Le BRGM participe au salon Pollutec à Lyon, du 12 au 15 octobre 2021. Le service géologique national fait partie du comité d'organisation et dispose d'un stand.
Stand du BRGM lors du salon Pollutec 2021 Stand du BRGM lors du salon Pollutec 2021

Stand du BRGM lors du salon Pollutec 2021 (Lyon, 2021).

© BRGM - Frédéric Moreira

Le rendez-vous de l'innovation environnementale

Le salon Pollutec se positionne comme l'événement de référence pour les professionnels de l'environnement. C'est aussi une vitrine des solutions environnementales pour l'industrie, la ville et les territoires, et un tremplin pour les innovations du marché et le développement à l'international.

Pollutec, c'est :

  • 2200 exposants
  • 400 conférences
  • 70 000 professionnels
  • 128 pays

Le BRGM, une expertise sur l'eau, les déchets, l'économie circulaire, les sites pollués, la géothermie

Le BRGM présentera sur son stand 4-K94 son offre en matière d’écotechnologies, d’énergies renouvelables, de traitements des déchets, de gestion de l’eau et des sites pollués.

Participation du BRGM aux conférences et tables rondes

Le BRGM organise et participe à 15 conférences et tables rondes dans le cadre de différents forums et de la tribune Pollutec. Découvrez ci-dessous nos participations.

Programme des conférences du BRGM à Pollutec 2021 Programme des conférences du BRGM à Pollutec 2021

Programme des conférences du BRGM à Pollutec 2021.

© BRGM

Forum "Ville et territoires durables" - Mardi 12 octobre, 10h25-11h10

Les villes et les territoires s'organisent pour évoluer vers des économies plus durables, moins carbonées et plus circulaires. Elles font appel à des solutions innovantes, des chaînes de valeurs originales qui ont besoin d'être développées et testées. Au-delà du succès technique et marché de ces projets, les progrès permis et les verrous potentiels sur les aspects environnementaux et économiques peuvent être anticipés et quantifiés par des outils d'évaluation utilisés pendant la phase de recherche et de test. L'Analyse de Cycle de Vie (ACV), les études technico-économiques, l'analyse des flux matières ou Material Flow Analysis (MFA) ou encore les évaluations multicritères en sont des exemples.

Cette table ronde rassemble plusieurs représentants d'équipes travaillant à l'élaboration et à la mise en œuvre de ces outils au cours de projets de recherche au service de solutions innovantes et de nouvelles chaînes de valeur. Ils seront à votre écoute pour préciser l'intérêt de ces outils et partager leur expérience de projets au service des villes et territoires plus durables.

Participation du BRGM

Forum "Ville et Territoire durables" - Mardi 12 octobre, 12h15-13h00

Le BRGM, Service Géologique National, produit, collecte et diffuse des données géoscientifiques à fort enjeu et impact pour les différents secteurs du bâtiment, de l'infrastructure et de l'industrie (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entrepreneurs, industriels). L'objet de cette table ronde est donc de présenter les interactions possibles entre ses différents acteurs et le BRGM au travers de projets et réalisations concrètes sur les thèmes de l'eau, des risques ou encore de l'énergie. Elle s'organisera en 3 temps avec une première partie consacrée aux méthodes, outils et services mis à disposition par le BRGM pour consommer ses données, une seconde orientée sur l'utilisation actuelle par les industriels des données du BRGM et une troisième partie plus prospective sur les projets actuels du BRGM visant à faciliter encore davantage la valorisation de ses données dans la chaîne de production de ces différents acteurs.

Conférence organisée par le BRGM

Forum "Énergie" - Mardi 12 octobre, 16h50-17h35

Pour répondre à l’urgence de l'atténuation du changement climatique, la technologie de Captage, Stockage et Valorisation du CO2 (CSCV, ou CCUS en anglais) suscite de plus en plus d’intérêt dans le monde. C’est le puits de carbone géologique, qui consiste à "remettre" le carbone dans le sous-sol d’où il a été extrait afin de réduire les émissions résiduelles incompressibles de CO2 des installations industrielles et aussi de retirer du CO2 de l’atmosphère ("émissions négatives"). Complémentaire aux puits de carbone terrestre (sols et forêts) et océanique, il devrait jouer un rôle clé pour atteindre la neutralité carbone. Des synergies avec le développement de l’hydrogène et des énergies renouvelables (géothermie, biomasse, stockage d’énergie) sont possibles. Une vingtaine d’opérations CSCV fonctionnent déjà dans le monde. La France se prépare.

Conférence organisée par le BRGM

Télécharger la présentation

Forum "Ville et Territoire durables" - Mercredi 13 octobre - 10h25-11h10

L’utilisation de la géothermie comme stockage saisonnier (chaud et froid) pour augmenter son efficacité et accélérer son développement est une piste prometteuse, par exemple en lissant la production d’une centrale solaire thermique, la chaleur produite en été étant ainsi réutilisée en hiver. Le sous-sol peut s’avérer un espace particulièrement adapté pour stocker longtemps une grande quantité de chaleur. Grâce à des échangeurs disposés dans la chaussée, EUROVIA a conçu et développé la technologie Power-Road©, qui récupère la chaleur du soleil absorbée par les revêtements des routes et des parkings, et permet de la réutiliser pour le chauffage d’installations telles que piscines, centres urbains ou commerciaux, réseaux de chaleur, etc.

