Rapport scientifique 2018-2019

2018-2019 a été une période clé pour le BRGM, dont la politique scientifique a été profondément remaniée. Son rapport scientifique 2018-2019 en fait le bilan.
7 décembre 2020
Couverture du rapport scientifique 2018-2019

Couverture du rapport scientifique 2018-2019.

© BRGM

Le BRGM publie son rapport scientifique 2018-2019, qui fait le point sur la production scientifique du BRGM pendant cette période de deux ans.

Programme doctoral renforcé, mise en place d’une politique de recrutement de post-doc, processus de maturation des innovations, politique de site et de partenariats : la production scientifique du BRGM affiche une croissance régulière sur le long terme, dans la plupart des disciplines des géosciences. Cette dynamique s’observe entre autres par une meilleure valorisation des résultats de la recherche au travers des publications scientifiques.

Une nouvelle stratégie scientifique à 10 ans

Une réflexion approfondie sur le positionnement scientifique du BRGM dans le système de recherche français et européen a été menée en 2018 et 2019, conduisant à l’élaboration de la stratégie scientifique de l’établissement. Ce document précise ses principales orientations à dix ans, qui reposent sur deux fondements :

  • Le BRGM entend d’abord contribuer à la transition écologique dans ses principales composantes que sont l’adaptation aux effets du changement climatique et l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre.
  • Ses activités s’articulent également autour des effets et des besoins liés à la pression anthropique sur l’environnement et les ressources et de la croissance urbaine, appelée à s’accentuer dans les prochaines décennies.

La stratégie scientifique du BRGM se présente désormais autour de six enjeux en lien avec les missions fondamentales de l’établissement et les grands défis sociétaux d’aujourd’hui : géologie et connaissance du sous-sol, gestion des eaux souterraines, risques et aménagement du territoire, ressources minérales et économie circulaire, transition énergétique et espace souterrain, données, services et infrastructures numériques.

Huit programmes scientifiques ont été définis pour la période 2018-2022, alignée sur la durée du contrat d’objectifs et de performance du BRGM. Le rapport scientifique fait le point sur les avancées de chaque programme.