banner-ombre-top
banner-ombre-left
Vue d'une industrie rejetant du CO2. Le stockage géologique du CO2 est une nouvelle technologie clé dans la lutte contre le réchauffement climatique (2005). © BRGM - Dominique Quiniou

CGS Europe : action de coordination paneuropéenne sur le stockage géologique du CO2

28.01.2016
En 2004, dans le cadre du 6e PCRD, treize organismes publics de recherche de sept pays de l’Ouest de l’Europe, réunissant plus de trois cents scientifiques, jetaient les bases de CO2GeoNet, réseau d’excellence européen sur le stockage géologique du CO2, technologie prometteuse pour lutter contre le réchauffement climatique. Sous forme d’association depuis 2008 – actuellement sous présidence BRGM –, CO2GeoNet mène quatre types d’activités : recherches conjointes, formation, expertise scientifique, information et communication sur le stockage du CO2. Avec la création de CGS Europe (projet de trois ans financé par le 7e PCRD), l’ambition de CO2GeoNet se déploie désormais à l’échelle de l’Europe tout entière.

Drapeau de l'Europe

CGS Europe, coordonné par le BRGM, rassemble autour de CO2GeoNet les experts du stockage géologique de CO2 de vingt-quatre États membres de l’UE et de quatre pays associés.

Construction d'une structure d’experts européenne indépendante

Avec cette montée en puissance, l’objectif est de construire une structure crédible, indépendante et représentative du panel européen d’expertise sur cette thématique.

Il s’agit de créer un réseau durable, d’assurer la liaison avec d’autres intervenants (ex. : la plate-forme technologique européenne ZEP – Zero emission platform – : production d’électricité sans émission de CO2 à partir d’énergies fossiles), de faciliter la démonstration et le déploiement industriel du captage-stockage du CO2, et de soutenir la mise en oeuvre des réglementations nationales et européennes (directive sur le stockage géologique du CO2).

Ces ambitions passent par la mise en place de mécanismes de coordination et d’intégration entre CO2GeoNet et les participants de CGS Europe, et de liens et de coopérations aux échelles nationale, européenne et internationale. L’intégration des partenaires de CGS Europe dans CO2GeoNet avant la fin du projet (octobre 2013) donnera un cadre durable au consortium.

Superposition des formations profondes favorables au stockage géologique du CO2 en Europe (Projet Geocapacity, en rose) avec les ressources en eau souterraine localisées dans les grands aquifères sédimentaires (WHYMAP, en bleu).

Mise en place d'un référentiel de connaissances pertinentes et facile d'accès aux intervenants

Les chantiers sont nombreux. CGS Europe doit rassembler et structurer les résultats des recherches existantes ainsi que les politiques nationales et les règlements dans un référentiel de connaissances permettant aux intervenants de trouver facilement les informations pertinentes. Le développement des connaissances est assuré par le partage des bonnes pratiques, l’évaluation des besoins de la recherche et la promotion de nouveaux projets. Un effort important est également consacré à la diffusion des connaissances, afin de délivrer aux différents acteurs et selon leurs besoins une information impartiale et compréhensible.

Modèle conceptuel d’étude de la réactivité chimique induite par la présence de CO2 dissous dans la saumure de la formation carbonatée du Dogger en contact avec un bouchon cimenté d’un puits abandonné situé à proximité d’un site de stockage (extrait de Gherardi et al., 2012).

Bilan des actions accomplies

Plusieurs types d’actions ont été réalisés :

  • "École de printemps" en mars 2012, en Pologne (formation d’une semaine pour des étudiants européens). – Poursuite de la traduction de la brochure CO2GeoNet « Que signifie vraiment le stockage géologique de CO2 ? », dans toutes les langues européennes .
  • Organisation, en avril 2012, de la 7e édition de l’Open Forum CO2GeoNet à Venise.
  • Organisation d’un workshop d’échange entre instituts sur les enseignements des analogues naturels, en octobre 2011, en Allemagne.
  • Échanges de chercheurs.
  • Participation à la conférence SciTechEurope dédiée à la recherche et à l’innovation, en novembre 2011, à Bruxelles (masterclass, stand).
  • Conférences et journées d’information en Autriche, Danemark, Espagne, Lituanie, Roumanie, Turquie.
  • Publication d’articles sur le stockage de CO2 à destination des décideurs .
  • Labellisation du projet CGS Europe par le CSLF (Carbon Sequestration Leadership Forum), initiative de collaboration internationale au niveau ministériel.

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus sur CO2GeoNet

Visiter le site web de CGS Europe

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34