Avec 28 stations et 183 290 curistes par an (sur 576 000 au niveau national), la région Occitanie est la première région thermale de France. Pour plus de la moitié des sites, les températures d’exhaure sont supérieures à 30°C et constituent donc une source d’énergie naturelle encore trop peu valorisée.
12 septembre 2022
Grande source sulfureuse (température de l’eau : 58°C) sur le site de Saint-Thomas Les Bains à Fontpédrouse (Pyrénées Orientales).

Grande source sulfureuse (température de l’eau : 58°C) sur le site de Saint-Thomas Les Bains à Fontpédrouse (Pyrénées Orientales).

© BRGM - C. Lamotte

Le besoin

Le projet Valeautherm Occitanie, mené par le BRGM avec le soutien de l’ADEME, a eu pour objectif de démontrer qu’il est possible d’assurer une meilleure valorisation géothermique des ressources des stations thermales de la région Occitanie.

Les résultats

Les sources dont la température est supérieure à 30°C ont tout d’abord été inventoriées, non seulement sur les stations thermales connues mais également à partir de toutes les informations et données disponibles dans les bases de données (BSS) et la documentation. Au total, 34 sites ont ainsi été identifiés dans la région (illustration ci-après).

Après une analyse détaillée de leurs caractéristiques et une enquête auprès des maires, 4 sites (Rennes-les-Bains dans l’Aude, Ax-les-Thermes et Ornolac-Ussat-les-Bains dans l’Ariège et Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées) ont été retenus pour réaliser une évaluation plus poussée de leur potentiel géothermique et des possibilités concrètes d’exploitation.

A titre d’exemple, sur la commune d’Ax-les-Thermes, où les eaux émergent naturellement à plus de 70°C, des ressources non utilisées ont été identifiées avec un potentiel estimé à 365 kW. Des reliquats énergétiques sont également disponibles au niveau des eaux de rejet et pourraient être valorisées grâce à un réseau de chaleur, soit haute température par une pompe à chaleur (puissance >300 kW), soit un réseau basse température compris entre 18 et 20°C.

Carte des 34 sites recensés (stations thermales et autres sources) dont la température excède 30°C.

Carte des 34 sites recensés (stations thermales et autres sources) dont la température excède 30°C.

© BRGM

L’utilisation

Pour chaque site, une note d’opportunité a été rédigée et remise à la commune. Chaque note constitue ainsi un avant-projet sommaire visant à démontrer le potentiel géothermique et les possibilités d’exploitation du site pour, au final, inciter les collectivités à poursuivre les démarches.

Les partenaires

  • ADEME Occitanie
  • Fédération Thermale et Climatique d’Occitanie