Europe

A l’échelle européenne, le BRGM est engagé depuis de nombreuses années dans les programmes de recherche, l’appui aux politiques publiques et la coopération internationale. Il entretient de nombreux partenariats.
Drapeau européen

Drapeau européen.

© Conseil de l'Europe

Le BRGM est actif au niveau européen : implication soutenue dans les programmes de recherche européens, acteur engagé dans l’appui aux politiques publiques et la coopération internationale. 

Ces interventions conduisent le BRGM à : 

  • Assurer l’interface entre les gouvernements, les administrations, les industriels ou les collectivités locales et la recherche ; 
  • Aider à la décision en délivrant des données, des connaissances, des outils de l’expertise portant sur des systèmes complexes, à différentes échelles d’action ; 
  • Être un opérateur clé du réseautage aux niveaux national, européen et international, pour initier et construire des programmes de recherche et développement et faire évoluer les outils d’aide à la décision. 

Des domaines d’activité couvrant tout le champ des géosciences 

Le BRGM intervient au niveau européen sur l’ensemble de ses domaines de compétence : géologie et connaissance du sous-sol, gestion des eaux souterraines, risques et aménagement du territoire, ressources minérales et économie circulaire, transition énergétique, données et infrastructures numériques. 

Il assure une veille réglementaire, scientifique et technique sur ces domaines afin de mieux adapter ses propositions et ses activités. 

Dispositif expérimental LABBIO, Orléans

Le BRGM, acteur majeur de la Recherche et Innovation en Europe

Engagé dans les programmes-cadres de recherche et innovation de l’Union Européenne, le BRGM a contribué à plus de 160 de projets, collaboratifs pour la plupart, au cours des 20 dernières années.

Une implication forte dans le programme-cadre de recherche et innovation (PCRI) 

Le BRGM est engagé de longue date dans les programmes-cadres de recherche et innovation successifs de l’Union Européenne (PCRD), et ce depuis le 4ème PCRD. Avec 52 participations à des projets Horizon 2020, l’établissement a réussi à maintenir un taux de sélection constant de 29% entre le 7ème PCRD et Horizon 2020, ce qui reste bien supérieur à la moyenne européenne autour de 12%.

Il se classe ainsi parmi les quarante premiers participants français d’Horizon 2020, et dans le top 10 des organismes de recherche (source : ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation, OpenData). Il était en particulier le premier acteur européen, en nombre de participations, du défi Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières lors de l’évaluation à mi-parcours de ce programme.

Le BRGM confirme ainsi son rôle d’acteur français majeur de la Recherche et Innovation dans les domaines de l’environnement et de l’énergie sur la scène européenne.

Effondrement de maisons suite au séisme des Abruzzes, Italie

Participation du BRGM aux politiques publiques européennes

Fortement engagé à l’échelle européenne, le BRGM se positionne à l’interface entre les autorités, les responsables publics et privés et la recherche. Il participe à des actions financées par les fonds structurels de la politique régionale.

En Europe, le BRGM participe aux politiques publiques européennes. Il se positionne à l’interface entre les autorités publiques, les responsables publics et privés et la recherche. 

Participation à des projets de la politique régionale de l’Union Européenne 

Le BRGM participe notamment à des projets financés par le FEDER (fonds européen de développement régional), ou dans le cadre de son volet de coopération interrégionale, INTERREG. Ce programme d’initiatives communautaires soutient des actions de coopération entre les différents espaces de l’Union européenne et entre ceux-ci et les territoires des pays voisins. 

Veille réglementaire sur les domaines d’activités du BRGM 

Dans le cadre de sa mission d’appui aux politiques publiques, le BRGM suit particulièrement les textes réglementaires européens touchant ses domaines d’activités, tels que les directives Eau, Energies Renouvelables, Efficacité Energétique, Déchets, Sols ou INSPIRE, la stratégie sur le Milieu Maritime ou l’initiative Matières Premières. 

