Le BRGM, service géologique national, met à disposition ses données géologiques et environnementales à travers différentes technologies numériques. Des informations à forte valeur ajoutée, outils précieux d’aide à la décision. L'établissement public s’engage en matière d'ouverture des données et des connaissances.

Le BRGM, acteur-clé pour la diffusion des données géologiques et environnementales

Sur son portail InfoTerre, le BRGM offre un accès libre et gratuit à ses rapports et cartes géologiques, aux données de ses banques d’information (Banque du sous-sol, sites industriels, risques naturels, etc.) et à de nombreuses autres données géoscientifiques.

À la demande des pouvoirs publics, le BRGM pilote et gère également plusieurs dizaines de sites web et bases de données, dans les domaines de la géologie, des risques (Géorisques), de l’eau (ADES), des ressources minérales (Minéralinfo), de la géothermie (Géothermies), etc.

Pour faciliter l’accès à ses données depuis n’importe quel point du territoire, le BRGM propose également trois applications mobiles : i-InfoTerre (version nomade du portail web InfoTerre), InfoNappe (sur les eaux souterraines) et InfoGéol (sur la géologie de la France).

Carte géologique de la France au 1/1000 000

Carte géologique de la France au 1/1000 000. 

© BRGM 

Une politique d'ouverture des données et des connaissances

La politique du BRGM en matière d'ouverture des données et des connaissances évolue pour tenir compte du contexte réglementaire sur l’accès, la diffusion et la réutilisation des données publiques en France et en Europe. Le service géologique national s’engage en particulier dans le Plan national pour la science ouverte.

Le BRGM met notamment à disposition en téléchargement gratuit sur le portail InfoTerre :

  • ses cartes géologiques vectorisées et harmonisées à l’échelle 1/50 000, ainsi que la carte géologique de la France métropolitaine à l’échelle 1/1 000 000, outils d’aide à la décision pour les pouvoirs publics, les aménageurs, les bureaux d’études, dans des domaines variés tels que l'aménagement du territoire, la prospection des ressources minérales, l'exploration et la protection des eaux souterraines, la lutte contre les pollutions, la prévention des risques naturels ou encore la caractérisation des terroirs ;
  • la Banque du Sous-Sol (BSS), qui recense les fiches signalétiques de plus de 800.000 ouvrages, associés à plus de 2.000.000 de pages de documents techniques. Elle contient des informations brutes géologiques et techniques relatives à des ouvrages souterrains : localisation, objet, description géologique, équipement technique des forages.

Interopérabilité des données : une expertise forte

Le BRGM, acteur majeur de la collecte, de la valorisation et de la mise à disposition de données géoréférencées sur les géosciences et l’environnement, a été l’un des pionniers dans la réflexion et la conceptualisation du principe d’interopérabilité de systèmes d’information. Son implication dans la définition et la mise en œuvre des standards de traitement et de diffusion de l’information géo-environnementale lui confère une expertise régulièrement sollicitée dans les projets et partenariats de recherche en France comme en Europe.

Le BRGM est ainsi fortement impliqué dans la construction des standards au sein de l’OGC et de l’IUGS-CGI. Il est l’un des principaux contributeurs dans la définition des règles et des normes de la directive européenne INSPIRE, qui vise, à terme, la mise en ligne de toute l’information publique environnementale européenne. Il joue aussi un rôle essentiel dans les initiatives internationales (GEOSS, OneGeology).

Modèle 3D d’une carrière souterraine à Orléans

Données, services et infrastructures numériques : un enjeu stratégique pour le BRGM

Le BRGM collecte, héberge et diffuse les données géologiques et environnementales qui constituent aussi une matière première pour une science nouvelle. Il se positionne comme l’un des principaux établissements de référence à l’échelle nationale et européenne sur la gestion du cycle des données géoscientifiques et environnementales.