Géorisques : Mieux connaître les risques sur le territoire

Géorisques est devenu une source d’information incontournable pour le citoyen soucieux d’évaluer son exposition aux risques majeurs, ainsi qu’un outil du quotidien pour les services de l’Etat et les professionnels de l’immobilier, de l’aménagement et de la gestion du territoire.
9 juillet 2020

Webinaire : prise en main du nouveau Géorisques

Le site web Géorisques évolue. Découvrez la nouvelle interface !

Pour satisfaire au mieux les besoins de ses nombreux utilisateurs, Géorisques a entamé en 2019 un projet de refonte de son site. La nouvelle interface est déployée le 16 juillet 2020.

© BRGM

Bonjour. Merci à tous pour votre participation à ce Webinaire consacré à la nouvelle interface Géorisques qui sera mise en place le 16 juillet. Je m'appelle Jocelyn. Avec mes collègues Claire et Stéphane, nous allons animer ce Webinaire. Nous travaillons au BRGM : le Bureau de recherches géologiques et minières. Le Webinaire, il sera découpé en 2 parties. Nous allons vous présenter la nouvelle interface graphique de Géorisques. Et puis nous répondrons à vos questions. Pour faciliter les échanges, Je vous invite à poser vos questions pendant la présentation en utilisant l'outil "poser une question" que vous trouverez normalement en bas à droite. Le Webinaire restera ouvert après la fin si jamais nous n'avons pas pu répondre à toutes les questions dans le temps imparti du Webinaire. Donc pour tous ceux qui ne connaissent pas Géorisques, c'est la plateforme de l'État où vous trouverez l'information pour tous les publics sur les risques naturels : inondations, séismes, les mouvements de terrain et technologiques, comme les usines à risques, le risque nucléaire ou les sols pollués qui sont identifiés à une adresse donnée pour une commune française. Géorisques été créée en 2012 sur une idée commune du ministère de la Transition écologique et solidaire et du BRGM pour faciliter l'accès à l'information environnementale pour tous les publics, que ce soit professionnel ou particulier. Il a été inauguré en juillet 2014, et depuis, il a informé des millions d'usagers sur les risques naturels et technologiques. Pour l'année 2019, le site a reçu 2,9 millions de visiteurs. Cette audience a conduit l'équipe Géorisques à mener 2 chantiers d'envergure pour répondre aux nouveaux besoins utilisateurs. Une refonte ergonomique depuis le début de 2020, qui est le sujet de ce Webinaire, et une refonte de l'architecture technique qui interviendra plutôt fin 2020, début 2021. Donc la nouvelle ergonomie du site Géorisques... Alors, je vais vous la présenter. Voilà donc l'interface de Géorisques. Le site est découpé en 3 parties avec un menu en haut de navigation qui va vous permettre de naviguer entre les différents menus de l'application. Un contenu au niveau central et un pied de page avec des liens utiles comme "contactez-nous", le plan du site ou d'autres informations. Si jamais vous ne trouvez pas l'information directement, vous pouvez utiliser le module de recherche en haut à droite pour trouver des informations en tapant un mot-clé, par exemple. Si vous ne trouvez pas l'information, vous pouvez utiliser la foire aux questions qui est disponible dans "aide", "foire aux questions", qui va vous emmener sur la foire aux questions Géorisques qui est alimentée en fonction des retours utilisateurs. En dernier recours, si vous ne trouvez pas l'information, vous avez la possibilité de poser une question à l'équipe support qui vous répondra dans les meilleurs délais. Je vais retourner sur le site. L'élément principal de Géorisques, c'est ce qu'on appelle le rapport "ma maison mes risques" pour connaître les risques près de chez soi que vous trouverez ici avec la petite icône de la maison. Ce descriptif de risques permet de voir les risques auxquels est exposée une adresse, ou une parcelle, ou une commune. Je précise que le descriptif de risques n'est pas l'état des