banner-ombre-top
banner-ombre-left
Installations minières dans le bassin potassique alsacien (Wittenheim, Haut-Rhin, 2012). © Laurent Mignaux - MEDDE

Inventaire historique urbain des anciens sites industriels - Grand Lyon et actualisation du Rhône (69)

27.11.2014
Mené en collaboration avec le BRGM, le projet d’Inventaire Historique Urbain des anciens sites industriels et artisanaux du Grand Lyon vise à sécuriser les opérations foncières et les projets d’aménagement mais aussi à actualiser les données relatives au département.

Contexte de réalisation

La pression foncière dans les grandes agglomérations induit depuis quelques années la réalisation de projets d'aménagement urbain dans des secteurs voués, par le passé, à des activités industrielles ou artisanales.

Soucieux de mieux maîtriser les risques liés à la nécessaire reconquête d’espaces pour satisfaire à son développement, le Grand Lyon met en œuvre, à l'échelle de son territoire, un inventaire des anciens sites industriels et artisanaux. Mené en collaboration avec le BRGM, il vise à sécuriser les opérations foncières et les projets d'aménagement. Il contribue également, par une gestion prévisionnelle plus soucieuse de considérer l’état des milieux, à assurer une meilleure protection de l’environnement et diminuer l’exposition des populations urbaines.

Objectifs

Démarré fin 2005, l’Inventaire Historique Urbain des anciens sites industriels et artisanaux du Grand Lyon (IHU) se caractérise par une très grande exhaustivité des sites industriels recensés et leur localisation à l’échelle du parcellaire cadastral pour les intégrer dans le Système d’Information Géographique Urbain (SIGU).

Ce projet constitue également l’opportunité de mener à bien l’actualisation de l’inventaire à l’échelle de tout le département du Rhône et l’intégrer en définitive dans BASIAS pour une mise à niveau des données du département. En effet, les choix initiaux retenus par le comité de pilotage lors de la réalisation d’un premier inventaire entre 1994 et 1998 avaient contribué à ne retenir qu’un nombre limité d’activités industrielles rendant cet inventaire peu représentatif du passé et du présent industriel de la région Rhône-Alpes.

Dessin issu d’un dossier d’archives datant du milieu du XIXème siècle, hauts fourneaux d’une fonderie de fonte.

Programme des travaux

Une des principales étapes, le dépouillement, consiste à extraire, des dossiers administratifs, (stockés principalement aux archives départementales, allant du milieu du XIXème siècle à nos jours), les données nécessaires à la reconstitution de l’histoire industrielle des sites (nature des activités successives, nature et volume des produits consommés et générés,...).

La prise en compte de ces sites industriels dans la gestion urbaine (aménagement, foncier, environnement, etc.) n’est possible que si les sites sont localisés et/ou l’emprise cartographiée. Pour les sites du Rhône, hors Grand Lyon, des coordonnées XY sont définies. Pour les sites situés sur le territoire du Grand Lyon, les parcelles sur lesquelles les sites ont eu leur emprise sont identifiées.

Ce travail nécessite la compilation de cadastres anciens pour reconstituer l’évolution de la trame urbaine au cours du temps, couvrant plus d’un siècle d’activité passée.

Résultats obtenus

Près de 30 000 dossiers d’archives ont été consultés,  plus de 22 300 d’entre eux ont fait l’objet d’un dépouillement et, après regroupement, ont permis de reconstituer l’historique de plus de 13 500 sites situés pour l’essentiel (77%) sur les communes du Grand Lyon.

Début décembre 2014, le Grand Lyon a intégré les données définitives sur son SIGU. 89% des sites identifiés sur son territoire sont localisés et concernent plus de 16 000 parcelles actuelles (dont 3 000 d’entre-elles ont fait partie d’au moins deux sites au cours du temps).

Les données seront mises à disposition du public sur la base de données Basias, en 2015.

Partenaire

Grand Lyon

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34