Suivi des échouages de sargasses et de la dynamique du trait de côte par caméra autonome dans les Antilles françaises

Depuis 2011, les Caraïbes sont régulièrement touchées par des échouages massifs d’algues sargasses, qui se développent dans le milieu océanique et se déplacent selon l’influence des courants équatoriaux de l’Atlantique Nord. Or l’accumulation et la décomposition de ces algues dans la zone littorale entrainent des conséquences néfastes, tant environnementales, que socio-économique ou sanitaires.
10 septembre 2020
Caméra autonome pour le suivi des échouages de sargasse

Caméra autonome pour le suivi des échouages de sargasse dans les Antilles (La Désirade, 2019).

© BRGM

Le besoin

Afin d’améliorer la compréhension des échouages de sargasses et leur impact sur le littoral, le BRGM, en partenariat avec l’ADEME et les DEAL de Guadeloupe et de Martinique, a souhaité développer des outils d’observation pour améliorer le suivi et la gestion de ces évènements. Pour répondre à cet objectif, ce projet expérimente un réseau de caméras autonomes qui permettra de suivre l’évolution des échouages à distance et en continu, et in fine, d’informer en temps réel les autorités en charge de leur gestion.

Le projet répond à deux objectifs scientifiques qui consistent à mieux connaître la circulation des sargasses en domaine proche côtier et à évaluer les diverses techniques de collecte et leurs impacts sur les plages. Ce suivi permettra ainsi de caractériser l’impact des échouages et leur gestion à travers l’analyse de l’évolution du trait de côte.

Les résultats

Le dispositif a été installé en 2018 sur 7 sites en Guadeloupe et 15 en Martinique afin de couvrir les principales façades exposées aux échouages et de compléter ainsi les dispositifs de suivi existants. Des algorithmes de traitement des images, permettant la détection automatique des sargasses et le calcul des surfaces échouées, ont été développés avec succès.

D’après les tests effectués, l’algorithme est capable de détecter de façon fidèle la présence de sargasses même lorsque la série temporelle comporte quelques lacunes, souvent associées à des images où la visibilité sur site est très réduite (faible luminosité, buée sur l’objectif). Sur la période de suivi, les résulats obtenus mettent en évidence une dynamique très variée des mécanismes naturels d’arrivage de sargasses ou, au contraire, d’expulsion des algues échouées par la mer.

Les positions des différents traits de côte sont également extraites des images afin d’analyser leur évolution. Bien qu’il reste difficile pour le moment d’évaluer l’impact de la présence et de la gestion des sargasses sur la dynamique du trait de côte, les premiers résultats suggèrent un rôle protecteur des sargasses vis-à-vis des épisodes de forte houle.

Evolution temporelle de la proportion de sargasse détectée sur la plage de Grande Anse Macabou au Vauclin

Evolution temporelle de la proportion de sargasse détectée sur la plage de Grande Anse Macabou au Vauclin de janvier à novembre 2019, Vauclin.

© BRGM

L’utilisation

Les algorithmes développés ont été utilisés dans une chaine de traitement pour la conception d’un système d’alerte permettant aux autorités d’être informées en temps réel de l’évolution des échouages sur les sites étudiés. Ce sytème offre de nombreuses perspectives pour une meilleure gestion des échouages de sargasses dans les Antilles, et plus généralement dans la Caraïbe.

Les partenaires

  • ADEME
  • DEAL Guadeloupe et Martinique
Volcan de la Soufrière en Guadeloupe

Il est aujourd’hui difficile de prévoir une arrivée de sargasses. L’apport scientifique du BRGM nous offre une connaissance solide et accessible, en particulier les images nous permettent d’anticiper le comportement des sargasses. L’étude doit se terminer à l’automne 2020 et nous souhaitons, à terme, mettre en place des alertes automatisées des échouages grâce aux détections des caméras. L’objectif est de gagner en rapidité d’intervention sur le terrain en affinant les bulletins de prévision d’échouage.

Nina Cudennec, ingénieure, ADEME Guadeloupe