banner-ombre-top
banner-ombre-left
Vue de l'érosion d'une falaise du littoral Basque (Guéthary, Pyrénées Atlantiques, 2007). © Laurent Mignaux - MEDDE

Le prix Dolomieu 2019 du BRGM est décerné à Gilles Pijaudier-Cabot

Communiqués de presse - 22.10.2019
La cérémonie de remise des prix par l’Académie des sciences a eu lieu le mardi 15 octobre, sous la coupole de l’Institut de France. À cette occasion, Gilles Pijaudier-Cabot s’est vu remettre le prix Dolomieu du Bureau de recherches géologiques et minières.

Créé par le BRGM en 1998, le prix Dolomieu récompense chaque année un ou plusieurs chercheurs ou ingénieurs, français ou ressortissants de la communauté européenne, pour un travail de recherches remarquables dans le domaine des sciences de la terre. Il est doté d’un montant de 15 250€ par le service géologique national.

Des travaux traitant de l’endommagement et de la rupture des matériaux quasi-fragiles

Professeur au laboratoire des fluides complexes et leurs réservoirs à l’université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), le lauréat 2019 se voit récompenser pour son travail de recherche portant essentiellement sur l’endommagement et la rupture des matériaux. La résistance d’un matériau, sa pérennité, mais également sa résistance à la propagation d’une fissure et la fracturation des roches sont le coeur de ses activités de recherche qui ont nécessité une dizaine d’années d’études.

Gilles Pijaudier-Cabot, le 15 octobre 2019 à l’Institut de France, pour la remise du prix Dolomieu 2019. © Académie des sciences

Cité plus de 1500 fois, le travail de Gilles Pijaudier-Cabot permet de mieux comprendre comment fracturer les roches afin qu’elles soient plus perméables ou, à contrario, de veiller à leur étanchéité ou de préserver leur résistance. Il a ensuite orienté sa recherche vers la durabilité mécanique des matériaux en fonction de leur vieillissement, puis vers la stimulation des réservoirs de gaz en roches compactes par fracturation "électrohydraulique", technologie alternative à la fracturation hydraulique pour exploiter des formations géologiques profondes et peu perméables. Ses travaux sont donc spécialement utilisés en géosciences pour modéliser le comportement mécanique et stimuler la performance de réservoirs poreux et pourraient avoir de nombreuses applications en géothermie ainsi qu’en production de gaz et de pétrole.

POUR ALLER PLUS LOIN

Télécharger le communiqué de presse

CONTACT

Service presse

+33 (0)2 38 64 46 65
+33 (0)6 84 27 94 14

presse@brgm.fr

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34