banner-ombre-top
banner-ombre-left
L'anticlinal de la Mort-anglaise, pli hercynien face au port de Camaret-sur-mer. Alternance de grès et de schistes (Camaret-sur-mer, presqu’île de Crozon, Finistère , France, 2006). © BRGM - François Michel

Le prix Dolomieu du BRGM 2013 attribué à Patrick Landais

03.12.2013
Le prix Dolomieu, fondé par le BRGM et attribué chaque année par l’Académie des sciences, a été remis le 26 novembre 2013 à Patrick Landais.

Le Grand Prix Dolomieu, fondé par le BRGM, a été remis le 26 novembre 2013 à Patrick Landais, directeur scientifique du BRGM, pour son action en tant que directeur recherche et développement à l’Andra (Agence nationale des déchets radioactifs).

Créé en 1998 et attribué chaque année par l’Académie des sciences, le prix Dolomieu est destiné à récompenser un ou plusieurs chercheurs ou ingénieurs, français ou ressortissants de la communauté européenne, pour un travail de recherches remarquables dans le domaine des sciences de la Terre. Il récompense alternativement des travaux de recherche appliquée (2013) ou fondamentale (2014). Il est doté d’un montant de 15 250€.

Patrick Landais récompensé pour ses recherches sur la faisabilité d'un stockage géologique de déchets radioactifs

Remise du prix Dolomieu 2013 à Patrick Landais, le mardi 26 novembre sous la Coupole de l'Institut de France.

Remise du prix Dolomieu 2013 à Patrick Landais, le mardi 26 novembre sous la Coupole de l'Institut de France. De gauche à droite : Patrick Landais et Bernard Meunier, vice-président de l'Académie des sciences. © B. Eymann - Académie des sciences

L'oeuvre de Patrick Landais, à la tête des recherches scientifiques menées par l'Andra et de nombreux laboratoires associés, permet de donner une réponse au problème des déchets radioactifs existants, issus de la génération actuelle de réacteurs nucléaires.

Ses études sur la faisabilité d'un stockage géologique ont permis d'évaluer les conditions dans lesquelles il serait possible de construire, exploiter, gérer de manière réversible, fermer et surveiller un stockage, puis de le laisser évoluer sans intervention humaine sans qu'à aucun moment la sécurité des travailleurs et des populations ou la protection de l'environnement ne soient compromises.

Un groupe d'experts internationaux a pu qualifier le travail scientifique accompli d'impressionnant et l'a placé au premier rang parmi ses homologues.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34