Les eaux souterraines sont souvent mal connues : où les trouve-t-on ? En quelle quantité? À quelle profondeur ? Quelle est leur qualité ? Peut-on trouver de nouvelles ressources ? Les outils de suivi et les projets scientifiques menés par le BRGM en Bretagne permettent d’apporter des réponses à ces questions.
25 novembre 2020
Couverture du dossier de presse

Couverture du dossier de presse.

© BRGM

Si les eaux souterraines sont moins utilisées en Bretagne que dans le reste du territoire français en raison de la nature particulière du sous-sol régional, elles n’en demeurent pas moins une ressource importante tant pour l’eau potable que pour les utilisations agricoles et industrielles.

Pourtant, les eaux souterraines sont souvent mal connues : où les trouve-t-on ? En quelle quantité? À quelle profondeur ? Quelle est leur qualité ? Peut-on trouver de nouvelles ressources ?

Les outils de suivi et les projets scientifiques menés par le BRGM en Bretagne permettent d’apporter des réponses à ces questions hydrogéologiques et d’appuyer les décisions des acteurs du territoire.

L'île de Bréhat, Bretagne
  • Les eaux souterraines représentent
    25.00
    %
    de l’eau potable consommée en Bretagne

  • 52.00
    forages de suivi (ou piézomètres) dans le réseau de surveillance des nappes d’eau souterraine bretonnes

Comment fonctionnent les eaux souterraines en Bretagne ?

Au fil des décennies, la compréhension des aquifères bretons s’est largement améliorée. Avant les années 1970, on pensait que le sous-sol breton était imperméable et qu’il n’y avait pas d’eau souterraine. C’est pourquoi, mis à part quelques puits peu profonds, les Bretons se sont surtout tournés vers les eaux de surface (rivières, retenues) pour l’alimentation en eau potable. Puis, avec l’apparition de nouvelles méthodes de forage et suite à la sécheresse de 1976, des recherches ont été réalisées pour puiser l’eau souterraine en profondeur. En réalité, il y a de l’eau souterraine partout en Bretagne mais en quantité plus ou moins importante.

SIGES Bretagne, le portail régional d’accès aux données sur les eaux souterraines

L’ Agence de l’Eau Loire-Bretagne (AELB), le Conseil Régional et le BRGM Bretagne sont associés depuis une décennie pour concevoir un portail Internet dédié à la gestion des eaux souterraines : le « SIGES Bretagne » (Système d’Information pour la Gestion des Eaux Souterraines de Bretagne). Ce portail a pour objectif de mutualiser et diffuser toutes les informations existantes sur les eaux souterraines de la région Bretagne.

Mieux connaitre les eaux souterraines pour mieux les protéger et les exploiter

L’expertise « Eau » de la Direction régionale Bretagne du BRGM couvre le suivi du niveau des nappes souterraines, l’amélioration de la connaissance des aquifères bretons tant sur les aspects quantité que qualité, la mise à disposition des données hydrogéologiques bretonnes, la valorisation auprès du grand public et l’appui aux services chargés de la police de l’eau.

Les eaux souterraines en Bretagne