banner-ombre-top
banner-ombre-left
Un effondrement à Rouvroy-en-Santerre (Somme, France). © BRGM

Mise en place d’une stratégie de gestion du risque lié aux coulées d’eaux boueuses sur l’Eurométropole de Strasbourg

05.11.2019
Dans un contexte de changement climatique, susceptible d’entrainer une augmentation des coulées d’eaux boueuses, et dans le cadre de la prise de compétence de gestion du ruissellement non urbain (coulée d’eaux boueuses), l’Eurométropole de Strasbourg souhaite mettre en œuvre un programme d’actions sur les 14 communes concernées par ces évènements (96 bassins versants unitaires).

Cartographie de l’aléa et des aménagements modélisés à l’échelle d’une commune de l’Eurométropole de Strasbourg et quantification de l’efficacité théorique.  © BRGM

Le besoin

L’Eurométropole de Strasbourg, dans le cadre de la directive PAPI (Programmes d’Actions de Prévention des Inondations), s’est saisie de la problématique des coulées d’eaux boueuses suite aux évènements de 2016, 2017 et 2018 et a lancé, en collaboration avec le BRGM, un programme de qualification du risque sur l’ensemble des communes concernées. Une étude des enjeux affectés et la proposition d’une stratégie de gestion visant à diminuer l’impact sur les populations des coulées d’eaux boueuses ont également été réalisées dans le cadre de cette étude.

Les résultats

La qualification de l’aléa, réalisée à l’aide du module de transfert sédimentaire WATERSED, a pris en compte les lignes d’écoulement des eaux de ruissellement (calculé d’après le MNT à 1 m de l’Eurométropole de Strasbourg et corrigé d’après des relevés de terrain), la nature du sol, le type de culture le plus défavorable susceptible d’être cultivé sur chaque parcelle et les paramètres de sols liés, ainsi que l’intensité pluvieuse. L’aléa a ainsi été qualifié sur la base des masses de sédiments susceptibles d’atteindre une zone urbaine.

L’étude des enjeux installés en aval des zones de départ a permis d’identifier 96 bassins versants nécessitant l’implantation d’ouvrages de gestion des eaux boueuses. Ces bassins versants ont fait l’objet d’une hiérarchisation afin d’orienter les actions et les budgets vers les zones à protéger en priorité.

Enfin, l’implantation d’ouvrages d’hydraulique douce (fascines, bandes enherbées) a été simulée sur l’ensemble des bassins versants permettant de diminuer de près de 80% les masses de sédiments atteignant les enjeux si l’ensemble des ouvrages déjà existants et ceux modélisés dans le cadre de l’établissement de la stratégie de gestion, étaient effectivement déployés et en état optimal de fonctionnement.

L’utilisation

Sur la base des résultats de l’étude, l’Eurométropole de Strasbourg a engagé des actions afin d’installer les premiers ouvrages d’hydraulique douce au printemps 2019, avant les premiers épisodes pluvieux susceptibles de donner naissance à des coulées d’eaux boueuses.

Dans un souci de hiérarchisation annuel des actions à mettre en œuvre, des modélisations vont être réalisées annuellement afin d’identifier, en fonction de l’occupation prévisionnelle des sols et des contraintes rencontrées sur le terrain, les bassins versants nécessitant la mise en place d’ouvrages de protection chaque année.

Ils en parlent

« La lutte contre l'érosion des sols étant une nouvelle compétence prise par l’Eurométropole de Strasbourg au 1er janvier 2018, cette étude nous permet de dialoguer avec les parties prenantes en nous appuyant sur des informations précises et ciblées en fonction de l’interlocuteur. Nous disposons ainsi d’une vision à l’échelle des communes, des bassins versants et au plus près au niveau des ilots culturaux. Souhaitant lutter contre ces phénomènes grâce à l’implantation d’ouvrages d’hydraulique douce, les simulations réalisées par le BRGM nous permettent d’avoir une approche positive et mobilisatrice pour convaincre le monde agricole que les efforts consentis peuvent permettre d’atteindre les objectifs de protection des populations, des biens et préserver la richesse des sols agricoles. » 
Laurent Siry, chef du service prévention en enjeux environnementaux de l’Eurométropole de Strasbourg

Coulée d’eaux boueuses à Oberhausbergen (Bas-Rhin).  © Eurométropole de Strasbourg

Les partenaires

  • Eurométropole de Strasbourg – Service Prévention et Enjeux Environnementaux
  • Communes de Achenheim, Blaesheim, Breuschwickersheim, Eckwersheim, Hangenbieten, Kolbsheim, Lamperheim, Mittelhausbergen, Mundolsheim, Niederhausbergen, Oberhausbergen, Oberschaeffolsheim, Osthoffen, Vendenheim
  • Chambre d’Agriculture d’Alsace
  • Groupe GERICHO (GEstion des RIsques et Histoire des COulées d’eau boueuse)

RAPPORTS PUBLICS

Evaluation de l’aléa « coulées d’eaux boueuses » et stratégie de gestion sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34