banner-ombre-top
banner-ombre-left
La tuffière de Rolampont, source pétrifiante, est un milieu fragile aujourd’hui protégé et aménagé pour la visite, conjointement par la commune et l'ONF (Rolampont, au nord de Langres, Haute-Marne, 2006). © BRGM - François Michel

Situation des nappes d’eau souterraine au 1er avril 2013

24.04.2013
Une grande majorité des nappes phréatiques (89%) affichent un niveau normal à supérieur à la normale. Cette situation très favorable confirme que la période annuelle de recharge des nappes s'est prolongée de manière significative jusqu'à fin mars.

Le niveau des nappes au 1er avril 2013 est hétérogène d’une région à l’autre.

La très grande majorité des réservoirs (89%) affichent un niveau normal à supérieur à la normale. Les secteurs où la situation est favorable sont très généralisés sur l'ensemble du territoire. La situation des nappes par rapport au début d'année confirme que la période annuelle de recharge des nappes s'est prolongée de manière significative jusqu'à fin mars.

Avec des précipitations marquées en automne, durant tout l'hiver et même en ce début de printemps, on observe désormais, avant la période de reprise de la végétation, une situation des niveaux de nappes très favorable pour envisager de manière sereine les situations futures.

 banque ADES www.ades.eaufrance.fr / Fonds topographiques : IGN© -

La carte de France de la situation des nappes au 1er avril 2013.

Tendance d’évolution du niveau des nappes

En ce début de période printanière, après une période hivernale de recharge 2012 / 2013 très conséquente, on note, sur l’ensemble du territoire, le maintien d'une tendance d’évolution des nappes à la hausse pour plus du tiers des nappes (39%). Une proportion croissante des niveaux s'oriente cependant, par rapport à février, vers la stabilité (28%) ou est déjà orientée à la baisse (33%).

On s'oriente désormais, en cette fin de période de recharge hivernale, vers la période habituelle de bascule avec, certes, une grande proportion de points encore orientés à la hausse mais déjà les premiers signes de stabilisation des niveaux, voire de baisse. Les précipitations de mars ont encore favorisé la recharge des nappes sur tout le territoire mais le climat de printemps s'installe avec, progressivement, un ralentissement notable du remplissage des nappes, ce qui est tout à fait normal à cette période de l'année.

POUR ALLER PLUS LOIN 

Consulter la note d'information sur l'état des nappes d’eau souterraine

Consulter le dossier de presse sur la recharge hivernale 2012-2013 des nappes phréatiques

Télécharger la carte de France de la situation des nappes au 1er avril 2013

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34