Volcan et séismes à Mayotte : le BRGM fortement impliqué

Mayotte a subi depuis mai 2018 de nombreux séismes. Un nouveau volcan sous-marin a été découvert. Depuis le début de cette crise, le BRGM participe à sa gestion et à la compréhension du phénomène.
5 septembre 2020
Illustration de l'acquisition bathymétrique au sondeur multifaisceaux

Illustration de l'acquisition bathymétrique au sondeur multifaisceaux par le Marion-Dufresne (échelle non respectée).

© BRGM - Fabien Paquet

Depuis le 10 mai 2018, plusieurs milliers de séismes de petite et moyenne magnitude ont été recensés sur l’île de Mayotte, dont la plus forte secousse enregistrée dans la zone des Comores.

Les études à terre et les campagnes de mesures en mer menées en 2019 ont fait apparaitre un important édifice volcanique sous-marin à 50 kilomètres des côtes mahoraises.

Seul organisme public géoscientifique disposant d’une délégation régionale à Mayotte, le BRGM a assuré dès le début du phénomène le suivi sismologique. Sa mobilisation permanente a permis de fournir aux services de l’Etat des informations indispensables pour leur gestion de la crise.

La communauté scientifique mobilisée

L’ampleur du phénomène volcano-sismique en cause a par ailleurs entraîné, sous l’impulsion du BRGM, une mobilisation de la communauté scientifique afin de comprendre les phénomènes en cours et leur évolution. Des projets scientifiques d’envergure ont été lancés, permettant le déploiement de sismomètres à terre et en mer pour renforcer le réseau d’observation.

Depuis 2019, plusieurs campagnes, océanographiques et à terre, se sont déroulées à Mayotte, le BRGM y étant largement impliqué. En septembre 2019, le Réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte (REVOSIMA) a été mis en place.

Qu’est-ce qu’un essaim de séismes ?

Un essaim de séismes correspond à de multiples séismes survenant dans une zone délimitée sur une période de plusieurs jours ou plusieurs semaines, par opposition à la configuration habituelle d’une secousse principale suivie de répliques. La notion d’essaim ne permet pas en tant que telle de caractériser la magnitude ou la durée des événements.

De tels phénomènes sont assez courants et ont été répertoriés par le passé dans de nombreuses régions du globe. Des essaims sismiques se produisent aussi en France métropolitaine, comme ce fut le cas fin 2017 en Maurienne. Les essaims sont à différencier des séquences sismiques qui sont associées à la survenue de plusieurs séismes importants (de magnitude comparable), successifs, chacun étant suivi par des répliques. Les plus proches de Mayotte ont été observés en 1985 au Nord de la ride de Davie (au large du Mozambique), et en 1989 puis en 2005 en Ethiopie (région de l’Afar), dans des régions tectoniquement actives associées à différents systèmes de rifts.

Campagne océanographique MAYOBS2, Mayotte

REVOSIMA : suivi de l'activité sismo-volcanique

Retrouvez ci-dessous le suivi de l'activité sismo-volcanique réalisé depuis août 2019 par le Réseau de surveillance Volcanologique et Sismologique de Mayotte (REVOSIMA), et les bulletins de suivi de l'essaim de séismes publiés par le BRGM de mai 2018 à juin 2019.

Depuis le début de l'essaim de séismes à Mayotte, le BRGM assure un suivi sismologique, informe les services de l'Etat et publie des points de situation sur son site internet afin d'informer le public.

En septembre 2019, le Réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte (REVOSIMA) a été mis en place afin de suivre l’activité sismo-volcanique de l’île de Mayotte. Il s’appuie sur des stations de mesures à terre et des campagnes océanographiques. Le réseau coordonne la surveillance de la zone et publie les bulletins de suivi de l’activité sismo-volcanique à Mayotte.

Opéré par l’IPGP en co-responsabilité avec le BRGM et sa direction régionale à Mayotte, le REVOSIMA s’appuie sur un étroit partenariat scientifique et technique avec l’Ifremer, le CNRS, le BRGM, l’IPGS et le RENASS, l’IRD, l’IGN, l’ENS, l’Université de la Réunion, l’Université Clermont Auvergne, le CNES, Météo France, et le SHOM.

Mission Mayobs, Mayotte

Un catalogue des principaux séismes de magnitude supérieure à 4.0

Le BRGM publie son catalogue de sismicité de l'essaim de séismes à Mayotte.

Ce catalogue de sismicité contient les principaux séismes de magnitude supérieure à 4.0 qui ont pu être localisés par le BRGM pour l’essaim sismique à Mayotte.

Le BRGM, organisme partenaire du Réseau Sismologique Français RESIF, est le seul organisme disposant de stations sismiques permanentes sur l’île. A ce titre, il a assuré un suivi de cette crise sismique à l’aide de données temps-réel.

En cas d'utilisation des données qu'il contient, la référence du catalogue à citer est la suivante : https://doi.org/10.18144/372c5809-3d30-440c-b44a-1c89385f176a

Campagne océanographique MAYOBS2, Mayotte

Activité sismo-volcanique à Mayotte : des ressources pour comprendre

Découvrez ci-dessous les actions du BRGM ainsi que diverses ressources documentaires sur la crise sismo-volcanique à Mayotte.