banner-ombre-top
banner-ombre-left
Glissement de terrain de Salazie à La Réunion. © BRGM - René Carayol

MvTerre 2 : Détection, suivi et modélisation des mouvements de terrain de grande ampleur à La Réunion

22.10.2013
Mené sur 4 ans, de 2010 à 2013, sur l’Île de la Réunion, le projet MvTerre 2 visait à mieux comprendre les mouvements de terrain de grande ampleur, pour mieux les détecter, les comprendre, et en assurer le suivi et la modélisation. Les glissements de terrain de Salazie, particulièrement importants (>350 millions de m3) et habités, ont fait l’objet d’une instrumentation plus poussée (GPS, hydrogéologie,…).

Logo du projet MvTerre 2Mieux détecter, comprendre, suivre et modéliser les mouvements de terrain de grande ampleur : c’était l’objectif du projet MvTerre 2, mené par le BRGM à La Réunion de 2010 à 2013, en partenariat avec l’Union européenne (Feder), la DEAL, la région Réunion et le laboratoire géosciences Réunion.

Ce projet fait suite au premier projet de recherche MvTerre (2002-2008) qui a permis de poser les grands principes de fonctionnement des glissements de terrain de grande ampleur, d’élaborer des cartes géologiques des trois cirques de La Réunion, de recenser les événements historiques et de tester des méthodes satellitaires.

Glissements de terrain de grande ampleur à La Réunion

Dans le cadre du projet MvTerre 2 sur les mouvements de terrain à La Réunion, le BRGM et ses partenaires présentent un film pour mieux comprendre le fonctionnement des glissements de terrain, et informer les populations des risques potentiels. © BRGM

Comprendre et modéliser les mouvements de terrain

Pour développer une meilleure compréhension de ces glissements de terrain, et en préciser les risques pour la population, les chercheurs du BRGM ont notamment travaillé sur :

  • les relations entre la géologie, le relief, l’hydrologie, l’hydrogéologie et les mouvements de terrain de grande ampleur,
  • la modélisation du comportement de ces phénomènes.

Les 3 cirques du massif du Piton des Neiges (Salazie, Cilaos et Mafate) ont été étudiés, avec une instrumentation particulièrement poussée dans le cirque de Salazie, qui comporte deux grands glissements sur lesquels se trouvent plus de 1000 habitants.

A Grand-Ilet, un suivi des circulations d’eau de surface et souterraine a également été effectué, pour comprendre comment l’hydrogéologie contrôle le glissement.

Deux types d’équipement ont été développés pour le suivi :

  • des déplacements de terrain (10 GPS permanents et un réseau de 150 bornes géodésiques réparties sur les trois cirques),
  • des circulations d’eau (suivi quantitatif et physico-chimique de 3 piézomètres et de 7 sources ou rivières).

D’autres investigations plus ciblées ont également été effectuées : géophysique (panneaux électriques), essais de cisaillement in-situ et technique de détection des déplacements par satellite.

Sensibiliser la population au risque glissement de terrain

Des actions de sensibilisation des populations au risque mouvement de terrain sont également menées, avec pour objectifs principaux :

  • l’appropriation  de connaissances pour la population qui vit sur les glissements de terrain,
  • la prise de conscience des risques liés aux mouvements de terrain.

Parmi les actions menées :

  • des interventions dans le collège de Salazie (jeux Taboo et Pictionnary adaptés aux risques naturels),
  • des réunions publiques,
  • la réalisation d’un film, de plaquettes / posters et de panneaux sur site.

Développer un véritable savoir-faire "exportable" dans d’autres régions du monde

Les mouvements de terrain de grande ampleur de La Réunion constituent un "terrain de jeu" exceptionnel pour asseoir un programme de recherche sur ces risques géologiques.

Mais au-delà de cette région, c’est aussi le développement d’un savoir-faire "exportable" dans d’autres régions du monde qui est visé.

POUR ALLER PLUS LOIN

Lire la publication de rang A sur la modélisation du glissement de Grand-Ilet

Consulter la thèse de Pierre BELLE (2014) sur les glissements de terrain de grande ampleur

Logos des partenaires du projet MvTerre 2

Rapports publics

MvTerre 1 :

 

MvTerre 2 :

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34