risques ou ERP. Il doit être rempli par le bailleur ou le vendeur lors d'une vente ou de la location d'un immeuble. Nous verrons cette étape-là tout à l'heure. Pour obtenir un descriptif de risques, vous devez localiser la zone géographique à décrire, par exemple une adresse ou une commune. On va prendre par exemple la commune de Poitiers. Je sélectionne la proposition que me fait le site Géorisques. J'accepte les conditions générales d'utilisation, et en cliquant sur "accéder aux informations", j'arrive sur le descriptif de risques. Le descriptif de risques va, dans un premier lieu, vous rappeler la recherche que vous avez faite. Vous pouvez la modifier si vous avez besoin. Les précautions d'usage sur l'utilisation du descriptif. On rappelle que ce n'est pas un état des risques. On verra que vous pouvez télécharger ce descriptif des risques au format PDF. Dans un 1er temps, sur le descriptif des risques, vous allez trouver une synthèse de votre commune avec les risques majeurs recensés sur la commune. Là, on voit qu'il y en a 6. Après, vous avez les reconnaissances de l'état de catastrophe naturelle. Vous pouvez aller voir les risques en cliquant sur le bouton. On va vous emmener directement sur la partie qui détaille les risques recensés sur la commune. Pour Poitiers, on va voir qu'il y a un risque inondation, des mouvements de terrain, des phénomènes météorologiques comme des tempêtes et que c'est une zone de sismicité numéro 3. On verra tout à l'heure les PPR aussi, si la commune a un plan de prévention des risques naturels ou technologiques. On en voit 3. On pourra aller voir tout à l'heure. Je vous montrerai le détail des PPR qu'on trouve sur la commune de Poitiers. Là, par exemple, en descendant un petit peu plus bas, on va trouver le détail par risque sur la commune. Par exemple, ici, le risque inondation où on va voir un 1er détail sur le risque inondation à Poitiers. On voit que la commune est soumise à un territoire à risque important d'inondation, qu'il y a eu des événements historiques d'inondations. Si vous avez besoin de plus d'informations, vous cliquez sur le chevron qui va vous permettre d'accéder au détail pour ce risque. On vous présente rapidement la définition de l'aléa. Après, vous avez d'autres informations historiques : des informations de réglementation. Par exemple, ici, on retrouve un peu plus bas les PPRN liés à une inondation. Là, on retrouve un des PPRN qui avait été cité dans la synthèse de la commune. Après, on peut aller voir par exemple les cavités souterraines. Pour les cavités souterraines, on va vous présenter une petite carte qui va vous présenter, pour la zone dédiée, que ce soit une adresse, une commune ou une parcelle, les cavités qu'on va trouver sur cette zone. Vous avez un petit résumé des cavités par typologie qui vous permet d'avoir une vue d'ensemble des cavités de la zone dédiée. Si on continue, vous allez retrouver tous les autres risques : les risques technologiques, par exemple, les installations nucléaires, il n'y en a pas autour de Poitiers dans une zone de 10 ou 20 km. Ce rapport, on peut l'imprimer au format PDF en cliquant ici sur le bouton "télécharger les informations sur les risques". Il est arrivé. Après, vous n'avez plus qu'à l'ouvrir. Vous avez votre descriptif de risques qui arrive. On retrouve les mêmes informations que sur le format Web. En complément de ce descriptif, on va aller pouvoir renseigner un état des risques. Dans le cadre de l'IAL, l'information des acquéreurs et des locataires, sur les risques naturels et technologiques, un vendeur ou un bailleur doit fournir, suite à la loi du 30 juillet 2003, l'ERP, l'état des risques et pollutions, et la liste des sinistres sur le bien ayant donné lieu à des indemnisations au titre des effets d'une catastrophe naturelle ou technologique. C'est le même principe que sur le descriptif. On va aller taper une adresse ou une ville. Pour aider le citoyen, le ministère de la Transition