Soutien aux autorités Françaises sur des sujets d’actualité 

Support technique des autorités Françaises dans ses domaines d’intervention, le BRGM participe : 

  • à la promotion des politiques et approches nationales en vue de leur prise en compte dans les évolutions européennes, notamment via la participation à des groupes d’experts ou à la normalisation (CEN) ; 
  • à des échanges de bonnes pratiques et expériences sur des problématiques complexes plus globales. 
Examen d'un affleurement, Congo

Le BRGM opérateur de la coopération internationale en Europe

L’Union Européenne appuie fortement les pays en pré-adhésion, en voie de développement et émergents. Le BRGM est un opérateur de la coopération internationale européenne.

L’Union Européenne appuie fortement les pays en pré-adhésion, en voie de développement et émergents sur des politiques phares de l’Europe, en particulier dans les domaines de l’environnement et de l’utilisation efficace des ressources, dont les énergies. Ces domaines intéressent directement le BRGM. 

Pour ce faire, l’UE apporte des moyens et des soutiens financiers pour la mise en place de politiques nationales ou régionales d’accès aux ressources de base (eau, matières premières, énergies), mais aussi de protection de l’environnement (gestion des déchets et des sites et sols pollués, monitoring environnemental). 

Participation du BRGM à la politique de coopération internationale de l’Union Européenne 

Dans le cadre de la politique de coopération internationale menée par l’Europe, le BRGM participe à : 

  • la promotion des politiques et approches méthodologiques françaises et européennes, 
  • des échanges de bonnes pratiques et expériences sur des problématiques complexes, 
  • des projets de développement sur financements européens (combinés ou non à des financements internationaux) mettant en application ces approches et bonnes pratiques. 
Lac d’Estaëns, Pyrénées

Relations européennes du BRGM

A travers ses actions au niveau européen, le BRGM est partie prenante de nombreux réseaux scientifiques. Il a pris une part déterminante dans la structuration de l'espace géologique européen.

A travers ses missions de recherche, d’appui aux politiques publiques et de coopération internationale au niveau européen, le BRGM entretient des collaborations avec de nombreux acteurs et réseaux européens. 

Le BRGM, service géologique national, impliqué dans la structuration de l'espace géologique européen 

Le BRGM, en tant que service géologique national français, a pris de longue date une part déterminante dans la structuration de l'espace géologique européen. Il est membre fondateur de l'association des services géologiques européens EuroGeoSurveys

Le BRGM acteur clé dans la structuration d’infrastructures de recherche européennes en géosciences et environnement 

A travers sa collaboration dans plusieurs projets successifs de la feuille de route du Forum stratégique européen pour les infrastructures de recherche (ESFRI), le BRGM contribue activement à la mise en œuvre de deux infrastructures de recherche européenne : 

  • EPOS (European Plate Observing System), où le BRGM hébergera à terme le Hub central de l’infrastructure en partenariat avec le service géologique britannique (BGS) ; 
  • ECCSEL, réseau européen d’infrastructures pour la capture et le stockage du dioxyde de carbone, où le BRGM coordonne le nœud français. 

Le BRGM impliqué dans de nombreuses collaborations européennes 

Le BRGM entretient de nombreux partenariats avec des associations et des réseaux d’excellence européens. Il est notamment membre du CLORA (club des organismes de recherche associés). 

Depuis 2013, le BRGM est présent au Governing Board de la JPI Water aux côtés de l’Inrae pour la France. 

Le BRGM participe aussi à divers réseaux de recherche et d’expertise dans ses domaines d’activité, notamment : 

  • Ressources minérales : PROMETIA  pour promouvoir l'innovation dans le traitement des minerais et la métallurgie extractive 
  • Energies : EGEC, EERA (European Energy Research Alliance), ENeRG (European Network for Research in Geo-Energy) 
  • Environnement et écotechnologies : Common Forum on Contaminated Land in Europe, NICOLE, SEDNET, EURODEMO +, SNOWMAN 
  • Stockage géologique du CO2 : CO2GEONET, CSLF (Carbon Sequestration Leadership Forum) 
  • Services numériques et gestion de données : BDVA (Big Data Value Association) 

Il est aussi membre de plusieurs plateformes technologiques et d'innovation européennes (ETIP - European Technology and Innovation Platform) regroupant des industriels et des organismes de recherche :