Lutte contre les gaz à effet de serre : La séquestration géologique du CO2

Le gaz carbonique produit par les activités humaines contribue aux désordres climatiques. Son stockage géologique peut être une solution à moyen terme pour réduire ces risques. Le point sur cette question d'actualité.
1 septembre 2003
Couverture du dossier

Couverture du dossier. 

© BRGM 

Climat désordonné, catastrophes naturelles à répétition, fonte de glaciers, élévation du niveau de la mer : notre planète est en danger. La très grande majorité des experts s'accorde maintenant à penser que les émissions anthropiques sont à l'origine de ces désordres  annoncés par certains comme dramatiques à moyen et long terme.

Parmi ces gaz le CO2 (gaz carbonique ou dioxyde de carbone), produit en quantité considérable par les transports, l'habitat ou les activités industrielles est considéré comme le plus dangereux et en grande partie responsable de l'augmentation de l'effet de serre.

L'une des recherches aujourd'hui concerne le stockage géologique du CO2.

Enjeux des géosciences n°2