écologique met à disposition différents modèles de documents. Je vous laisserai consulter Géorisques pour lire toutes les informations nécessaires. Là, vous allez pouvoir trouver un modèle d'état des risques et des pollutions au format PDF ou au format Word, si vous voulez pouvoir le remplir informatiquement ou le remplir à la main en l'imprimant. Il y a une fiche d'information sur le risque radon. Depuis le 1er juin 2020, pour les zones qui sont autour des aéroports, il y a une fiche d'information aussi sur les PEB, les plans d'exposition au bruit. Et enfin, vous trouverez en bas, pour aider toujours le citoyen à remplir son email numérique, vous pouvez télécharger le formulaire pré-rempli. Je vais essayer de vous l'afficher. Je pourrai peut-être pas l'afficher sur mon navigateur. Ça ne s'affiche pas, mais vous pourrez le consulter. Il va lister tous les arrêtés préfectoraux qui ont été trouvés sur votre commune. Les PPRN, par exemple. Vous n'aurez plus qu'à indiquer si le sinistre a été indemnisé ou pas. Ensuite, dans une action plutôt préventive, Géorisques propose ce qu'on appelle des dossiers thématiques qui vont vous permettre de vous renseigner sur les risques ou sur les aléas. Par exemple, on va prendre le dossier "inondations". On va retrouver à peu près toujours le même schéma pour les dossiers thématiques avec une définition de l'aléa, une zone de prévention du risque. On va prendre un autre dossier, par exemple "séismes". On va retrouver des définitions de l'aléa, la prévention du risque et, au cas où, vous avez aussi un accès aux données qui va vous permettre de rechercher plus finement des données. Je vais vous faire un exemple sur les registres des émissions polluantes, par exemple. Un accès aux données. Vous allez pouvoir trouver un formulaire pour rechercher, par exemple, sur une zone géographique ou sur un établissement, des données sur les registres des émissions polluantes. On va prendre par exemple le Loiret... avec une commune... On va prendre Orléans, par exemple. Vous allez pouvoir avoir la liste complète d'accès aux données. Vous pouvez cliquer sur l'établissement pour voir sa fiche, le détail. Donc voilà. Alors... Vous avez aussi un dossier thématique spécial sur l'ONRN, l'Observatoire national des risques naturels, qui vise à renforcer le lien et les échanges entre les acteurs de l'assurance et de la prévention pour mieux gérer les risques naturels. Vous allez pouvoir consulter les données sur l'ONRN. Par exemple, connaître l'ONRN, leurs travaux, les indicateurs qu'ils mettent à disposition, par exemple. Dans le cadre de la donnée ouverte, Géorisques ouvre ses données au grand public. Vous avez plusieurs possibilités pour aller chercher les données. Vous pouvez aller dans "données", "bases de données", par exemple, pour aller consulter les bases de données de Géorisques. Par exemple, on va aller prendre la base de données "mouvements de terrain". Vous aurez un formulaire qui vous permettra de télécharger tous les mouvements de terrain sur une zone spécifique. Là, c'est un format CSV qui est proposé, mais sur d'autres données, ça peut être un format plus technique comme un check file ou d'autres données. Ce qui est important, c'est que pour la base de données et pour les utilisateurs expérimentés, vous pouvez utiliser les Web services cartographiques proposés par Géorisques : WMS et WFS. Enfin, en dernier lieu, toujours sur la donnée ouverte, l'API Géorisques, vous allez pouvoir trouver le lien en bas, permet à tout... C'est un système d'interface de programmation qui va permettre à des systèmes tiers de venir interroger la base de données Géorisques. Par exemple, si vous voulez faire un travail sur les zonages sismiques, vous allez pouvoir, grâce à une URL de service, lister les zonages sismiques. Nous arrivons à la fin de cette présentation. J'espère qu'elle aura suscité votre intérêt et que vous serez nos premiers visiteurs le 16 juillet. Nous allons passer