Vigirisks est une plateforme scientifique de services facilitant la mise à disposition, la traçabilité et l'exécution de calculs, traitements et modélisations, dans le domaine du risque naturel.
13 décembre 2021
Effondrement de route suite à un tremblement de terre à Kunamoto au Japon Effondrement de route suite à un tremblement de terre à Kunamoto au Japon

Effondrement de route suite à un tremblement de terre à Kunamoto au Japon.

© Adobe Stock - momo2oki

Le besoin

Face aux sollicitations externes croissantes visant à disposer de scenarios prédictifs de risques, le BRGM a conçu Vigirisks, un outil agrégateur lui permettant de valoriser ses savoir-faire et de répondre efficacement aux besoins de modélisation / simulation des aléas et d’évaluation de la vulnérabilité des territoires et infrastructures pour mieux répondre aux enjeux socio-économiques.

Conçue par et pour les ingénieurs et chercheurs "risques" du BRGM, Vigirisks sert une communauté d’intérêt plus large en s’ouvrant aux partenaires du BRGM et en mettant à disposition des scenarios prédictifs éprouvés auprès de décideurs publics et de professionnels du risque.

Au-delà de la thématique des risques naturels, cette plateforme scientifique de services "tout en un" offre un espace de production et de partage de connaissances novateur, évolutif et reproductible à d’autres domaines.

Vigirisks : espace de travail authentifié et fonctionnalités principales Vigirisks : espace de travail authentifié et fonctionnalités principales

Vigirisks : espace de travail authentifié et fonctionnalités principales.

© BRGM - Caterina Negulescu

Les résultats

Conçue à partir de l’expérience utilisateur des spécialistes du risque et du numérique au BRGM, la plateforme Vigirisks propose une solution intégrée organisée par "études".

Les études sont gérées (archivage, traitements, publications) au sein d’un espace authentifié, personnel et/ou partenarial et exploitent le lot de services prêts à l’emploi dont elles ont besoin : des données, des processus exécutables enchainés appelés workflows, des moyens de visualisation de scénarios de risques et la possibilité d’y adjoindre des ressources bibliographiques.

Vigirisks, à travers l’historisation des processus de traitement (traces et logs des exécutions, jeux de données à chaque étape de leur transformation), offre une complète traçabilité. Ainsi, la réexécution des traitements est possible que ce soit au sein de la même étude (avec changements de paramètres) ou au bénéfice d’une autre étude.

La plateforme permet également le partage et le dialogue entre divers métiers de l’expertise du risque et de la data (Data-scientists, -analysts, -managers, développeurs…).

Vigirisks, écran de visualisation Vigirisks, écran de visualisation

Vigirisks, écran de visualisation : affichage des "couches de résultats" après un calcul des dommages et "couches par défaut".

© BRGM - Caterina Negulescu

L’utilisation

Via son espace authentifié, personnel ou partagé, l’utilisateur conçoit, configure et exécute un scenario de risque.

Il sélectionne sa zone d’étude et son échelle de travail afin de réaliser à l’issue des traitements sa carte d’aléa ou de risque.

Il accède aux données disponibles au BRGM (ex. : cartes d’intensité sismiques, etc.) ainsi qu’à des données référentielles externes (ex. : données IGN ou Météo-France) auxquelles il adjoint ses propres données projet (ex. : temporelles, pluviométriques etc.).

Il dispose également d’un catalogue de processus enchainés (workflows) : traitements de données, scenarios mono ou multi-aléas ; mono ou multirisques, calculs aléas ou risques).

L’interface cartographique enrichie de modèles de sortie lui permet de visualiser les résultats des scénarios de risques.

Traçabilité et ré-utilisabilité sont assurées : identification des jeux de données, workflows mémorisés, logs d’exécution et fichiers résultats à chaque étape permettent, soit de rejouer le même scénario, soit d’en modifier les paramètres.

Évolutions à venir

Pour les décideurs et opérationnels

Il s’agit de proposer une expérience utilisateur adaptée à différents partenaires publics (État et collectivités) ou privés (assureurs, aménageurs…). Vigirisks ambitionne désormais d’introduire dans le portail web des évolutions permettant une différenciation de l’ergonomie et des fonctionnalités en fonction du niveau d’expertise ou des préférences des utilisateurs.

D’ores et déjà, le ministère de la Transition écologique en partenariat avec la DEAL Martinique ont confié au BRGM le soin de développer un démonstrateur à destination des décideurs de la sphère publique. La zone pilote de Fort de France a été retenue en vue d’affiner l’identification des besoins et les attentes des utilisateurs en termes de fonctionnalités, de données, d’échelles de restitution, de produits finaux et de services…

Pour les ingénieurs et chercheurs

En partenariat avec les instituts de recherche, Vigirisks s’appuiera sur le Data Centre régional localisé sur le campus du BRGM et disposera du haut potentiel d’hébergement de données et des capacités de calcul intensif nécessaires à des traitements complexes de données.