banner-ombre-top
banner-ombre-left
Vue d'une industrie rejetant du CO2. Le stockage géologique du CO2 est une nouvelle technologie clé dans la lutte contre le réchauffement climatique (2005). © BRGM - Dominique Quiniou

Coup d’envoi du projet de capture et de stockage de CO2, Strategy CCUS

Communiqués de presse - 14.05.2019
Spécialiste du sol et du sous-sol, le BRGM a été choisi par l’Union européenne pour piloter le projet Strategy CCUS, destiné à la capture et à l’enfouissement du CO2 prélevé sur les sites industriels.

Lundi 13 mai, à Orléans, le BRGM a réuni les 17 partenaires du projet Strategy CCUS dont il coordonnera les actions. Ce plan d’envergure a pour objet de développer la filière de capture, d’utilisation et de stockage souterrain de CO2 dans le Sud et l’Est européens. De plus, il définira des corridors de transport afin de connecter les différents champs de stockage entre eux. Il envisage également de les relier à l’infrastructure déjà existante en Mer du Nord.

Huit régions ont été retenues dans ce cadre : deux en France (bassin de Paris et vallée du Rhône), une au Portugal, en Espagne, en Grèce, en Roumanie, en Croatie et en Pologne. Elles permettront de valider économiquement et techniquement une technologie désormais éprouvée. Le projet Strategy CCUS va également étudier le degré d’acceptabilité du stockage souterrain de CO2 auprès des responsables politiques et du grand public.

Les 17 partenaires du projet Strategy CCUS

Le lundi 13 mai, le BRGM a réuni à Orléans les 17 partenaires européens du projet Strategy CCUS, dont il coordonne les actions. © BRGM

Un projet qui s’inscrit dans le cadre de l’accord de Paris

Le projet Strategy CCUS s’inscrit dans le cadre de l’accord de Paris sur le changement climatique et les engagements de réduction d’émission anthropique de CO2 dans l’atmosphère.

« Le programme Strategy CCUS est important pour ouvrir la voie à la constitution de sites opérationnels de capture et de stockage de CO2 pour le début de la décennie 2020. Les pays de la Mer du Nord sont déjà en train d’élaborer des plans pour le développement et le stockage géologique offshore. Il est urgent que le reste de l’Europe planifie le développement de la technologie CCUS, en donnant la priorité aux solutions locales avant d’envisager des connections européennes plus vastes », a déclaré Fernanda Veloso, coordinatrice du projet.

POUR ALLER PLUS LOIN

Télécharger le communiqué de presse

CONTACT PRESSE

Anaïs Petit

+33 (0)2 38 64 46 65
+33 (0)6 84 27 94 14

presse@brgm.fr

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34