Analyse et expérimentation

Le BRGM réalise des analyses et expérimentations, en laboratoires, sur des bancs d’essais parfois uniques, et met en œuvre des solutions technologiques sur le terrain. Il rassemble compétences techniques, expertises scientifiques et développe de nouvelles méthodes ou les adapte afin d’apporter des solutions aux questions sociétales telles que la gestion durable des ressources (eau, sols, déchets), ou encore la connaissance et la maîtrise des impacts environnementaux des activités humaines sur la géosphère.

Le BRGM réalise des analyses et des expérimentations :

  • pour une gestion raisonnée des ressources en eau et des ressources minérales, en suivant et optimisant leurs usages, valorisation et recyclage, pour accompagner leurs préservations tant qualitatives que quantitatives,
  • pour une gestion raisonnée des sites et territoires, en étudiant la qualité des milieux, les risques associés sur l’homme et l’environnement, et en accompagnant leur préservation ou restauration par la mise en œuvre de solutions technologiques bio-géo-chimiques,
  • pour une optimisation de la durabilité fonctionnelle et structurelle de barrières naturelles ou ouvragées pour le stockage de déchets et de vecteurs énergétiques.

Il offre une expertise scientifique et technique, reposant sur des moyens d’essais parfois uniques, dans les domaines :

  • de l’analyse chimique organique et inorganique incluant la détection, la quantification et la spéciation des polluants réglementés ou émergents ;
  • de l’analyse chimique isotopique, et l’utilisation des traceurs isotopiques naturels, dans le champ des géosciences ou à des fins de traçabilité ;
  • de l’échantillonnage et la métrologie de l’environnement (sols, sous-sols, eaux et gaz) ;
  • de la caractérisation minérale, physico-chimique et texturale ;
  • de la microbiologie et la biologie moléculaire ;
  • de l’expérimentation bio-géo-chimique multi-échelles ;
  • et des procédés de traitement, de valorisation et de stockage des minerais et des déchets.

Le BRGM dispose d’un ensemble d’équipements scientifiques d’ampleur dans les champs de l’analyse, de la caractérisation et de l’expérimentation.

La mesure et l’expérimentation, au cœur de la production scientifique

Le BRGM place la mesure et l’expérimentation au cœur de sa production scientifique. La conception, le développement et la mise en œuvre de méthodologies d’analyse, de caractérisation, d’expérimentation et de modélisation, en laboratoire, sur des pilotes sub- à pluri-métriques mais aussi en milieux naturels ou anthropisés sont des composantes essentielles d’une démarche scientifique tournée vers des produits et services innovants en réponse aux enjeux sociétaux et économiques, pour une gestion durable des ressources.

Le BRGM joue un rôle majeur d’expertise, dérivée directe des activités scientifiques, au sein du laboratoire de référence dans le domaine de l’eau et des milieux aquatiques : AQUAREF.

L’activité du BRGM dans le domaine de l’analyse et de l’expérimentation est réalisée :

  • en appui de programmes scientifiques collaboratifs impliquant le BRGM aux côtés d’organismes publics ou privés de recherche et d’expertise ;
  • en appui aux services de l’État, en France ou à l’étranger
  • sous forme de prestations pour le compte de clients privés.
Plateforme PRIME du BRGM à Orléans. Plateforme métrique

Favoriser l’innovation et la valorisation scientifique

L’acquisition d’équipements scientifiques phares est une composante essentielle pour assurer le développement de l’excellence scientifique du BRGM dans le domaine de la mesure. Elle permet en effet d’engager des programmes de recherche innovants et de nouer des partenariats collaboratifs avec des acteurs nationaux et internationaux.

Ces équipements scientifiques phares sont générateurs d’une importante valorisation scientifique, notamment par des publications dans des revues de rang A et des présentations lors de congrès internationaux. Ils contribuent à positionner le BRGM comme leader sur des domaines scientifiques ciblés. Ils sont également un facteur d’attractivité du BRGM, qu’’il s’agisse de développer la formation par la recherche (doctorants et post-doctorants) ou d’accueillir des chercheurs confirmés.

Le BRGM développe et valide de nouvelles méthodes d’analyse et d’expérimentation. Objectif : développer l’innovation dans le domaine de la métrologie environnementale et des méthodes analytiques et géophysiques.

Laboratoires du BRGM : une gamme étendue de capacités analytiques

Les laboratoires du BRGM offrent une gamme étendue de capacités analytiques dans le domaine des sciences de la Terre et de l'environnement, allant des méthodes de routine des équipements de pointe, parfois uniques sur le paysage français.

Dans ses domaines de compétences, le BRGM conçoit et développe des méthodologies d'analyse, de caractérisation, d'observation et d'expérimentation, en laboratoire, en pilote, dans les milieux gaz, eaux, sol, sous-sol.

