Rapport d’activité 2019 du BRGM : une capacité d’adaptation constante

En 2019, le BRGM, service géologique national, a fêté ses 60 ans. Son rapport d’activité revient sur les temps forts et les résultats majeurs de l’année.
15 septembre 2020
Couverture du rapport d'activité 2019 du BRGM

Couverture du rapport d'activité 2019 du BRGM.

© BRGM

Le BRGM est chargé de mettre recherche, expertise et innovation au service d’une gestion durable des ressources et des risques du sol et du sous-sol. L’établissement public, qui a fêté en 2019 ses 60 ans, s’appuie sur la connaissance géologique qu’il développe pour apporter des réponses aux enjeux du sous-sol pour le 21e siècle : chaleur renouvelable, stockage d’énergie ou de déchets, économie circulaire des terres et matières premières minérales, traçabilité, ressource en eau souterraine, reconquête des friches industrielles, gestion des risques naturels, etc.

Temps forts 2019

Parmi les temps forts de 2019, le BRGM a contribué à la découverte d’un nouveau volcan sous-marin apparu au large de Mayotte. Les experts du BRGM se sont aussi fortement impliqués dans l’accompagnement de la gestion du séisme du Teil, survenu le 11 novembre 2019. Le BRGM a par ailleurs poursuivi la rénovation de ses installations scientifiques, avec notamment la mise en service de la plateforme d’expérimentation PRIME sur les techniques de remédiation des sols, unique en Europe. Enfin, le groupe BRGM a pris une participation de 40% dans la société Soltracing, première entreprise française à proposer de sécuriser les flux de terres excavées de chantier à chantier pour développer les circuits courts dans le domaine des travaux publics.

Une version digitale enrichie

Le rapport annuel 2019 du BRGM, diffusé en version papier, est également proposé en version digitale enrichie, pour un meilleur confort de lecture.

Page d'accueil de la version digitale du rapport annuel du BRGM 2019

Page d'accueil de la version digitale du rapport annuel du BRGM 2019.

© BRGM