banner-ombre-top
banner-ombre-left
Ejection de laves carbonatitiques par le volcan Ol Doinyo Lengaï (Nord de la Tanzanie, près du lac Natron, 2004). © BRGM - François Michel

MIAVITA : évaluer et prévenir les risques volcaniques

15.01.2013
Evaluer et réduire les risques liés aux volcans actifs afin de protéger les communautés et leurs biens : c'était l'objectif du projet européen MIAVITA (Mitigate and assess risk from volcanic impact on terrain and human activities), financé dans le cadre du 7e PCRD et coordonné par le BRGM.

Logo du projet MIAVITACertains phénomènes volcaniques constituent une menace à plusieurs niveaux pour les sociétés humaines et l'environnement : pour la vie et la santé humaine, les bâtiments et les infrastructures, la faune et la flore, l'agriculture ou encore le transport aérien.

Évaluer et gérer les risques multiples des volcans nécessite la combinaison et la coordination de nombreuses compétences et techniques instrumentales. Cela implique la présence d’experts en volcanologie, géologie, physique, traitement du signal, analyse des données, agriculture et sciences sociales.

Objectifs du projet MIAVITA

Financé par la Commission Européenne dans le cadre du 7e PCRD, coordonné par le BRGM, le projet MIA-VITA, démarré en 2008 et clôturé fin novembre 2012, visait à développer des outils et des méthodologies pour réduire les risques sur les volcans actifs (prévention, gestion des crises et résilience).

Le projet comprenait 3 objectifs principaux :

  • créer des outils de prévention basés sur la cartographie des risques et la réalisation de scénarios de dommages,
  • améliorer les capacités de gestion de crise en se basant sur des systèmes d'alerte précoce et sur des échanges sécurisées,
  • réduire la vulnérabilité des populations et développer les capacités de résilience après un tel événement, pour les collectivités locales et les systèmes écologiques.

Ces trois objectifs impliquaient la conception d'un système d'information intégré.

Méthodologie et acteurs impliqués

L'équipe pluridisciplinaire du projet regroupait des organismes de protection civile, des instituts volcanologiques, des équipes scientifiques dans le domaine des sciences de la terre, des sciences sociales, de la construction, du sol, de l'agriculture, des technologies de l'information et de la communication, ainsi qu'une société privée spécialisée dans les technologies de l’information.

Le travail scientifique du projet s'est concentré sur :

  • la méthodologie d'évaluation des risques,
  • des outils de suivi efficients, conçus pour les volcans mal surveillés (satellite, analyse du gaz et volcano-sismologie),
  • l'amélioration de l'évaluation de la vulnérabilité (des  personnes, des bâtiments et de la biosphère),
  • des enquêtes socio-économiques visant à améliorer la résilience des communautés,
  • un système d'information intégré, en profitant de l'initiative GEONETCast.

Les travaux ont été réalisés en partenariat avec des scientifiques et des acteurs locaux au Cameroun, au Cap-Vert, en Indonésie et aux Philippines.

Résultats du projet MIAVITA

Les principaux résultats MIAVITA sont les suivants :

  • une méthodologie et des directives pour la cartographie multi-risques des volcans actifs, validées par les autorités locales,
  • la démonstration et la validation de nouvelles méthodes pour surveiller les volcans, intégrant des techniques de télédétection et de la géophysique (gaz, sismicité et déformation du sol),
  • l'élaboration de lignes directrices pour l'intégration des aspects socio-économiques dans l'atténuation des risques,
  • des recommandations pour les outils in-situ permettant de communiquer et échanger des informations en cas de crise dans des endroits isolés.

Le projet s'est conclu par une conférence internationale sur les approches intégrées de la gestion du risque volcanique, qui s'est tenue à Stuttgart les 11 et 12 septembre 2012. Cette conférence a réuni 70 participants de 18 pays.

Un manuel de référence sur la gestion du risque volcanique

Un manuel final sur la gestion du risque volcanique, intitulé "Handbook for Volcanic Risk Management - Prevention, Crisis Management, Resilience", a été édité.

Ce manuel identifie les meilleures pratiques et les exigences pour assurer une gestion efficace des risques dans différents contextes volcanologiques. Il s'adresse à l'ensemble des intervenants impliquées dans la gestion du risque volcanique : autorités locales et nationales, décideurs, agences de protection civile, scientifiques, grand public, etc.

Transmis à plus de 500 destinataires identifiés au cours du projet, le manuel est également téléchargeable gratuitement sur le site de MIAVITA.

POUR ALLER PLUS LOIN 

Visiter le site du projet MIAVITA

Télécharger le manuel sur la gestion du risque volcanique

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34