Le BRGM met en œuvre ces méthodologies et les équipements associés pour répondre aux questionnements qui émergent des projets scientifiques de l’établissement.

Parmi les axes forts :

Développer des outils et méthodes de détection, identification, quantification, spéciation des polluants (dont les polluants émergents : triclosan, parabènes, bisphénol A, produits vétérinaires, nanoparticules, etc…) dans les différentes matrices environnementales afin de suivre leur comportement et leur devenir dans l’environnement. En dotant ses laboratoires de la spectrométrie de masse haute-résolution (LC-TOF), le BRGM s’est donné les moyens de détecter dans l’environnement des molécules non encore identifiées, en vue d’un suivi adapté.

Développer des outils et méthodes de surveillance de la qualité des milieux (sol, sous-sol, eau) impactés par les pressions anthropiques et au-delà par les pressions générées par le changement global.

Conforter l’expertise dans le traçage de sources, caractérisation des apports naturels et anthropiques, datation de roches, d’évènements géologiques et de processus naturels. Une attention toute particulière est donnée aux problématiques environnementales (caractérisation des polluants et traçage des pollutions ; forensie environnementale) et à l’utilisation d’outils phare comme le MC-ICP-MS Neptune.

Conforter l’expertise dans le domaine de la minéralogie, de l’étude des structures cristallographiques, des propriétés physico-chimiques et texturales des matrices solides. Une attention particulière est donnée aux matériaux complexes (déchets post-production et post-consommation, matrice cimentaire,…). Développement d’outils phare comme le MEB-Raman.

Caractériser la biodiversité et les fonctions des populations microbiennes des environnements pollués, du sous-sol et des aquifères.

Développer des dispositifs expérimentaux multi-échelles permettant d’identifier et de quantifier les mécanismes géochimiques et biologiques qui contrôlent la mobilité et la transformation des éléments chimiques, dont les polluants, dans l’environnement. Ces moyens expérimentaux sont développés, adaptés et mis en œuvre dans le cadre des projets scientifiques, de l'échelle du laboratoire à celle de la halle pilote et des essais de démonstration sur site.

Procédés basés sur des processus chimiques, biologiques ou physiques, de l’échelle du laboratoire à celle de la halle pilote.

Plateforme PRIME du BRGM à Orléans. Plateforme submétrique
  • 2000.00
    de laboratoires

  • 80.00
    techniciens et chercheurs

  • 25000.00
    échantillons traités par an

Optimiser la qualité de la mesure

Le BRGM intervient à tous les niveaux de la chaîne analytique :

  • réseaux de surveillance (développement de nouveaux échantillonneurs et capteurs, études de fiabilité),
  • acquisition des données (développement et mise en œuvre de méthodes d’acquisition des données, isotopes, caractérisation minérale, chimie environnementale, incluant comparabilité, reproductibilité des mesures, développement et mise en œuvre de méthodes),
  • échantillonnage, analyses sur site et en laboratoire,
  • expérimentations en pilote et sur sites.

L’établissement se donne pour objectif d’optimiser l’ensemble de la chaîne analytique, dans un souci d’amélioration constante de la qualité de la mesure et de conforter l’expertise associée dans l’application et la valorisation des données.

Logo COFRAC

Logo COFRAC. Accréditation n°1-0251 disponible sur www.cofrac.fr.

© COFRAC

Les laboratoires du BRGM accrédités par le COFRAC 

Les laboratoires d'analyses du BRGM sont accrédités depuis 1994 par la section Laboratoires - Secteur Essais du Comité Français d'Accréditation (COFRAC), selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 "exigences générales concernant la compétence des laboratoires d'étalonnage et d'essais". 

Cette accréditation concerne : 

  • les analyses physico-chimiques des eaux, 
  • les analyses des sols en relation avec l'environnement, 
  • les analyses des sédiments, 
  • le développement et l’adaptation de méthodes d’analyses. 

Cette accréditation constitue une reconnaissance importante des compétences techniques et organisationnelles du BRGM et souligne sa performance. 

L’accréditation COFRAC apporte également des garanties sur la fiabilité des résultats des laboratoires du BRGM, sur leur indépendance et leur impartialité, et permet d'assurer une bonne comparabilité des analyses aux niveaux européen et international. 

Enfin, l’accréditation COFRAC marque la capacité du BRGM à innover en développant de nouvelles méthodes dans le domaine de la métrologie. 

Le COFRAC audite chaque année les laboratoires du BRGM afin de s'assurer du maintien des compétences techniques et organisationnelles. Le renouvellement de l'accréditation se fait tous les cinq ans.