Une nouvelle convention dans le cadre de l'ISTO

Le BRGM, le CNRS et l’Université d’Orléans poursuivent leur collaboration dans le cadre de l’ISTO, l’Institut des Sciences de la Terre d’Orléans.
11 juin 2018
Signature de la nouvelle convention ISTO

Signature de la nouvelle convention ISTO par Michèle Rousseau, présidente-directrice générale du BRGM, Antoine Petit, président-directeur général du CNRS et Ary Bruand, président de l’Université d’Orléans. 

© BRGM 

Le 11 juin 2018 à Orléans, le BRGM, le CNRS et l’Université d’Orléans ont signé le renouvellement de leur collaboration, pour une durée de cinq ans, dans le cadre de l’Unité Mixte de Recherche ISTO (Institut des Sciences de la Terre d’Orléans). 

L’Unité Mixte de Recherche ISTO a pour objectif de renforcer et de partager différents partenariats entre les trois entités. Les travaux sont axés sur 4 grands programmes : la géodynamique, les fluides, le fonctionnement et l’évolution des biosystèmes continentaux et le magma. 

L’ISTO est un des laboratoires les plus performants de l’université d’Orléans. La collaboration des trois établissements concourt à faire d’Orléans une place privilégiée pour la formation d’experts en géosciences sur : 

  • la conceptualisation des systèmes naturels, 
  • la modélisation numérique au service des enjeux liés à l’exploitation durable des géoressources, 
  • l’utilisation en toute sécurité et de façon durable du sous-sol pour les stockages environnementaux, ressources en eau ou énergie dans l’esprit de l’économie circulaire. 

Le BRGM renforce sa participation au sein de l'UMR ISTO 

Une cinquantaine de chercheurs et d’enseignants-chercheurs du CNRS et de l’Université d’Orléans continueront de contribuer aux travaux de l’institut. Le BRGM renforce sa participation en mobilisant plus de personnels (6 agents dans l’UMR ISTO et 10 chercheurs associés). L’établissement s’est également engagé à financer ou co-financer jusqu’à deux nouvelles thèses par an.