Acteur majeur de la communauté scientifique nationale et européenne, le BRGM a pour vocation de répondre aux grands enjeux actuels en matière de géosciences. Pour cela, il s’appuie sur les compétences de ses 1000 salariés, qu’il mobilise et accompagne dans leur évolution professionnelle.
École de terrain, Maroc

École de terrain (Maroc, 2013). 

© BRGM 

Formation professionnelle, opportunités d'évolution : nous accordons une grande importance à l'évolution de votre carrière.

La formation professionnelle est au cœur de votre développement et nous y consacrons 6% de notre masse salariale. Ainsi, chaque année, 90% de nos salariés bénéficient d’au moins une formation pour leur permettre de maintenir ou développer leurs compétences.

Nous menons également une politique d’emploi offrant des opportunités d’évolution de vos compétences, de prise de responsabilités, de mobilité géographique et de missions à l’international afin d’apporter votre savoir-faire et votre expertise au-delà de nos frontières.

Nous nous engageons aussi dans la formation des talents de demain en recrutant des alternants, stagiaires et doctorants.

Devenir un organisme handi-accueillant est un de nos enjeux : nous ouvrons tous nos postes aux personnes en situation de handicap.

Prélèvements d’eau pour analyses chimiques et isotopiques

Prélèvements d’eau pour analyses chimiques et isotopiques (Ain, 2008). 

© BRGM 

Des opportunités d'évolution tout au long de votre parcours professionnel 

La Gestion prévisionnelle des Emplois et des Parcours Professionnels (GEPP) est un enjeu important pour le BRGM. En veillant à l’adéquation entre les besoins de l’établissement et les ressources qui la composent, la Direction des ressources humaines participe au maintien du meilleur degré de compétences de ses collaborateurs tout en contribuant à l’équilibre entre les activités (R&D, appui aux politiques publiques, activités commerciales). Cette recherche d’efficience doit également garantir l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle des salariés. 

Dans le prolongement de son engagement dans une politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, le BRGM a signé en janvier 2019 un nouvel accord GEPP avec ses partenaires sociaux. Celui-ci définit le cadre de la gestion des ressources humaines au BRGM. Les principales mesures qui le composent sont :

  • La mise en œuvre d’un observatoire des métiers qui permet de donner un diagnostic des principales compétences et une vision stratégique des ressources humaines par une projection et analyse des ressources et besoins du BRGM à 5 ans. 
  • La mise en œuvre et le suivi d’un parcours d’intégration qui permet à chaque nouvel embauché de découvrir le BRGM, son organisation, ses valeurs afin de faciliter son intégration à l’établissement. 
  • L'encouragement de la mobilité professionnelle (pour élargir son champ de compétences techniques, prendre des responsabilités de chef de projet, d’expert ou de manager, changer de métier, etc.). Pour ce faire, toutes les opportunités de postes sont d’abord proposées aux collaborateurs du BRGM. Des comités de carrières sont également mis en place et permettent de valider les changements professionnels par la validation des compétences mises en œuvre sur un poste. 
  • La formation professionnelle continue (6% de la masse salariale investie chaque année). 
  • L'organisation d’entretiens de carrière, qui complètent les entretiens annuels et professionnels afin d’apporter un suivi plus approfondi tout au long du parcours professionnel et d'orienter les collaborateurs selon leur projet professionnel.
  • La réalisation de revues du personnel annuelles.
  • La transmission des connaissances entre générations : actions de tutorat, de formation en compagnonnage, de partage et de capitalisation.
  • La labellisation HRS4R avec mise en place d’un plan d’action pour améliorer les conditions de travail des salariés et notamment des chercheurs.

En résumé, le BRGM s’engage dans le développement de vos compétences, particulièrement grâce à la formation professionnelle et l’accompagnement de votre parcours professionnel avec des possibilités d’évolutions hiérarchiques et/ou thématiques, et des mobilités géographiques en France hexagonale et dans les DROM.

La formation continue pour développer vos compétences

  • 88.00
    %
    des salariés ont bénéficié d’une formation en 2022

  • 6.44
    %
    de la masse salariale a été consacrée à la formation en 2022

Notre politique de rémunération

La politique de rémunération du BRGM est définie par la direction générale sur proposition de la DRH, en cohérence avec les objectifs stratégiques de l'entreprise. En tant qu’établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), le BRGM a ses propres règles en termes de politique salariale et il ne dépend pas de grilles statutaires comme dans la fonction publique. Nos salariés ne sont donc pas des fonctionnaires puisqu’ils dépendent du droit privé dans le domaine des Ressources Humaines et du droit social.

