L'observation et le partage de l'information sur la dynamique du littoral sont aujourd’hui indispensables pour mieux comprendre la complexité des phénomènes et faciliter notre adaptation aux changements climatiques. L’Observatoire de la dynamique du littoral Martiniquais (OLiMar) a ainsi pour objectif de constituer un outil au service de ce besoin.
8 septembre 2022
Plage de Grande Anse Macabou (Le Vauclin, 2013). Plage de Grande Anse Macabou (Le Vauclin, 2013).

Plage de Grande Anse Macabou (Le Vauclin, 2013).

© BRGM

Le besoin

Le littoral martiniquais, caractérisé par une grande variété de typologies côtières, totalise un linéaire de plus de 450 km exposé à de fortes pressions environnementales et économiques. Dans un contexte de réchauffement climatique et d’élévation du niveau moyen des mers, la gestion des populations et des différents enjeux est préoccupante en termes d’aménagement. L’Observatoire de la dynamique du littoral Martiniquais (OLiMar) a ainsi pour vocation de suivre l’évolution des plages et des environnements côtiers depuis l’échelle évènementielle jusqu’aux échelles pluriannuelles dans l’objectif de capitaliser l’information utile afin d’adapter le territoire aux changements climatiques.

Expertise sur le terrain et collecte des données : anse l’Etang en mars 2020. Expertise sur le terrain et collecte des données : anse l’Etang en mars 2020.

Expertise sur le terrain et collecte des données : anse l’Etang en mars 2020.

© BRGM - Clément Bouvier

Les résultats

Ces dernières années ont permis d’acquérir de nouvelles connaissances et de consolider le réseau d’acteurs grâce à un observatoire durable. Les cinq dernières années de suivi mettent en évidence une forte dynamique interannuelle, tant sur les profils de plage, que sur la position du trait de côte. Parmi les 15 sites suivis par l’observatoire, 40 % présentent des vitesses de recul significatives, supérieures à 0,5 m/an. Des évolutions morphologiques saisonnières ont également pu être identifiées sur certaines plages. Des techniques récentes, associées à l’imagerie vidéo, permettent de suivre cette dynamique, sur des durées relativement longues. Ces techniques constituent désormais un outil essentiel au suivi et à l’analyse de la dynamique littorale, dont les tendances à plus long terme doivent encore être précisées.

Avec la production d’une carte interactive, l’observatoire met à disposition les données collectées. Avec la production d’une carte interactive, l’observatoire met à disposition les données collectées.

Avec la production d’une carte interactive, l’observatoire met à disposition les données collectées.

© BRGM

L’utilisation

L’observatoire, qui fait désormais partie du réseau national des observatoires du trait de côte, dispose aujourd’hui de son site internet. Parmi les différentes fonctionnalités proposées, une cartographie interactive permet de visualiser l'évolution de certaines plages de Martinique. Les données collectées au cours des prochaines années seront capitalisées, archivées et mises en forme afin de venir alimenter la plateforme largement diffusée.

Les partenaires

  • Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de la Martinique (DEAL)