Egalité professionnelle : le BRGM publie son index d’égalité femmes-hommes

Le BRGM publie le résultat du nouvel index d'égalité femmes-hommes, prévu dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Pour 2018, l’index atteint 93/100.
11 avril 2019
Le massif des Aiguilles Rouges en Haute-Savoie
  • 93.00
    /100
    Index d'égalité femmes-hommes au BRGM en 2018

En France, les femmes sont en moyenne payées 9% de moins que les hommes à poste et âge égaux. Pour faire progresser l'égalité professionnelle, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018 oblige les entreprises à des résultats. Elle prévoit notamment la publication par toutes les entreprises de plus de 50 salariés d’un nouvel index d’égalité entre les femmes et les hommes.

Un index d’égalité femmes-hommes de 93/100 au BRGM

Le BRGM publie le résultat de cet index, qui atteint 93/100 pour l’année 2018.

Ce score est calculé sur la base de cinq indicateurs :

  1. Sur l’égalité de rémunération, le BRGM affiche un écart de 1,4% entre les hommes et les femmes en faveur des hommes.
  2. Sur les taux d’augmentation, il est constaté un écart de 3,1% en faveur des femmes.
  3. Sur les promotions entre les femmes et les hommes, l’écart de promotion s’établit à 1,4% en faveur des femmes.
  4. Les femmes de retour de congé maternité ont bénéficié à 100% des augmentations perçues pendant leur absence.
  5. Deux femmes figurent parmi les dix plus hautes rémunérations.

Le BRGM, engagé pour l’égalité professionnelle

Le BRGM est engagé en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, conformément à la loi du 4 août 2014 et à l’accord d’entreprise relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et à la diversité.

L’égalité professionnelle consiste à assurer qu’il n’existe aucune forme de discrimination dans l’entreprise. L’enjeu pour le BRGM est d’atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes au travail, à travers en particulier la lutte contre le sexisme ordinaire en entreprise, l’égalité salariale femmes-hommes, la parité dans le management et la mixité des métiers.