banner-ombre-top
banner-ombre-left
Dégâts sur les maisons causés par l’érosion de la dune à la Tranche-sur-Mer, suite à la tempête Xynthia (Vendée, 2010). © BRGM - Rodrigo Pedreros

#HackRisques : comment mieux prévenir les risques naturels

Du 18 au 20 Novembre 2016 - Paris
Le BRGM est partenaire du hackathon #HackRisques, imaginé et organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, les 18, 19 et 20 novembre à Paris.

Visuel HackRisques

Inondations, submersions marines, orages, tempêtes, feux de forêt, séismes, cyclones, éruptions volcaniques... Chaque année ces événements ponctuent l’actualité, amenant avec eux leurs lots de décès, de blessés et de destruction de biens collectifs et individuels. Si les procédures sont nombreuses pour palier à ces risques, leur prévention et leur gestion doivent sans cesse s’améliorer, en s’appuyant notamment sur les évolutions technologiques et les nombreuses données recueillies.

Dans ce contexte, le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer et ses partenaires, dont le BRGM, organisent le hackathon #HackRisques, les 18, 19 et 20 novembre à Paris.

Un week-end d'innovation pour développer des dispositifs de prévention et de gestion des risques

Ce hackathon vise à rassembler scientifiques, organismes publics, acteurs privés, citoyens, associations, jeunes pousses et étudiants pour une week-end d’innovation.

L’objectif est de tirer parti des données ouvertes à l’occasion du hackathon par le ministère et ses partenaires pour développer des dispositifs de prévention et de gestion des risques à même d’améliorer la diffusion de l’information avant, pendant et après la survenue d’une catastrophe naturelle et, in fine, faire en sorte que les citoyens adoptent les bons comportements face aux risques.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la communauté Greentech verte, initiative lancée en février 2016 par le ministère de l’Environnement. Des data sessions et un barcamp sont venus enrichir les réflexions en amont du hackathon.

Une attention toute particulière est portée par le jury au caractère innovant et original des projets. Tous les projets et plus précisément ceux préexistants au hackathon doivent être en mesure de démontrer l’apport concret des données ouvertes par le ministère et ses partenaires.

De nombreux jeux de données originaux rendus accessibles pour le hackathon #HackRisques

S’appuyant sur l’expertise et les ressources des partenaires du ministère (BRGM, CCR, EPTB, IBM, IFF-ORME, IGN, INERIS, Météo-France, Ministère de l’intérieur, MRN ONRN, Orange), de nombreux jeux de données originaux sont rendus accessibles pour l’occasion avec l’appui d’Etalab. Les participants ont notamment à disposition :

  • Plus de 100 jeux de données et bases de données permettant une approche véritablement multirisque : Vigicrues, Géorisques, occupation des sols, données météorologiques de Météo France, etc.
  • Des données exclusives d’Orange, parmi lesquelles des statistiques du nombre de mobiles vus et des trafics traités par antenne sur les 12 derniers mois en France métropolitaine, ainsi que des données de flux temps réel (rafraichissement toutes les 10 minutes) du nombre de mobiles vus et des trafics traités par antenne sur la commune de Nantes.
  • Un accès gratuit à la plateforme Bluemix d’IBM qui utilise la puissance de l’intelligence artificielle Watson pour par exemple croiser des jeux de données ou encore effectuer des calculs gourmands en ressource.

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus sur le hackathon #HackRisques

Retour en images sur le Hackathon #HackRisques

  • Le BRGM était partenaire du hackathon #HackRisques, imaginé et organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, les 18, 19 et 20 novembre à Paris. © Edouard Ducos

  • Le BRGM était partenaire du hackathon #HackRisques, imaginé et organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, les 18, 19 et 20 novembre à Paris. © Edouard Ducos

  • Le BRGM était partenaire du hackathon #HackRisques, imaginé et organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, les 18, 19 et 20 novembre à Paris. © Edouard Ducos

  • Le BRGM était partenaire du hackathon #HackRisques, imaginé et organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, les 18, 19 et 20 novembre à Paris. © Edouard Ducos

  • Le BRGM était partenaire du hackathon #HackRisques, imaginé et organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, les 18, 19 et 20 novembre à Paris. © Edouard Ducos

  • Le BRGM était partenaire du hackathon #HackRisques, imaginé et organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, les 18, 19 et 20 novembre à Paris. © Edouard Ducos

Bilan du hackathon #HackRisques

65 personnes, réparties en 11 équipes, ont participé au hackathon #HackRisques, du 18 au 20 novembre à Paris. Une centaine de personnes étaient présentes pour l'ouverture et la clôture de l'événement.

3 projets lauréats ont été sélectionnés par le jury :

1er prix : Wintdo

Service intégrable dans des applications déjà installées pour prévenir la population des risques imminents. Il intègre une analyse fine du territoire et de sa population pour communiquer, via des SMS, notifications, réseaux sociaux, objets connectés, la conduite à tenir en cas de risques majeurs.

2ème prix : GreenRisk

Outil d’évaluation de la résilience des entreprises, collectivités territoriales en cas d’aléa naturel majeur. Il permet de documenter, auto-évaluer et faire certifier leur niveau de management de la résilience.

3ème prix : Be Waste Resilient

Be Waste Resilient donne aux décideurs une vision claire et précise sur les coûts financiers et temporels liés à la gestion des déchets post-catastrophe.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34