banner-ombre-top
banner-ombre-left
La route de Saint Laurent-Apatou en Guyane. Le patchwork d’altération dans les gradins de latérite (Guyane, 2007). © BRGM - Hervé Théveniaut

Révision du Schéma des Carrières de la Guyane

01.07.2011
La révision du schéma des carrières dans la partie sud de la Guyane vise à réaliser une évaluation des besoins et ressources en matériaux. Le BRGM a notamment assuré le secrétariat exécutif de l’ensemble de la révision.

Carrière Roche Savane à Ouanary (Crédit : M. NONTANOVANH)

Contexte de réalisation

Le Schéma Départemental des Carrières (SDC) de la Guyane, dans sa version initiale, a été approuvé par arrêté préfectoral le 23 janvier 2008. Compte tenu de la durée importante de son élaboration (prémisses en 1995), le document ainsi arrêté s’est avéré obsolète, en termes d’évaluation des besoins et de prospective, mais également du point de vue environnemental, les contraintes prévalant sur le territoire au moment de sa réalisation ayant beaucoup évolué. Ainsi, il a été convenu de mettre le schéma en révision dès septembre 2008.

Objectifs

Outre l’actualisation des données socio-économiques et environnementales et l’élaboration d’une nouvelle prospective, l’un des objectifs majeurs de cette révision était d’effectuer une première évaluation des besoins et ressources en matériaux dans la partie sud de la Guyane, non intégrée dans la première version du schéma des carrières. En effet, à l’instar de la frange littorale, l’intérieur de la Guyane connaît une très forte croissance démographique, entraînant une augmentation proportionnelle des besoins en constructions et donc en matériaux BTP.

Programme des travaux

Le BRGM a assuré le secrétariat exécutif de l’ensemble de la révision. Les travaux, validés au sein d’un Comité de Pilotage piloté par la DEAL, ont été menés au sein de trois groupes thématiques composés d’experts, lesquels se sont réunis 3 à 4 fois chacun entre avril et novembre 2010. En parallèle, une équipe a mené une première estimation des besoins et ressources en matériaux sur les communes du sud de la Guyane identifiées comme ayant le plus fort besoin en matériaux : Maripasoula, Papaïchton, Grand Santi, Apatou et Camopi. Ce travail a été approfondi lors d’une étude complémentaire (financée hors cadre SDC) conduite sur le deuxième semestre de l’année.

Résultats obtenus

Le document du Schéma des Carrières de Guyane révisé a été remis à la DEAL en décembre 2010. Il suit actuellement la procédure normale (évaluation environnementale, examen en commission des carrières, consultation publique…) en vue de son approbation finale. Les travaux de révision ont permis de mettre en avant une pénurie prévisionnelle pour l’ensemble des matériaux exploités sur le territoire (sables, latérite, roches dures) à l’échéance 2025, voire beaucoup plus tôt pour certains matériaux selon les bassins de consommation.

Ainsi, le bassin de l’Ile de Cayenne se trouve déjà en déficit de sables dits « à béton » (sables de cordons littoraux) en ce début d’année. La carrière la plus proche, située à 130 km, arrive en fin de gisement et l’ouverture de nouvelles carrières se heurte à de fortes contraintes environnementales (et/ou urbanistiques) dans la plupart des zones de ressources identifiées comme ayant un fort potentiel.

Pour tenter d’apporter des solutions, le schéma des carrières révisé fait plusieurs recommandations :

  • libérer certaines zones de ressources potentielles des contraintes ayant actuellement cours ;
  • substituer le sable des cordons littoraux par du sable de carrière ;
  •  étudier la faisabilité d’une extraction de granulats marins.

Dans un cadre plus général, il est préconisé d’utiliser des ressources alternatives comme le bois ou les argiles (briques, tuiles), dont le potentiel, a priori très élevé sur l’ensemble du territoire, reste cependant à préciser. Pour ce qui concerne spécifiquement la partie sud du territoire, les deux phases d’étude ont permis de fournir une estimation des besoins en matériaux sur les 5 années à venir et de proposer une cartographie des formations superficielles autour des bourgs des communes concernées. Plusieurs gisements de latérite et de sable et graviers ont été reconnus, ces derniers présentant, après analyses, une bonne aptitude au béton.

Partenaires

DEAL Guyane

Fédération Régionale du Bâtiment et Travaux Publics de Guyane (FRBTPG)

Conseil Régional de Guyane

Parc Amazonien de Guyane

RAPPORT PUBLIC

  • BRGM/RP-59306-FR - "Schéma Départemental des Carrières de la Guyane - Première révision. Notice de Présentation" - Télécharger le rapport
BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34