banner-ombre-top
banner-ombre-left
Carte géologique de la France à l'échelle 1/1 000 000. © BRGM

RGF : La carte "à la carte"

12.09.2016

Cartes des événements du démonstrateur Vosges-Fossé rhénan réalisé dans le cadre du Référentiel Géologique de la France (RGF). Prolongement de la carte géologique de la France, le RGF vise à fournir une information géologique 3D, numérique, homogène et cohérente sur l’ensemble du territoire national.

Cartes des événements du démonstrateur Vosges-Fossé rhénan réalisé dans le cadre du Référentiel Géologique de la France (RGF). Prolongement de la carte géologique de la France, le RGF vise à fournir une information géologique 3D, numérique, homogène et cohérente sur l’ensemble du territoire national. © BRGM

Transcription de la vidéo

- Un certain nombre de cartographies ont pu être testées dans le cadre du RGF-Démo. L'une d'elle concerne la représentation cartographique des événements géologiques subis par les roches au cours des temps géologiques. Plusieurs cartes ont pu être réalisées. Elles représentent où et comment les roches ont été mises en place, déformées ou encore altérées.

Plusieurs cartes événementielles sont accessibles et représentent les événements géologiques à des âges prédéfinis. Ici, de 540 millions d'années à 305 millions d'années. Pour une meilleure visibilité des interprétations, notez qu'il est possible de changer le fond de carte, ce que nous ferons ici pour une meilleure appréciation des cartes événementielles.

Ces cartes permettent de remonter aux types de processus géologiques majeurs subis dans des secteurs géographiquement identifiés. Pour ce 1er exemple, l'approche événementielle a permis d'identifier la localisation et le type de processus de mise en place des roches à 540 millions d'années. En remontant dans le temps, à 345 millions d'années, les événements de mise en place, de transformation et de déformation sont géographiquement identifiés et apparaissent sur la carte en révélant une connaissance géologique actualisée et cohérente à l'échelle régionale.

Des cartes lithologiques représentant cartographiquement la lithologie principale des roches ont également été réalisées sur une emprise plus restreinte et centrées sur la ville de Sélestat. Tout comme les cartes lithostratigraphiques, plusieurs échelles sont représentées, la plus petite échelle étant le groupe lithologique. Lorsque l'on clique sur un polygone, un tableau de métadonnées lié à la sélection s'affiche révélant l'identité de ce groupe. Ici, la roche sélectionnée appartient à un groupe roche plutonique.

Lorsque l'on zoome sur la carte, celle-ci se cale sur une représentation plus détaillée à l'échelle de la famille. La même roche sélectionnée est identifiée de manière plus détaillée comme étant un granitoïde. Enfin, en zoomant un peu plus, la même roche est identifiée comme étant un granite. La lithologie se différencie de la lithostratigraphie, car elle ne donne pas, a priori, d'informations sur l'âge des roches, mais uniquement sur la nature de celles-ci. Un grès, un calcaire, des marnes, un granite.

Ainsi, la représentation des contours change entre ces 2 types de cartes. Pour illustrer cela, je vais me déplacer dans une zone plus démonstratrice et afficher les 2 types de cartes. Celle que l'on voit ici, en 1er plan, est la carte des lithologies, que je vais rendre transparente. Pour cela, dans le gestionnaire des couches, je clique droit, je sélectionne "transparence" et je déplace le curseur jusqu'à 100 %. Une fois la transparence appliquée, seule la carte lithostratigraphique est visible. En fixant votre regard sur une zone comme, par exemple, Eichhoffen, je vais progressivement faire apparaître la carte lithologique. Remarquez le changement des contours.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34