les services chargés de la communication et de l’accueil, du support et de l’assistance aux utilisateurs des systèmes d’information, qui peuvent les transmettre aux personnes ou entités concernées par votre demande en interne au BRGM et/ou à des sous-traitants/prestataires.

Vos droits

Dans les limites posées par la Réglementation, notamment les articles 15 à 22 du RGPD, et après avoir justifié de votre identité, vous disposez notamment :

  • d’un droit d’information et d'accès aux données à caractère personnel vous concernant,
  • d’un droit de rectification de celles-ci,
  • d’un droit d'effacement de celles-ci ou de limitation de leur traitement.

Afin d'exercer ces droits vous pouvez contacter notre délégué à la protection des données à l'adresse suivante : dpo@brgm.fr.
Toute demande abusive au regard des lois et règlements pourra être rejetée.
Plus d'information sur la politique de protection des données personnelles des tiers