à la séance de questions réponses sur cette nouvelle interface. Si vous avez des questions techniques, je vous invite plutôt à contacter l'équipe support qui vous répondra ou vous orientera vers les bons interlocuteurs. Merci. Nous avons plusieurs questions sur la rediffusion possible de ce Webinaire. On vous annonce que ce Webinaire sera disponible sur la chaîne YouTube du BRGM dont le lien a été transmis dans le volet "questions réponses" qui se trouve à la droite de votre écran. La seconde question qui est revenue plusieurs fois parmi les utilisateurs réguliers que vous êtes, c'est de savoir quelles sont les conséquences de la mise en production jeudi. Je vais donner la parole à Stéphane qui va vous en dire un petit peu plus sur ce point. Alors effectivement, le nouveau Géorisques qui vous a été présenté par Jocelyn il y a quelques instants va être mis en ligne le 16 juillet. Donc pas d'inquiétude pour les usagers que vous êtes, il n'y aura pas de rupture de service. Nous allons opérer une mise en production qui va se faire de la façon la plus transparente possible pour vous. Merci, Stéphane, pour ce complément. Certains utilisateurs ont peut-être eu l'impression de ne pas visualiser les PDF téléchargés. Donc c'est pareil. Stéphane nous confirmait que cette fonctionnalité est toujours disponible et il va nous donner quelques compléments d'informations à ce sujet aussi. Comme je l'ai indiqué sur le volet "questions réponses", le PDF que vous téléchargez en fait sur le site Web sera à l'identique de la version actuelle. En l'occurrence, les modifications de l'objet Web qu'on vous a présenté pour l'instant n'impacte pas la partie PDF. C'est une autre partie du site que nous allons modifier dans les prochains mois. Un PDF qui sera stricto sensu celui que vous avez l'habitude d'utiliser avec le même nombre de pages et le même formalisme. Sinon, sur le périmètre de Géorisques, pas de modification sur l'objet carte interactive dans l'immédiat. On le sait, au niveau du support, on a souvent des demandes quant à des dysfonctionnements sur cette partie-là, ça fait partie de la road map de l'évolution du site Web qu'on vous présente aujourd'hui. La carte interactive va être refaite, on est en train d'y travailler, et vous sera proposée... Pareil, ça sera plutôt fin d'année 2020 et début d'année 2021. Donc la partie cartographique pour l'instant est identique. On va probablement faire évoluer les fonds cartographiques dans les prochaines semaines, par contre. N'hésitez pas à poursuivre les questions que vous vous poseriez. C'est bien le volet "questions réponses" qui est sur la droite de votre écran. On a une nouvelle question. Est-ce que le lien de téléchargement des arrêtés préfectoraux spécifiques IAL seront mis à disposition ? Stéphane, est-ce que vous avez des éléments de réponse sur cet aspect ? Ça fait effectivement partie des questions qui sont souvent posées. En l'occurrence, nous n'avons pas de mécanisme qui consiste à moissonner, en fait, les arrêtés préfectoraux. On n'a pas de base centralisée pour permettre de mettre cette information à disposition pour l'instant. C'est un chantier que le ministère aimerait bien mettre en place. Mais là, en l'occurrence, on n'a pas encore ces mécanismes-là pour les remonter en central. Je vous invite, comme vous en avez l'habitude, d'aller vous rapprocher des sites préfectoraux pour pouvoir récupérer ces informations. Merci beaucoup. On a une question qui rebondit sur les évolutions prévues sur les fonds cartographiques. Est-ce que vous pouvez nous en dire un petit peu plus ? Je vais préciser. Comme je vous le disais, l'interface cartographique ne va pas changer dans son mécanisme. Par contre, on souhaite améliorer les fonds cartographiques. Nous disposons de fonds cartographiques qui sont un peu anciens et qui souvent génèrent un peu de problèmes en termes de visibilité des informations thématiques qu'on met à disposition. Très concrètement, on