banner-ombre-top
banner-ombre-left
Alternances marno-calcaires de la série des flyschs du Crétacé Supérieur, sur la côte Basque à l'ouest de Socoa (Pyrénées-Atlantiques, 2009). © BRGM - Olivier Serrano

Cartographie des ardoisières du pourtour d'Angers : appui technique aux actions du "porter à connaissance" et identification des secteurs où l’évaluation des aléas est justifiée

09.10.2014
L’exploitation de gisements ardoisiers en Anjou a débuté au Moyen-Age. De nombreuses communes (Angers, Trélazé, Saint-Barthélemy-d’Anjou, etc.) ont fait l’objet de travaux d’extraction de ce matériau, dans des carrières à ciel ouvert et des carrières souterraines.

Dans un but de prévention, la DDT de Maine-et-Loire et la DREAL des Pays de la Loire ont souhaité disposer, sur les communes du pourtour d’Angers, d’une cartographie de l’emprise des anciens travaux liés aux exploitations ardoisières. Suite à un premier projet, en 2011-2012, les présents travaux constituent un appui technique à la DDT sur les actions de "porter à connaissance" du travail de recensement d’une part et, d’autre part, a permis d’identifier les secteurs où une évaluation des aléas liés à ces exploitations serait justifiée compte-tenu des enjeux potentiellement exposés.

Contexte de réalisation

L’exploitation de gisements ardoisiers en Anjou a débuté au Moyen-Age. De nombreuses communes (Angers, Trélazé, Saint-Barthélemy-d’Anjou, etc.) ont fait l’objet de travaux d’extraction de ce matériau, dans des carrières à ciel ouvert et des carrières  souterraines. Pour les travaux souterrains, plusieurs méthodes ont pu être employées, générant des cavités plus ou moins volumineuses. D’autre part, les travaux à ciel ouvert ont été plus ou moins bien remblayés et ces parcelles peuvent aujourd’hui être le siège de phénomènes d’instabilité de type tassements ou glissements.

Emprise générale des travaux, bâti et routes superposés aux zonages du PLU

Emprise générale des travaux, bâti et routes superposés aux zonages du PLU.

Une première étude, menée en 2011-2012, a permis d’obtenir, sur les communes du centre Angers-Trélazé, une cartographie de l’emprise des anciens travaux souterrains liés aux exploitations ardoisières. Elle a consisté à localiser les ouvrages susceptibles de générer des désordres en surface, les reporter sur fond cartographique à une échelle adéquate permettant de se repérer au mieux par rapport aux différents bâtiments et parcelles, et à fournir une cartographie réutilisable pour les différents projets d’aménagements envisagés.

Objectifs

La présente étude visait à apporter un appui technique à la DDT de Maine-et-Loire pour les actions de « Porter à connaissance » de l’étude « Inventaire des ouvrages et cartographie informative pour les exploitations ardoisières des communes du pourtour d’Angers » finalisée en 2012 d’une part et, d’autre part, à identifier les secteurs où, compte-tenu des enjeux exposés et de la connaissance nouvelle de la présence d’ouvrages souterrains d’exploitation ardoisière, une évaluation de l’aléa est nécessaire.

Programme des travaux

1/ Participation à l’animation de réunions dans le cadre du "porter à connaissance"

Lors de 4 réunions, le BRGM a présenté les résultats de l’étude d’inventaire des travaux ardoisiers sur la zone. Selon les réunions, le public était constitué des services de l’État, de l’exploitant actuel, des personnes ayant fourni des informations et des services des collectivités.

2/ Identification des secteurs où l’évaluation des aléas est justifiée

Ce travail a tout d’abord consisté en un croisement entre l’emprise reconnue des anciens travaux ardoisiers et les enjeux, définis en collaboration avec la DDT de Maine-et-Loire. Les différents secteurs identifiés par ce croisement ont été plus spécifiquement étudiés, au regard de la connaissance des travaux d’exploitation et des études d’aléas disponibles.

Emprise des travaux inventoriés dans le cadre de l'étude d'inventaire (Plat et Brument, 2012)

Emprise des travaux inventoriés dans le cadre de l'étude d'inventaire (Plat et Brument, 2012).

Résultats obtenus

En premier lieu, le résultat de cette étude est constitué des réunions de présentation qui ont permis de valoriser et de diffuser l’inventaire des ouvrages et la cartographie réalisés précédemment.

Dans un deuxième temps, le travail de croisement des emprises et des enjeux montre que, sur plusieurs secteurs, des ouvrages susceptibles de générer des désordres en surface n’ont pas été pris en compte dans les précédentes études d’aléas, et qu’il conviendrait donc d’actualiser ces études.

PARTENAIRES

  • DDT de Maine-et-Loire
  • DREAL Pays de la Loire 

RAPPORT PUBLIC

  • BRGM/RP-62687-FR - Cartographie des ardoisières du pourtour d'Angers : appui technique aux actions du Porter à connaissance et identification des secteurs où l'évaluation des aléas est justifiée (49) - Rapport final - Télécharger le rapport
BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34