EUROVIA s’est associé avec le BRGM pour évaluer les faisabilités technique et économique du couplage du Power-Road© avec une solution de stockage souterrain de chaleur, et établir une cartographie de "favorabilité" en fonction des caractéristiques locales du sous-sol (géologie, hydrogéologie...) et des caractéristiques principales du projet à la surface.

Conférence organisée par le BRGM

Forum "Eau et Assainissement" - Mercredi 13 octobre, 10h25-11h10

Cette thématique intéresse de plus en plus les collectivités et trouve tout son sens dans la perspective du changement climatique et de la sécurisation des ressources en eau. Son déploiement qui doit mieux considérer la zone urbanisée et son bassin versant, se heurte à un certain nombre de verrous techniques tels que l’influence de la qualité des sols (de leur pollution) sur la qualité de l’eau qui arrive à la nappe, l’aptitude à l’infiltration des sols, la construction des réseaux de collecte et des bassins de stockage, les interactions entre gestion eaux pluviales, traitement des eaux usées et gestion des remontées de nappe.

Conférence organisée par le BRGM

Forum "Mer et littoral" - Mercredi 13 octobre, 14h05-14h50

L’échouage massif de sargasses (Sargassum natans et S. fluitans) depuis 2011 sur les côtes antillaises entraine de graves conséquences d’un point de vue environnemental (asphyxie de la faune et de la flore marine), économique (oxydation des appareils électroniques, chômage technique pour les entreprises situées à proximité du rivage, baisse du tourisme, ...) et sanitaire (émanations toxiques de sulfure d’hydrogène et d’ammoniac au cours de leur décomposition, exposition éventuelle à l’Arsenic et la Chlordécone). Divers projets d’étude menés en Guadeloupe, Martinique et Orléans ont permis d’appréhender les dynamiques d’échouage, la contamination du milieu environnemental liés à ces algues bioaccumulatrices ainsi que les procédés de dégradation éventuels.

Conférence organisée par le BRGM

Forum "Ville et Territoire Durables" - Mercredi 13 octobre, 14h05-14h50

Friche et économie circulaire sont désormais intimement liées. La friche devient donc un lieu qui offre de multiples ressources pouvant servir à sa reconstruction, à la réhabilitation d’un autre site ou encore aux développements d’activités. Venez découvrir les richesses d’une friche présentées par des acteurs régionaux.

Participation du BRGM

Forum "Agriculture et Climat" - Mercredi 13 octobre, 15h30-16h15

Conférence coorganisée avec Agriculture Périurbaine Innovante.

Participation du BRGM

Forum "Énergie" - Mercredi 13 octobre, 15h55-16h40

Le stockage massif de l'énergie, permettant une intégration des énergies renouvelables intermittentes dans le mix électrique, est une des composantes de la transition énergétique. Ce stockage massif nécessite de disposer de grands volumes de stockage. HYGEO vise au développement d'une filière de stockage géologique d'énergie utilisant de l'hydrogène dit « vert », obtenu par électrolyse de l'eau sans émission de gaz à effet de serre, et stocké dans une cavité géologique abandonnée telle que celles utilisées pour le stockage d'hydrocarbures. L’étude de faisabilité porte sur un site localisé en Nouvelle-Aquitaine (capacité de cette cavité à stocker l’hydrogène, pertinence économique, aspects environnementaux et sociétaux, modes d'exploitation impliqués par les nouveaux usages de l'hydrogène).

Conférence organisée par le BRGM

Tribune Pollutec - Jeudi 14 octobre, 10h15-11h30 

Grand Débat : Recharge des nappes phréatiques - Qu’en est-il exactement ? Les prévisions en matière climatique estiment que le niveau de recharge baissera de 10 à 30% d’ici 2070.

Les changements climatiques et leurs impacts mettent la question des usages de l’eau et de la gestion durable de ces réserves au cœur de l’actualité. SFN, retenues collinaires, recharge artificielle des nappes, stockage des eaux de pluies… de nombreuses solutions existent mais chacune doit être privilégiée en fonction des usages et des caractéristiques de chaque territoire.

Participation du BRGM à la tribune Pollutec

Voir le replay

Forum "Énergie" - Jeudi 14 octobre, 12h15-13h00

Le monde fait face à une demande en ressources minérales qui augmente fortement avec nos modes de vie, avec les transitions énergétiques et numériques et avec le nombre d’habitants. Dans un tel contexte, il est nécessaire d’encourager la mise en place d’une économie plus circulaire, et s’assurer que les filières d’approvisionnements en métaux et matériaux sont pérennes, responsables et durables. A ce titre, le potentiel offert par la mise en place du recyclage reste sans doute sous exploité, notamment pour un certain nombre de métaux critiques. Pour autant, le recyclage fait également face à de nombreuses limitations et contraintes. La dispersion des « métaux d’intérêt » dans les produits en fin de vie constitue une barrière thermodynamique qui peut rendre rédhibitoire toute tentative de recyclage. Pour contourner cette contrainte les « bonnes » stratégies de recyclage n’intègrent pas nécessairement un retour aux métaux purifiés.

