Politique Ressources humaines

Acteur majeur de la communauté scientifique nationale et européenne, le BRGM a pour vocation de répondre aux grands enjeux actuels en matière de géosciences. Pour cela, il s’appuie sur les compétences de ses 1000 salariés, qu’il mobilise et accompagne dans leur évolution professionnelle.
Plateforme PRIME du BRGM à Orléans. Plateforme métrique

Plateforme PRIME du BRGM à Orléans pour la dépollution des sols et des eaux. Plateforme métrique.

© BRGM - Cyril Bruneau

La politique ressources humaines du BRGM veille à offrir des opportunités d'évolution de carrière, favoriser la qualité de vie au travail, promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, devenir un établissement inclusif (handicap…).

Des opportunités d'évolution tout au long du parcours professionnel 

La Gestion prévisionnelle des Emplois et des Parcours Professionnels (GEPP) est un enjeu important pour le BRGM. En veillant à l’adéquation entre les besoins de l’établissement et les ressources qui la composent, la Direction des ressources humaines participe au maintien du meilleur degré de compétences de ses collaborateurs tout en contribuant à l’équilibre entre les activités (R&D, appui aux politiques publiques, activités commerciales). Cette recherche d’efficience doit également garantir l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle des salariés. 

Dans le prolongement de son engagement dans une politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, la BRGM a signé en janvier 2019 un nouvel accord avec ses partenaires sociaux. Celui-ci définit le cadre de la gestion des ressources humaines au BRGM. Les principales mesures qui le composent sont :

  • La mise en œuvre d’un observatoire des métiers qui doit permettre de donner un diagnostic des principales compétences et une vision stratégique des ressources humaines par une projection et analyse des ressources et besoins du BRGM à 5 ans. 
  • La mise en œuvre et le suivi d’un parcours d’intégration qui permet à chaque nouvel embauché de découvrir le BRGM, son organisation, ses valeurs afin de faciliter son intégration à l’établissement. 
  • L'encouragement de la mobilité professionnelle (pour élargir son champ de compétences techniques, prendre des responsabilités de chef de projet, d’expert ou de manager, changer de métier, etc.). Pour ce faire, toutes les opportunités de postes sont d’abord proposées aux collaborateurs du BRGM. Des comités de carrières sont également mis en place et permettent de valider les changements professionnels par la validation des compétences mises en œuvre sur un poste. 
  • La formation professionnelle continue (6% de la masse salariale investie chaque année). 
  • L'organisation d’entretiens de carrière, qui complètent les entretiens annuels et professionnels afin d’apporter un suivi plus approfondi tout au long du parcours professionnel et d'orienter les collaborateurs selon leur projet professionnel.
  • La réalisation de revues du personnel annuelles.
  • La transmission des connaissances entre générations : actions de tutorat, de formation, de partage et de capitalisation.
Pyramide des âges et répartition de l’effectif par métiers au 31 décembre 2019

Pyramide des âges et répartition de l’effectif par métiers au 31 décembre 2019.

© BRGM

Qualité de vie au travail et prévention des risques psychosociaux 

Pour agir sur les risques psychosociaux, le BRGM a mis en œuvre en 2017-2018 un Plan d’Amélioration des Conditions de Travail. Ce plan a permis en particulier : 

  • de mettre en place des actions de prévention des risques psychosociaux
  • de créer une cellule de résolution de situations de souffrance au travail.   

En janvier 2019, le BRGM a effectué un baromètre social auprès de ses salariés afin de connaitre leurs perceptions en termes de qualité de vie au travail. Cette enquête a reçu un taux de réponse de 76%. A partir des 10 critères les moins bien évalués de cette enquête, un plan d’action a été co-construit avec une quarantaine de salariés volontaires en vue d’améliorer les conditions de travail sur une durée de 2 ans (2019-2021). Le nouveau plan PACTE-2021 a débuté en octobre 2019 et sera évalué à travers un prochain baromètre social en janvier 2022. A mi-parcours (octobre 2020), le plan PACTE est à 53% d’avancement, et ce, malgré les contraintes sanitaires.

École de terrain, Maroc
  • 83.00
    %
    des salariés ont bénéficié d’une formation en 2019

  • 6.00
    %
    de la masse salariale est investie chaque année dans la formation continue

L'engagement du BRGM pour l'égalité entre les femmes et les hommes au travail 

Le BRGM est engagé en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, conformément à la loi du 4 août 2014 et à l’accord d’entreprise relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. 

L’égalité professionnelle consiste à assurer qu’il n’existe aucune forme de discrimination dans l’entreprise. L’enjeu pour le BRGM est d’atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes au travail, à travers en particulier la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, l’égalité salariale femmes-hommes, l’accès des femmes aux responsabilités (management, expertise) et la mixité des métiers. 

L'index d'égalité entre les femmes et les hommes, prévu dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018, atteint au BRGM 88/100 pour l'année 2019.

Ce score est calculé sur la base de cinq indicateurs :

  1. Sur l’égalité de rémunération, le BRGM affiche un écart de 1,2% entre les hommes et les femmes en faveur des hommes (en 2018 : 1,4% en faveur des hommes).
  2. Sur les taux d’augmentation, il est constaté un écart de 0,8% en faveur des hommes (en 2018 : 3,1% en faveur des femmes).
  3. Sur les promotions entre les femmes et les hommes, l’écart de promotion s’établit à 0,5% en faveur des hommes (en 2018 : 1,4% en faveur des femmes).
  4. Les femmes de retour de congé maternité ont bénéficié à 100% des augmentations perçues pendant leur absence (idem en 2018).
  5. Peu de femmes parmi les dix plus hautes rémunérations.
La rivière des Jonquilles, Corrèze
  • 88.00
    / 100
    Index d'égalité femmes-hommes au BRGM en 2019

Évolution du taux d'emploi handicap au BRGM

Évolution du taux d'emploi handicap au BRGM.

© BRGM

Vie professionnelle et situation de handicap au BRGM 

Le BRGM est un acteur engagé dans l’emploi de personnes en situation de handicap. Il développe une politique volontariste pour devenir un établissement inclusif, fondé sur l’inclusion par la compétence.   

Le BRGM met en œuvre depuis 2015 un plan d’action suivant 5 axes : 

  1. Sensibiliser les salariés pour changer de regard sur les handicaps et instaurer un climat de confiance. 
  2. Assurer le maintien dans l’emploi par un accompagnement personnalisé des salariés en situation de handicap et par une accessibilité des sites du BRGM. 
  3. Recruter durablement pour inclure tous les talents. 
  4. Agir en acteur de la formation pour contribuer à la sécurisation des parcours des jeunes en situation de handicap. 
  5. Innover dans la collaboration avec le secteur protégé ou adapté (ESAT, EA,…) pour contribuer à l’emploi indirect et à l’inclusion visible au BRGM. 

En 5 ans, le taux d’emploi handicap est passé au BRGM de 2,0 % en 2014 à 5,5% en 2019, proche de la cible légale de 6%. 

Depuis février 2020, le BRGM est signataire de la Charte des entreprises inclusives qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative nationale "La France, une chance, les entreprises s'engagent".