L'équipe de la DRH propose et met en œuvre la politique de rémunération en tenant compte du contexte (externe et interne) de l'entreprise. Elle est particulièrement chargée de : 

  • proposer une politique salariale annuelle ;
  • préparer la négociation salariale annuelle et assister la direction générale ;
  • ordonnancer la mise en œuvre des mesures salariales annuelles ;
  • conseiller et assister la hiérarchie.

La rémunération au BRGM est fondée sur un référentiel issu de la cartographie des emplois, à partir de la "méthode Hay". Chaque poste est pesé en fonction de sa contribution.

Le référentiel de rémunération est établi à partir du positionnement dans la carte des emplois par niveau de responsabilité et par filière (scientifique, support, management, etc.). Le référentiel est modulé par :

  • l’expérience cumulée
  • l’ancienneté
  • la performance

Chaque année, les référentiels de rémunérations sont mis à jour sur la base des salaires constatés de l’année passée. Elles sont utilisées comme référence servant de base à la négociation des salaires à l’embauche et permettent d’assurer l’équité entre nos salariés.

L’État définit aussi un cadrage pour les mesures salariales du BRGM chaque année. Après les négociations annuelles obligatoires, ce cadrage est réparti de la façon suivante : 

  • Augmentation générale : selon les négociations, elle peut correspondre à un pourcentage de la rémunération brute avec un montant plancher ou à un montant forfaitaire identique pour tous.
  • Augmentations individuelles : les critères d’attribution sont définis lors de la négociation annuelle obligatoire (NAO). Depuis plusieurs années, les critères retenus sont la promotion (changement de niveau d’emploi), la performance et la mobilité (changement d’affectation dans l’établissement) en portant une attention particulière au principe d’égalité des salaires femmes/hommes.

La structure des rémunérations découle également des statuts du personnel. Chaque salarié est positionné dans une grille de classification, soit dans la catégorie des OETAM (ouvriers, employés, techniciens et agents de maîtrise), soit dans la catégorie des IC (ingénieurs et cadres).

La rémunération de service est constituée par :

  • un salaire mensuel fixe de base,
  • une prime d'ancienneté pour les OETAM (1% du salaire mensuel fixe de base par année d'ancienneté révolue, dans la limite de 15%),
  • un treizième mois.

En plus de la rémunération de base, le BRGM offre d’autres éléments de rémunération comme par exemple :

  • une prime d’Intéressement avec investissement possible sur un Plan Epargne d’Entreprise (PEE),
  • une prime exceptionnelle annuelle,
  • une prime de management pour les managers,
  • des primes spécifiques pour les salariés en déplacements professionnels, affectés en Outre-Mer ou en expatriation.

Différentes aides et avantages vous permettrons de compléter la rémunération tels que :

  • un Compte Epargne Temps (CET),
  • un restaurant d’entreprise à Orléans ou des tickets restaurant en régions,
  • prévoyance,
  • frais de santé (mutuelle),
  • aide au transport,
  • subventions versées au CSE,
  • médaille du travail.

Égalité femmes-hommes : le BRGM est particulièrement vigilant dans ce domaine lors de l’embauche et lors de l’attribution des augmentations individuelles. Des marges de progrès restent encore dans ce domaine (voir ci-dessous).

Équité : la politique de rémunération de BRGM est jugée équitable (étude d’un cabinet externe en 2018). En effet, et selon les standards admis dans ce domaine, 94% des rémunérations des salariés en CDI se situent dans la zone d’équité : +20%/-20% autour de la médiane interne (tous âge et ancienneté confondus).

Logo du label européen HRS4R "Human Resource Excellence in Research"

La labellisation HRS4R pour conforter l'attractivité du BRGM

Premier établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) à avoir obtenu le label HRS4R "HR Excellence in Research" de la Commission européenne, le BRGM met en œuvre un processus d’amélioration continue en matière de recrutement et de conditions de travail des chercheurs. Objectif : conforter son attractivité sur le marché de l’emploi.