Signature de la convention d’entente stratégique de l’I-SITE MUSE

En marge du Nouveau Sommet Afrique-France à Montpellier, le BRGM a signé le vendredi 8 octobre 2021 la convention d’entente stratégique de l’I-SITE MUSE, dont il est partie prenante.
11 octobre 2021
Le 8 octobre 2021, Christophe Poinssot, directeur général délégué du BRGM, a signé la convention d’entente stratégique de l’I-SITE MUSE

Le 8 octobre 2021, Christophe Poinssot, directeur général délégué du BRGM, a signé la convention d’entente stratégique de l’I-SITE Montpellier Université d'Excellence (MUSE), aux côtés des 16 acteurs de l’I-SITE.

© BRGM

Le 8 octobre 2021, Christophe Poinssot, directeur général délégué du BRGM, a signé la convention d’entente stratégique de l’I-SITE Montpellier Université d'Excellence (MUSE), aux côtés des 16 acteurs de l’I-SITE.

Cette signature s’est déroulée en marge du Nouveau Sommet Afrique-France à Montpellier, dont une part importante a été consacrée à l’Enseignement Supérieur, à la Recherche et à l’Innovation.

L’I-SITE MUSE, c’est quoi ?

Le projet MUSE « Montpellier Université d’Excellence » mobilise les forces de 16 institutions (l’université de Montpellier, 10 organismes de recherche nationaux dont le BRGM, 2 écoles et 3 établissements de santé) vers une ambition commune : faire émerger à Montpellier une université thématique de recherche intensive, internationalement reconnue pour son impact dans les domaines liés à l’agriculture, l’environnement et la santé. Les I-SITE, dispositif des Investissements d’avenir porté par le ministère de la Recherche, visent à positionner des universités françaises et les communautés de recherche associées au rang mondial dans des thématiques ciblées. MUSE a été sélectionné comme I-SITE en 2017.

Une convention pour un cadre partagé entre les 16 acteurs de l’I-SITE MUSE

Conclue pour la période 2021-2025, la convention d’entente stratégique de l’I-SITE MUSE offre un cadre partagé pour le soutien coordonné de recherches au meilleur standard international, la mise en commun et le développement d’outils de formation par la recherche, et l’affirmation d’une stratégie commune dans le domaine du transfert et de l’innovation.

Elle formalise le périmètre stratégique de l’I-Site et notamment ses 5 axes thématiques :

  • « Agriculture, environnement, biodiversité » qui compte 2300 cadres scientifiques, plus de 60 unités de recherche, un Labex, un Institut convergence et un Centre Unesco sur l’eau ;
  • « Biologie, santé » qui compte notamment 1100 chercheurs et enseignants-chercheurs, cinq FHU et trois Labex ;
  • « Mathématiques, informatique, physique, systèmes » doté de 700 enseignants-chercheurs et chercheurs permanents, d’un Labex et d’un Equipex ;
  • « Chimie » qui compte un Institut Carnot et 500 chercheurs et enseignants-chercheurs ;
  • « Sciences sociales » doté d’un Labex, de 130 enseignants-chercheurs en droit et sciences politiques, 130 cadres scientifiques en économie, 140 enseignants-chercheurs en gestion et 80 chercheurs en éducation.
L'I-SITE MUSE mobilise les forces de 16 institutions

L'I-SITE MUSE mobilise les forces de 16 institutions. La convention d’entente stratégique pour 2021-2025 a été signée le 8 octobre 2021 en marge du Nouveau Sommet Afrique-France à Montpellier.

© BRGM

Le BRGM engagé dans la dynamique scientifique d’excellence du site montpelliérain dans le domaine de l’eau

Au sein de l’I-SITE MUSE, le BRGM s’inscrit dans l’axe « Agriculture, environnement, biodiversité ».

Ses activités de recherche dans le périmètre montpelliérain portent en particulier sur l’étude de la dynamique sédimentaire du littoral et sur la gestion des eaux souterraines et du cycle de l’eau (compréhension des écoulements, aspects socio-économiques, inondations, gestion active des ressources, modélisations, pollutions, restauration).