PYRMOVE : gestion du risque de mouvements de terrain dans les Pyrénées

Le projet européen PYRMOVE vise à développer et implémenter des outils transfrontaliers de prévision et de gestion du risque de mouvements de terrain.
20 janvier 2021
Logo Interreg POCTEFA, projet PYRMOVE

Logo Interreg POCTEFA, projet PYRMOVE.

© Interreg POCTEFA

Dans les Pyrénées, la gestion des glissements de terrain est un enjeu fort pour la sécurité des personnes et des biens sur le massif et pour l’équilibre économique des communes. Au cours des 80 dernières années, au moins 150 personnes sont mortes de glissements de terrain et les dommages économiques dépassent 300 millions d'euros. 

Améliorer la gestion des crises liées aux mouvements de terrain 

Le projet PYRMOVE, coordonné par l’Université Polytechnique de Barcelone (UPC) et impliquant en France le BRGM et le CEREMA (ainsi que le RTM, l’Université de Pau et la Protection Civile en partenaires associés) vise à développer et implémenter des outils transfrontaliers de prévision et de gestion du risque de mouvements de terrain. 

Ces outils sont développés dans le but de promouvoir une gestion efficiente de crises éventuelles, comme par exemple en 2018 lorsqu’une coulée de boue a entrainé l’obstruction de la route d’accès à la station de ski des Monts d’Olmes et conduit au blocage de 2000 personnes et à l’arrêt de la station, la rupture de la départementale de Gourette également en 2018, ou encore en 2015 avec le glissement de Gazost isolant un hameau. 

Les outils seront utilisés dans plusieurs zones des Pyrénées à deux échelles (subrégionale et locale). Ils doivent permettre d’orienter les stratégies de gestion optimisées et harmonisées, reproductibles à l’échelle des Pyrénées.  

Ce projet va permettre d’acquérir de la connaissance et de mener des expérimentations sur les glissements de terrain de Gourette entrainant la route départementale et d’accès à la station, et de Viella qui menace tout un village. 

Les actions du programme sont réparties selon 3 thématiques : 

  • la connaissance des aléas, 
  • l’aide à la gestion des crises, 
  • l'information et la communication. 

Le territoire d’étude concerne l’ensemble du massif des Pyrénées. Pour la France, les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine sont concernées. 

Rôle du BRGM 

Le BRGM va contribuer aux actions principales suivantes :  

  • Faire une synthèse des évènements qui se sont produits dans le passé et mener une retro-analyse des conditions de déclenchement ; 
  • Etudier le risque associé à 2 des 3 grands glissements de terrain étudiés : Gourette (64) et Viella (65) comprenant mission de terrain, traitement par imagerie satellite, instrumentation ; 
  • Proposer des solutions pour réduire les risques grâce à la mise au point de systèmes de surveillance et d'alerte, pour favoriser la prévention vis-à-vis des phénomènes considérés. 

Financement et partenaires 

Ce projet a été retenu avec succès au dernier appel à projet POCTEFA 2014-2020 sur l’objectif 5, axe 2. Le projet est programmé du 1er janvier 2020 au 31 mai 2022. Le montant global du projet avec les partenaires est de 2 010 576 € pour la part éligible.  

Les partenaires de ce projet sont : 

Le Commissariat de Massif des Pyrénées est partenaire financier du projet. 

Articulation avec le projet ADAPYR

Le projet PYRMOVE traite des aspects opérationnels de gestion de crise en cas d’évènements et fermeture d’un accès. Dans le cadre du projet ADAPYR, ce sont les aspects planification à moyen et long terme au regard des changements globaux (climatiques, aléas, vulnérabilités, évolution de la demande touristique, etc…) en contexte d’incertitude sur les variables du changement qui sont traités.