banner-ombre-top
banner-ombre-left
Le volcan Stromboli sur les îles Eoliennes, en Sicile (Italie, 1990). © BRGM

Système Terre et Big data : lancement de l'infrastructure européenne EPOS

06.11.2018
L’infrastructure européenne EPOS, dont le BRGM est partie prenante, sera officiellement lancée le 7 novembre 2018. Objectif : mutualiser les données et services concernant l'étude de la planète Terre.

Logo EPOS

Le 7 novembre 2018 est officiellement lancée l'infrastructure européenne European Plate Observing System (EPOS).

Cette initiative, dont le BRGM est partie prenante aux côtés du CNRS, et en lien avec le ministère chargé de la Recherche, a pour but de décloisonner les connaissances et de mieux comprendre tous les mécanismes physiques et chimiques à l'œuvre dans la planète Terre, depuis son noyau jusqu'à sa surface. Elle devrait par exemple aider à mieux comprendre les mécanismes à l'origine des séismes ou des éruptions volcaniques.

Un portail d’accès aux données et services numériques sur le système Terre

L'ambition d'EPOS est de fournir, de manière ouverte, un unique portail d'accès à tous les types de données, qui offre des moyens de calcul permettant leur analyse croisée ainsi que des produits et services dérivés de ces analyses. De cette manière, les chercheurs de diverses communautés scientifiques pourront facilement se saisir de données qu'ils n'ont pas l'habitude de manipuler.

Les données et services proposés par EPOS couvriront la sismologie, l'observation de failles et de volcans, la déformation du sol mesurée via le positionnement par satellite de stations au sol et via l'imagerie satellitaire, les variations spatiales et temporelles du champ magnétique terrestre, les risques telluriques induits par les activités humaines, les informations géologiques (issues de forages par exemple), les données de laboratoire et les plateformes d'essai pour la géothermie et le stockage de CO2.

Les premiers services devraient être opérationnels d'ici fin 2019.

47 partenaires de 25 pays européens

Le projet EPOS-IP a débuté avec 47 partenaires de 25 pays européens. Il est financé par le programme Horizon 2020 de la Commission européenne. Bâtie suivant les standards de la science ouverte, l'infrastructure vient de se doter d'une personne morale de droit européen en devenant un ERIC (European Research Infrastructure Consortium).

Plus de 20 organismes de recherche et établissements d'enseignement supérieur en France contribueront à EPOS en fournissant données ou services.

Le BRGM impliqué via son data center et sur la thématique Informations géologiques

Le BRGM coordonne au niveau européen la thématique « informations géologiques ». En s'appuyant sur son data center, le service géologique national est aussi responsable, en collaboration avec les services géologiques britannique et danois, des services centraux permettant l'intégration des données, leur interopérabilité, leur consultation et leur visualisation.

POUR ALLER PLUS LOIN

Lire le communiqué de presse

Visiter le site web d’EPOS

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34