logoprin

Déversement de données régionales Languedoc-Roussillon vers la base de données nationale des mouvements de terrain

21.07.2015
L’objectif du programme est d’enrichir et d’actualiser les informations contenues dans la base de données nationale sur les mouvements de terrain, en capitalisant les évènements collectés au travers d’études récentes et récemment répertoriés dans la Région Languedoc-Roussillon.

Dans le cadre de la constitution et de l’enrichissement de la base de données nationale des mouvements de terrain, le ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie (MEDDE) procède à des actualisations régulières. Depuis la réalisation des inventaires départementaux des mouvements de terrain en Languedoc-Roussillon, plusieurs projets relatifs aux mouvements de terrain ont été menés en partenariat avec les services de l’État ou les collectivités territoriales. L’enrichissement de la base nationale a concerné l’ajout de données nouvelles (3 970 cas) ou l’enrichissement de descriptif de données existantes (1 460 cas).

Les mouvements de terrain concernés par ce programme sont exclusivement ceux qui se rattachent aux phénomènes suivants : glissements et fluages lents, chutes de blocs et éboulements (à l’exclusion des chutes de faible ampleur), coulées de boue et laves torrentielles, effondrements et affaissements (y compris ceux d’origine minière) et érosions de berges.

Synthèse cartographique des événements mis à jour (portant le nombre total d’événements recensés à 9121). © BRGM

Synthèse cartographique des événements mis à jour (portant le nombre total d’événements recensés à 9121). © BRGM

Contexte 

Les services de l’État et les collectivités territoriales ont engagé, depuis plusieurs années, différents projets relatifs à l’évaluation des aléas liés aux mouvements de terrain à échelle locale ou départementale. La volonté de la DREAL de Languedoc-Roussillon de capitaliser les informations collectées dans le cadre de ces programmes a conduit à enrichir la base de données nationale sur les mouvements de terrain gérée par le BRGM en collaboration avec l’IFSTTAR et les services de Restauration des Terrains en Montagne (RTM). Pour en savoir plus sur Géorisques : http://www.georisques.gouv.fr

Objectif

L’objectif du programme est d’enrichir et d’actualiser les informations contenues dans la base de données nationale sur les mouvements de terrain, en capitalisant les évènements collectés au travers d’études récentes et récemment répertoriés dans la Région Languedoc-Roussillon. 

La finalité du projet est de garder la mémoire des évènements de façon pérenne et, par la mise à disposition de ces informations, de partager et d'échanger les données relatives aux phénomènes décrits. Par définition, cet inventaire ne saurait être exhaustif et se devrait d’être enrichi régulièrement, qui plus est dans le contexte climatique spécifique à la Région Languedoc-Roussillon (aiguats ou épisodes cévenols).

Programme des travaux

Pour la majorité des évènements enrichissant la base de données, le travail engagé a consisté à ajouter des données nouvelles ou à améliorer  des descriptifs de données à partir d’études réalisées dans la région ; des données ponctuelles acquises dans le cadre de la veille technique réalisée par la Direction Régionale Languedoc-Roussillon du BRGM ont également été ajoutées. Le recensement des données évènementielles s’est appuyé sur :

  • les données relatives à la base de données nationale (BDMvt), qui dresse l’état « zéro » du recensement, qui ont fait l’objet d’un enrichissement ponctuel (précision de coordonnées, renseignement des paramètres d’intensité – volume d’éboulement, de glissement de terrain, diamètre d’effondrement – et images des évènements) à partir de données issues d’études réalisées dans le cadre de PPR ou de cartographie d’aléa, voire de diagnostics ponctuels ;
  • les données archivées à la Direction Régionale Languedoc-Roussillon du BRGM, notamment concernant les expertises ponctuelles menées dans le cadre de l’appui aux administrations lors d’intervention en cas de crise ou d’interrogation sur des sujets relatifs à la stabilité des pentes ;
  • la valorisation des données IGN pour la localisation, notamment des zones d’éboulis à partir des données de la carte topographique à l’échelle du 1/25 000ème et des images aériennes (www.geoportail.fr) ;
  • la collecte des coupures de presse (notamment le Midi-Libre, l’Indépendant, La Dépêche) et la veille média assurée par la Direction Régionale Languedoc-Roussillon du BRGM.

En complément, il a été décidé d’enrichir la base nationale des manifestations d’affaissement / effondrement répertoriés dans la base "Cavités". Il s’agit pour l’essentiel des données qualifiées de « dolines » et représentant un affaissement de sol : manifestation en surface de phénomènes de soutirage / dissolution de roches carbonatées. Cette démarche, entreprise en Lozère lors du récent inventaire, a été étendue aux départements du Gard, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales.

Écroulement catastrophique du 30 octobre 1888. © Archives municipales Saint-Germain de Calberte (Lozère)

Écroulement catastrophique du 30 octobre 1888. © Archives municipales Saint-Germain de Calberte (Lozère)

Chutes de blocs, septembre 2007 (Nozières, Lozère). © F. Charles - DDT48

Chutes de blocs, septembre 2007 (Nozières, Lozère). © F. Charles - DDT48

Résultats obtenus

Avant réalisation du programme, l’extraction des données de la base nationale recensait 5 151 évènements dans la Région. A l’issue de ce projet, 9 121 évènements sont répertoriés et intégrés à la base nationale. L’ensemble de ces mouvements est accessible sur le site de Géorisques. Pour la majorité des évènements enrichissant la base de données, le travail engagé a consisté en l’ajout de données nouvelles (3 970 cas) ou l’enrichissement de descriptif de données existantes (1 460 cas).

Les valorisations potentielles de cette actualisation de la base de données régionale sont relatives à la communication des informations auprès des acteurs locaux aux échelles départementale, intercommunale et communale (DDRM, PAC, DICRIM, etc.). Enfin, il est rappelé que ce type de base de données constitue le préalable indispensable à toute cartographie de l'aléa mouvement de terrain, et ce quelle que soit l’échelle envisagée.

Partenaires

DREAL Languedoc-Roussillon et partenaires d’études dédiées aux mouvements de terrain à l’échelle régionale (DDTM des Pyrénées-Orientales, de l’Aude et du Gard, Départements des Pyrénées-Orientales, de l’Aude, de l’Hérault et du Gard notamment).

RAPPORT PUBLIC

  • BRGM/RP-63602-FR - Déversement de données régionales Languedoc-Roussillon vers la base de données nationale des mouvements de terrain. Rapport final - Télécharger le rapport