Conférence organisée par le BRGM

Tribune Pollutec - Jeudi 14 octobre, 15h30-16h45

  • Premiers bilans du Plan micropolluants 2016-2021 pour préserver la qualité des eaux et la biodiversité.
  • Résultats des plans nationaux ECOPHYTO.
  • Présentation des objectifs et méthodologies des prochains plans.

Participation du BRGM à la tribune Pollutec

Voir le replay

Forum "Mer et littoral" - Jeudi 14 octobre, 15h55-16h40

L’objectif est d’échanger sur les évolutions actuelles et de futur proche des performances des systèmes d’alerte submersion proposés aux communes du littoral.

En raison de l’importance de sa façade maritime et de ses côtes basses, la France est particulièrement exposée au risque de submersion marine. Aujourd’hui, la France compterait 1,4 million d’habitants et 850 000 emplois exposés aux submersions marines selon l’Évaluation préliminaire des risques d’inondation (EPRI). 

Suite aux tempêtes Lothar et Martin de 1999, Météo-France, à la demande de l’état, a mis en place une procédure nationale d'information de la population, dénommé "Vigilance Vague Submersion", VVS, qui complète le butin d’annonce de Météo-France. Cette procédure a pour but de fournir aux autorités publiques nationales à départemental, les moyens d'anticiper, par une annonce plus précoce, une crise majeure.

Si la VVS départementale représente un niveau rapide et efficace d’information, sa déclinaison et son utilisation pour anticiper les évènements de submersion à l’échelle d’un site ou d’une commune reste un enjeu majeur pour les services de l’état et les collectivités locales. Les verrous pour y parvenir sont à la fois technologiques (physique des modèles, incertitudes, temps de calcul) et sociologiques (quelle information pour quel acteur et sous quel format?). Différentes démarches sont en cours pour améliorer et compléter le service fournit actuellement, apportant des solutions innovantes pour la prévention et l’alerte à la submersion littorale de l’échelle infradépartementale à locale.

Sur la base de l’exemple porté autour du bassin d’Arcachon, les acteurs présents à la table ronde dessineront les avancées technologiques devant répondre à ces enjeux et leur niveau de maturité. Ils débâteront sur les perspectives à courts et moyens termes que ces avancées permettront, en réponse aux acteurs de terrain dans leurs prises de décision par rapport à un évènement de tempête annoncé: autorités publiques, services de l’état et des collectivités, sécurité civile.

Conférence organisée par le BRGM

Voir le replay

Forum "Eau et assainissement" - Jeudi 14 octobre, 15h55-16h40

Le projet Water Test Network établit un réseau transnational de Centres de Tests qui peuvent être utilisés par les PMEs du Nord-Ouest de l’Europe pour développer, tester et vérifier des nouveaux produits et procédés dans le domaine de l’eau. De cette manière, de nouvelles innovations seront développées et leur mise sur le marché sera accélérée.

Dans un marché mondial de l'eau concurrentiel, les tests pré-commerciaux sont difficiles et coûteux à l'échelle opérationnelle, et les investisseurs hésitent à investir dans une technologie non éprouvée. Ainsi, la mise sur le marché de nouvelles technologies peut prendre 15 à 20 ans. Pour augmenter les opportunités de marché dans le secteur de l’eau qui est en pleine croissance, WTN aide les PME du Nord-Ouest de l’Europe à tester leurs technologies innovantes de l'eau de maturité technologique (TRL) 5-8. Le réseau transnational de centres de tests situés au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique peut offrir des moyens de démonstration à l’échelle opérationnelle pour toute une gamme de types d’eau et d’applications. Ces dispositifs sont accessibles pour les PMEs du Nord-Ouest de l’Europe pour les aider à développer des produits prêts à être mis sur le marché et en prise directe avec les besoins du secteur.

Au cours de cette conférence, nous vous emmènerons dans le monde de WTN. Nous vous montrerons ce qui a été réalisé et ce qui est possible pour vous en tant que PME !

Participation du BRGM

Forum "Agriculture et climat" - Jeudi 14 octobre, 16h50-17h35

Le sol est un maillon essentiel des écosystèmes. Outre sa fonction de support de végétation, il intervient dans le cycle du carbone, de l’azote et de l’eau, si bien qu’il constitue une pièce maîtresse dans la lutte contre les effets du changement climatique. Il est donc devenu indispensable de chercher à le restaurer, là où il a été dégradé, voire détruit, afin de redonner aux surfaces artificialisées des fonctions propres aux sols fertiles, sièges d’une intense activité biologique et capables de séquestrer du carbone sur le long terme. Depuis bientôt 15 ans, l’idée d’utiliser les nombreux délaissés de la ville pour reconstruire ces sols fait son chemin. Cette table ronde précisera le champ des possibles en la matière en exposant les dernières avancées techniques et réglementaires du domaine.

Conférence organisée par le BRGM