banner-ombre-top
banner-ombre-left
Surveillance et contrôle du saumoduc. Le saumoduc est un pipeline destiné à acheminer les saumures (eaux salées) issues de l’exploitation des mines de potasse d'Alsace vers le Rhin. Il fait l’objet de contrôles réguliers (Ensisheim, Haut-Rhin, 2012). © Laurent Mignaux - MEDDE

Partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg pour la prévention et la gestion des risques liés aux cavités souterraines

18.10.2017
Le Nord et l’Ouest de Strasbourg sont occupés par une butte de lœss favorable au creusement de cavités au-dessus desquelles une urbanisation notable s'est développée générant de fait un bassin de risque. Dans ce secteur, les ouvrages souterrains ont été exploités essentiellement par les brasseries puis, de façon moins importante, par les armées française et allemande dans le cadre des services de défense passive.

Inspection de galerie par le BRGM et l’Eurométropole de Strasbourg. © N. Witt

Inspection de galerie par le BRGM et l’Eurométropole de Strasbourg. © N. Witt

Contexte

Suite à un effondrement apparu sur la ville de Schiltigheim en 1997, le BRGM a initié, en collaboration avec le service Environnement de l’Eurométropole de Strasbourg (EMS), un inventaire qui a conduit au recensement, après 20 ans de travaux, de près de 450 indices de galeries et 70 ouvrages souterrains cartographiés.

Objectifs

La mise à jour permanente de l’état de conservation des galeries souterraines étant un des meilleurs moyens de prévention du risque, l’objectif principal du programme de partenariat EMS/BRGM, dans le domaine des risques liés aux cavités souterraines, est d’améliorer et d’actualiser les connaissances sur les ouvrages souterrains. Les méthodes utilisées varient en fonction des sites (visite de galeries, inspections robotiques, levés laser en souterrain – forage ou géophysique en surface) et des problématiques (gestion d’un évènement ou prévention des risques).

Programme des travaux

Le BRGM a développé une base de données multicritères regroupant l’ensemble des informations collectées.

Le programme des visites est planifié chaque année en présence d’un large comité de pilotage. Des visites de contrôle sont ainsi effectuées périodiquement sur les sites connus et nécessitant un suivi. Le BRGM propose une liste de sites en fonction des enjeux présents en surface, de l’état de conservation des galeries observé lors de la dernière inspection et de la date de cette dernière. Il engage des reconnaissances de terrain, formule des diagnostics et fournit les principales recommandations à mettre en œuvre pour garantir l’intégrité des galeries et donc la sécurité des enjeux se trouvant à l’aplomb. Des appuis techniques sont également apportés en cas d’effondrement, de découverte de cavité, ou encore lors de la survenue de désordres en surface. Une dizaine d’interventions « de crise » est dénombrée chaque année.

L’EMS informe les propriétaires des résultats de ces diagnostics, accompagne les villes communautaires et les gestionnaires des réseaux pour la prise en compte des cavités dans l’aménagement du territoire, renseigne dans le cadre de l’instruction des demandes de permis de construire et assure enfin la maîtrise d’ouvrage de certains travaux de sécurisation à mener sur le domaine public.

Résultats obtenus

Durant l’exercice 2016, un effondrement important s’est produit à proximité d’un réseau de galeries souterraines. L’effondrement du trottoir sous les pieds d’une passante, blessée lors de sa chute, a entraîné la découverte d’un vide d’environ 40 m3 à proximité immédiate d’une des voies de circulation principale de l’agglomération.

Le BRGM est intervenu suite à cet évènement afin de décrire le phénomène et d’établir les premières recommandations de sécurisation du site et des études ultérieures à mener.

Les réseaux de cavités souterraines adjacents à la zone effondrée ont été inspectés. Une inspection par caméra de la zone effondrée a été réalisée afin d’en appréhender l’extension et, dans les jours qui ont suivi, une campagne de microgravimétrie et de géoradar a été mise en œuvre afin de qualifier la présence de vide sous la chaussée. Plusieurs zones d’anomalies ont été recensées et ont fait l’objet de sondages de reconnaissances.

L’absence d’extension de la zone effondrée sous la chaussée a été validée par l’analyse des données géophysiques levant ainsi une partie des restrictions de circulation. Des zones de décompaction au sein des terrains naturels ont été identifiées et validées par forage. Ces zones correspondent à des zones de susceptibilité forte de mobilisation de terrains lœssiques et devront, à l’avenir, faire l’objet d’une surveillance accrue.

Phénomène de soutirage des sédiments lœssiques vers les galeries souterraines. © BRGM

Phénomène de soutirage des sédiments lœssiques vers les galeries souterraines. © BRGM

RAPPORTS PUBLICS

BRGM/RP-66553-FR - Gestion et prévention des risques liés aux cavités souterraines sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg - Télécharger le rapport

BRGM/RP-66577-FR - Programme d'évolution des outils de gestion du risque lié aux cavités souterraines sur le territoire de de l'Eurométropole de Strasbourg - Bilan des actions 2016 - Télécharger le rapport

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34