banner-ombre-top
banner-ombre-left
Cascade en Martinique (Proche de la Cascade et la Source Didier, Martinique, 2012). © BRGM - Mathilde Senergues

Prospections hydrogéologiques et géophysiques

03.03.2015
Le Syndicat Intercommunal du Centre et du Sud de la Martinique (SICSM) et le BRGM ont réalisé un programme de prospections hydrogéologiques dans le but de disposer d’une ressource en eau de proximité pour l’alimentation en eau potable de la moitié sud de l’île en situation de crise (étiage sévère, post catastrophe naturelle).

Suite à une campagne de terrain (reconnaissances géologique et hydrogéologique et investigations géophysiques par panneaux électriques) menée de 2011 à 2013, l’implantation de forages de reconnaissance a pu être proposée pour vingt sites d’étude.

Des mesures géophysiques (profils de résistivité) ont permis de mieux appréhender la géométrie et la structure des aquifères andésitiques étudiés, dont le fonctionnement hydrogéologique complexe reste peu contraint.

Les interprétations et les hypothèses de fonctionnement issues de cette campagne ne seront cependant validées qu’après la réalisation des forages de reconnaissance (démarrage fin 2014).

Contexte de réalisation

Le SICSM souhaite diversifier et augmenter les ressources en eau potable disponibles sur son territoire, par l’exploitation des eaux souterraines. Le BRGM a piloté un programme de reconnaissance des eaux souterraines du Centre et du Sud de la Martinique. Ces travaux sont notamment basés sur la définition d’une méthodologie de prospection adaptée au milieu incluant notamment des investigations géophysiques.

Objectifs

L’objectif, pour le SICSM, est de disposer a minima d’une ressource complémentaire mobilisable en situation de crise : étiage sévère pendant la saison sèche et/ou post catastrophe naturelle (cyclone, séisme).

Mise en œuvre d’un panneau électrique sur la commune du Gros Morne. © BRGM - Anne-Lise Taïlamé

Programme des travaux

Une première phase d’étude, menée fin 2010, a permis d’identifier vingt sites favorables à la recherche d’eaux souterraines.

Pour chacun de ces sites, le BRGM a ensuite mis en œuvre une méthodologie de prospection adaptée aux aquifères volcaniques : reconnaissances géologique et hydrogéologique de terrain (2011), investigations géophysiques par panneau électrique (2011 et 2013) et interprétation générale du site (modèle conceptuel hydrogéologique) puis propositions d’implantation de forages de reconnaissance : en avril 2014. Une soixantaine d’implantations de forages a été proposée et une campagne régionale de forages de reconnaissance devrait débuter fin 2014. Le BRGM apportera son appui scientifique et technique au SICSM.

Résultats obtenus

Les investigations géophysiques, croisées avec les observations de terrain, ont permis de déterminer les propriétés électriques et les épaisseurs des formations géologiques présentes, de définir au mieux leur extension latérale, de préciser la tectonique locale et, in fine, de proposer des sites pour l’implantation des forages de reconnaissance.

Dispositif de mesure et exemple de coupe de résitivité interprétée.

Dans la majorité des cas, l’acquisition selon la technique des panneaux électriques, conduite sur des longueurs de 950 mètres (pour un espacement inter-électrodes de 10 mètres), a autorisé des profondeurs d’investigations de l’ordre de 150 mètres, non atteintes jusqu’alors en Martinique.

PARTENAIRE

  • Syndicat Intercommunal du Centre et du Sud de la Martinique (SICSM).

RAPPORT PUBLIC

  • BRGM/RP-59123-FR - Sélection de 20 sites favorables à la recherche d'eau souterraine dans le centre et le sud de la Martinique. Rapport final - Télécharger le rapport
BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34