va bénéficier de services issus de l'IGN qui sont plus utilisables sur le Web, des fonds cartographiques qui vont ressembler plus à des choses que vous connaissez si vous êtes des utilisateurs de la plateforme de l'IGN dont le nom s'appelle le Géoportail, merci. Donc des fonds cartographiques avec moins de couleurs qui vous permettront de faire apparaître l'information thématique de façon plus visuelle, tout simplement. On a enfin une question sur un élément qu'a abordé Jocelyn tout à l'heure, sur la valeur réglementaire du descriptif de risque et l'affichage clair et net du fait qu'il ne s'agit pas d'un document réglementaire mais d'un document qui vient en appui au remplissage de ce document. Stéphane, à nouveau, est-ce que vous avez un élément à confirmer sur les conditions générales ? Effectivement, depuis le début de l'existence de Géorisques, cette question est souvent posée. Ce que Jocelyn vous a présenté tout à l'heure, l'objet qu'on appelle "ma maison mes risques", n'est pas un ERP réglementaire mais il a vocation à vous aider à remplir le document réglementaire. Il faut savoir que le ministère de l'Environnement a bien conscience de cette problématique et travaille actuellement à réaliser un équivalent de ce qu'on vous a proposé, mais qui remplirait les attentes réglementaires. C'est un sujet qui n'est pas évident parce qu'il faut bénéficier de ce qu'on appelle une exhaustivité territoriale quant à l'accès à la donnée. On n'a pas toutes les bases de données qui nous permettent de remplir un ERP de façon automatique. C'est pour cela que le document qui vous est proposé dans Géorisques n'a pas vocation à se substituer à un ERP réglementaire parce qu'on n'a pas toutes les bases de données pour le faire. Merci, Stéphane. Nous avons à nouveau une question sur les modalités de localisation pour le descriptif de risque. La question qui est posée est de savoir s'il existe une possibilité de récupérer les identifiants de la parcelle cadastrale lorsque l'on a choisi une localisation par adresse. Ce n'est pas une mécanique que nous avons mise en place. On offre un service Web qui vous permet de récupérer les identifiants de parcelles cadastrales quand vous remplissez, pour ceux qui ont a l'habitude, le préfixe. Le service Web de l'IGN que nous mettons à disposition nous permet d'aller au plus proche de la parcelle qui vous intéresse. Par contre, on n'a pas fait, je ne me rappelle plus la terminologie, mais le reverse qui nous permet de passer de l'adresse à la parcelle cadastrale en automatique. Mais c'est une fonctionnalité qu'on pourra développer si la demande est de plus en plus récurrente, effectivement. Techniquement, c'est possible, mais on ne l'a pas implémentée dans cette nouvelle version. Merci, Stéphane. Un petit complément sur cet aspect-là. Tu évoquais l'utilisation de services. On a cette information importante aussi à communiquer sur la localisation. Effectivement, j'avais oublié une petite précision sur la notion de service d'adresses. Pour les usagers fréquents, vous avez probablement constaté que le service d'adresses posait des petits soucis. Nous consommons un service issu d'un organisme tiers, en l'occurrence l'IGN, qui a eu des soucis de stabilité ces derniers mois. Dans la version dont vous allez disposer dans quelques jours, on se dédouane de cette problématique. On a amélioré le service d'adresses en allant sur plusieurs autres services. Celui qui répond, c'est celui qui sera utilisé, donc on s'appuie sur un autre service de l'Etat. Vous allez bénéficier d'un service d'adresses stabilisé et plus pertinent en termes de propositions aussi. Merci. On a maintenant la question d'un utilisateur autour des évolutions évoquées par Jocelyn concernant l'API Géorisques. Effectivement, si vous êtes aussi des usagers fréquents de Géorisques, on a mis en place depuis maintenant un an et demi un service d'API. Quelles sont les évolutions à venir ? Elles peuvent être nombreuses, ça