banner-ombre-top
banner-ombre-left
Un bâtiment de typologie poteaux-poutres en béton armé, détruit en torsion, à Yalova lors du séisme de Gölcük le 17 août 1999 (Yalova, Turquie, 1999). © BRGM - Pierre Mouroux

Les géosciences au service de l'humanité

15.12.2008

Les géosciences au service de l'humanité - film de vulgarisation réalisé à l'occasion de l'exposition La Terre et nous à la Cité des sciences et de l'industrie, du 16 décembre 2008 au 30 août 2009.

Les géosciences au service de l'humanité - film de vulgarisation réalisé à l'occasion de l'exposition La Terre et nous à la Cité des sciences et de l'industrie, du 16 décembre 2008 au 30 août 2009. © BRGM / Cité des Sciences et de l'Industrie

Transcription de la vidéo

-Une définition du terme géoscience pourrait être : science de la Terre au service de l'humanité ou tout simplement, science au service de la Terre. Les géoscientifiques rassemblent des ingénieurs et des chercheurs dans le domaine des sciences de la Terre au sens large, ayant chacun des spécialités très variées. Pour exemple, des pétrographes, des minéralogistes, des cartographes, des ingénieurs environnementalistes, des géologues pétroliers... Ces gens travaillent à des échelles d'observation différentes, pour certains ayant un travail de laboratoire, faisant de la microcaractérisation minérale sur des microscopes électroniques. Et d'autres travaillant sur la tectonique des plaques à l'échelle de continents et faisant de la cartographie de géologue dit "de terrain".

Les géoscientifiques, ingénieurs et chercheurs peuvent travailler à différents stades, notamment dans la sphère publique. Les principaux domaines sont ceux des risques naturels. On pense aux risques d'inondation ou de mouvements de terrain. Autre domaine dominant, celui des eaux souterraines, le problème de quantité de la ressource, de qualité de la ressource, avec l'impact de pollution lié à l'activité humaine et industrielle. Le domaine plus traditionnel des ressources minérales, la recherche de gisements de matières premières minérales, métalliques ou non métalliques. De part la conjoncture actuelle, d'autres sont en pleine croissance. Telle la géothermie. Donc énergies renouvelables, des modes énergétiques complémentaires au pétrole, bien évidemment. Les géoscientifiques peuvent aussi intervenir dans l'élaboration de modèles prédictifs simulant des évolutions à long terme du comportement. Pour exemple, l'augmentation du niveau des mers. Autre domaine, enfin, le Service géologique national, c'est-à-dire d'élaboration de cartes géologiques de la France. Et enfin, une valorisation de toutes les données acquises par le passé actuellement au travers de systèmes d'informations, qui vont être des bases de données et sites Internet.

Dans la sphère privée, les géologues et géoscientifiques, généralement, sont des ingénieurs, dits "géologues appliqués", qui travaillent dans le domaine de la géotechnique, de l'hydrogéologie. Cette fois-ci, l'échelle de travail est plutôt celle de la parcelle, où l'on va tenter de caractériser le sol à des fins d'aménagement. Pour exemple, une construction de bâtiment. Cette fois-ci, il s'agit du travail réalisé habituellement par des bureaux d'études.

Les géosciences sont au service de l'humanité puisqu'elles contribuent à répondre aux enjeux de demain, car il s'agit aujourd'hui d'avoir une ouverture d'esprit vers des problématiques sociétales. On peut distinguer tout ce qui est protection des ressources. On pense évidemment à l'eau, mais aussi au sol et au sous-sol au travers de la pollution et des impacts de l'activité humaine sur le sol et le sous-sol. Ce peut être aussi tout ce qui est changement climatique, prévention des risques naturels et impact des changements climatiques sur notre quotidien. Et enfin, "énergétique" au sens raréfaction des matières premières énergétiques, tel le pétrole. Un enjeu est le transfert aux générations futures d'un certain nombre de trésors de la Terre. Ceci est illustré par la création de parcs naturels régionaux, de réserves géologiques, de concept de géoparcs, où on apprend des choses tout en se baladant. Il s'agit non seulement de porter à la connaissance du grand public un certain nombre d'objets géologiques et parallèlement, de tenter de transmettre aux générations futures des éléments de notre patrimoine commun. En l'occurrence, de notre patrimoine géologique.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34