L'identification des cavités souterraines dans les zones habitées est un enjeu important du BRGM. Dans cette vidéo, découvrez les mystères des galeries souterraines d'Orléans.
28 janvier 2022

Dans les entrailles du centre-ville d'Orléans : que se passe-t-il sous nos pieds ?

A une dizaine de mètres de profondeur, dans les entrailles du Centre-Ville d'Orléans, de nombreuses galeries ont été creusées par l'Homme depuis le 11e siècle. Que peut-on y trouver ? Y a-t-il des risques ? On vous explique tout.

© BRGM

À Orléans, comme dans beaucoup de villes entre le 10ème et le début 20ème siècle, de nombreuses galeries ont été creusées afin d’extraire la pierre pour la construction des bâtiments.

Après avoir été exploitées pour la pierre, beaucoup d’entre elles ont été mises à profit pour d’autres usages. Par exemple, du 19ème jusqu’au milieu du 20ème siècle, les carrières orléanaises ont permis de cultiver des salades de cave en raison des conditions de culture idéales (obscurité, température et humidité constante).

Les carrières souterraines d’Orléans ont également joué un rôle durant la 2nde guerre mondiale. Pour protéger les habitants des bombardements, les caves et carrières de la ville avaient été aménagées sommairement pour accueillir jusqu’à plusieurs centaines de personnes.

Au fil du temps, beaucoup des anciennes carrières de la ville ont été laissées à l’abandon et la présence de racines et les infiltrations d’eau accentuent leur risque d’effondrement. Ces situations représentent un sérieux danger pour la sécurité publique, surtout lorsqu'elles se produisent en centre-ville.

Le rôle du BRGM

Retrouver et inspecter ces cavités pour prévenir les effondrements fait partie des missions du BRGM. En utilisant de nouvelles technologies, nos spécialistes peuvent détecter les cavités depuis la surface du sol ou les scanner en 3D pour déterminer leur taille et la position de zones instables par rapport à des bâtiments se trouvant en surface.