dépend aussi des interactions qu'on a avec vous. Il ne faut pas hésiter, sur le support, à faire valoir les demandes que vous pourriez avoir en termes d'API. Ce qu'on va faire de façon sûre, c'est qu'on va continuer à agrémenter le service d'API, notamment en offrant en priorité des informations qui sont attendues dans l'ERP. On est en train de travailler à une refonte, c'est en cours, de l'architecture de l'API. Pour vous expliquer sans rentrer dans des problématiques extrêmement techniques, on veut vous permettre d'avoir un meilleur accès aux informations métiers en améliorant notamment la partie couches communes, parce que nous rencontrons des problématiques de bases de données métiers qui ont été réalisées, vous le savez, en 2012, 2013, 2014. Or, le référentiel communes évolue. Et au niveau des usagers, ça peut vous créer un petit désagrément parce que si vous tapez le nom d'une commune qui vient de changer de nom, vous ne bénéficiez pas forcément de l'information à jour. En fait, on vient de créer un système dans Géorisques qui va vous permettre dans quelques mois de bénéficier de toutes les informations qui existent sur une commune, sur les risques, sans problématique de changement de nom de commune. On a un complément d'informations sur la question précédente de tout à l'heure. Pour information, le site cadastre.gouv.fr va vous permettre de récupérer un numéro de parcelle à partir d'une adresse. Effectivement. C'est mes collègues du ministère qui m'apportent cette précision. Pour ceux qui ne sont pas familiers des codes parcelles, il existe cadastre.gouv.fr depuis pas mal d'années, avec une interface assez conviviale qui va vous permettre de récupérer les identifiants de votre parcelle que vous pouvez saisir dans l'interface Géorisques si vous voulez bénéficier d'un rapport à la parcelle. Merci pour ces compléments bien détaillés d'informations. Nous approchons de la fin du séminaire, et je vois apparaître éventuellement... Non. Nous avons traité l'ensemble des questions que vous avez posées pour le moment. C'est votre dernière chance. Et puis sinon, n'hésitez pas à nous recontacter par le canal du formulaire de contact sur le site. Je laisse la parole à Stéphane pour la conclusion. On va encore attendre quelques secondes s'il y a une question, pour bénéficier du direct. Voilà. Effectivement, il y a quelqu'un qui précise qu'il y a le Géoportail pour les parcelles et les adresses. Je vois qu'il y a encore une question sur l'API. L'API est-elle documentée en ligne ? Ce n'est pas une question candide. Je vois la précision. On va effectivement améliorer l'usage de l'API. Je le disais tout à l'heure, c'est vrai que la consommation des interfaces de programmation, c'est pour un public initié. C'est de l'interface machine to machine. Mais on s'aperçoit aussi qu'on a un public qui s'étend sur l'usage des API, et c'est prévu dans la road map de Joris. On va vous proposer une explication des API un petit peu plus en mode vulgarisation. Pour ceux qui sont usagers du Swagger, c'est un peu brut de décoffre. Là, on va expliquer ce que contiennent les API et quel usage on pourra en faire. Donc la question est pertinente et fait partie de nos travaux pour les prochains mois. Je ne vois pas d'autre question arriver. Le format direct va s'arrêter dans quelques minutes. Comme je vous le disais à l'instant, vous pouvez bénéficier du support de Géorisques, donc n'hésitez pas à continuer à poser des questions. Le Webinaire étant enregistré, vous pourrez vous le repasser. On le remettra à disposition. C'est le mot de la fin. Jocelyn, tu voulais rajouter quelque chose ? Non. On se retrouve le 16 juillet pour la nouvelle version. Voilà. Merci à tous. Merci à l'équipe technique qui est derrière. Merci à l'équipe qui m'a accompagné. Merci, Jocelyn. Je vous donne rendez-vous à l'écrit sur le support. J'espère que cette nouvelle version de Géorisques satisfera vos attentes. Merci à vous. Au revoir. Au revoir.