banner-ombre-top
banner-ombre-left
Expertise héliportée sur la route du littoral suite à la chute d'un bloc sur la route. Malgré toutes les protections, plusieurs dizaines de tonnes de matériaux continuent de tomber chaque année (Route du littoral, la Réunion, 2012). © BRGM - Séverine Bès de Berc

Appuis techniques et expertises le long des linéaires routiers à La Réunion

23.07.2015
Le BRGM mène des appuis techniques et des expertises le long des réseaux routiers à La Réunion, pour préciser la nature des aléas, identifier les risques résiduels et établir des recommandations en matière de sécurisation.

Les appuis techniques et les expertises engagés le long des réseaux routiers (routes nationales et départementales) revêtent différentes formes qui ont le plus souvent un caractère d’urgence imposant une grande réactivité.

Il s’agit pour l’essentiel :

  • d’avis géologiques post-événementiel (chutes de blocs, éboulements, glissements de terrain principalement) ;
  • de diagnostics de risque sur des masses instables et dangereuses exposant les usagers ;
  • d’avis techniques sur dossiers ou sur travaux (en projet ou en cours) ;
  • de synthèses et mises en forme de données.
Éboulement sur la RN5 route de Cilaos. © BRGM

Éboulement sur la RN5 route de Cilaos. © BRGM

Contexte 

Au vu de la morphologie particulièrement montagneuse de l’île de La Réunion et de la hauteur des remparts qui surplombent les routes (plusieurs centaines de mètres de hauteur), les expertises sont la plupart du temps réalisées par moyens héliportés et nécessitent de temps à autre l’utilisation de moyens acrobatiques (descentes sur cordes).

Compte-tenu de la nécessité de disposer dans un délai très court (quelques heures) d’un avis spécialisé sur l’évaluation des risques et les mesures de prévention ou de protection à prendre, du nombre important d’événements gravitaires à La Réunion et dans un contexte climatique spécifique lié à la saison cyclonique, le BRGM Réunion met en œuvre une astreinte durant tous les week-ends de cette période (de début novembre à fin-avril). L’astreinte mobilise ainsi 3 experts en risques naturels de la Direction régionale Réunion du BRGM pendant 6 mois.

Autre conséquence de ces évènements pluvieux exceptionnels, l’enchaînement de plusieurs expertises successives dans des délais très courts constitue une particularité des réalisations à La Réunion pouvant mobiliser l’ensemble de ressources de la Direction régionale.

Objectif

Les expertises engagées ont pour objectifs de préciser la nature des aléas, d’identifier les risques résiduels et d’établir des recommandations en matière de sécurisation. Ces actions, menées en situation de crise, visent à fournir une aide à la décision objective pour les gestionnaires concernant la sécurisation des tracés, avec un souci permanent de proposer des mesures de gestion du risque adaptées au contexte local (hiérarchisation temporelle des actions, gestion du trafic, sécurisation provisoire …), ceci afin d’optimiser la réduction de l’exposition des usagers.

Les phénomènes qui font l’objet des expertises sont généralement des éboulements ou des chutes de blocs, des glissements de talus routiers ou plus occasionnellement des effondrements de rempart de grande ampleur ou encore des phénomènes de laves torrentielles.

Au-delà de ces expertises "à chaud", ces appuis techniques déclinent également des diagnostics sur les mesures de prévention à engager pour réduire les aléas et des risques associés (entretien du réseau, campagnes de purge, implantation d’ouvrages…).

Programme des travaux

Les principaux axes routiers à enjeux qui font l’objet d’expertises régulières sont : 

  • La route du littoral : elle relie l’Ouest de La Réunion à Saint-Denis, capitale de l’île, et elle est surplombée sur une quinzaine de kilomètres d’une falaise de plus de 200m de haut. 60 000 véhicules jours transitent sur cette route. La falaise est protégée sur une grande partie de sa surface par de nombreux ouvrages de protection (filets suspendus, grillages, gabions …). Les dispositifs de protections présents actuellement et les modes de gestion du trafic (basculement de circulation) permettent de sécuriser le tracé et de limiter l’exposition des usagers. Néanmoins, les retours d’expérience engendrent régulièrement des dommages aux ouvrages et des perturbations du trafic. Il est à noter que les systèmes de protection mis en œuvre ne prémunissent pas des éboulements de grande ampleur.
  • Les routes de Cilaos et de Salazie : ce sont les uniques axes routiers permettant de rejoindre ces secteurs. Lorsque les routes sont fermées, les habitants des cirques sont totalement isolés. Ces routes sont particulièrement sujettes aux phénomènes d’éboulements et font l’objet de coupures fréquentes à cause d’éboulements. Ces routes sont exposées sur une quinzaine de km sous des remparts dépassant parfois les 600m de hauteur. En moyenne chaque année une quinzaine de blocs ou d’éboulements dépassant le m3 atteignant la chaussée et font l’objet d’expertises. Cependant, des blocs de plus petite taille tombent chaque jour sur ces chaussées.

L’enjeu majeur réside dans la grande réactivité pour la réalisation des expertises, l’établissement de diagnostics et de propositions formelles de gestion du risque afin de permettre aux gestionnaires de mettre en œuvre les mesures adaptées pour garantir la circulation des accès et garantir la sécurité des usagers.

Résultats obtenus

Depuis janvier 2014, une cinquantaine d’expertises a été réalisé sur les routes nationales et départementales. A cela s’ajoute les nombreuses expertises réalisées dans le cadre des Appuis aux Administrations, ou des appuis aux communes.

Éboulement sur la RN5 route de Cilaos. Merlon en gabions écrasé par un bloc. © BRGM

Éboulement sur la RN5 route de Cilaos. Merlon en gabions écrasé par un bloc. © BRGM

RN5 route de Cilaos. Dispositifs de protection. © BRGM

RN5 route de Cilaos. Dispositifs de protection. © BRGM

Éboulement sur la RN1 route du littoral. © BRGM

Éboulement sur la RN1 route du littoral. © BRGM

Partenaires

Département

Région

RAPPORT PUBLIC

  • BRGM/RP-63467-FR - RD3 - PR137+650 - Diagnostic géologique d'urgence suite à la chutre de blocs du 24 mars 2014 - Télécharger le rapport
  • BRGM/RP-63208-FR - RD3 et RD13. Diagnostic géologique d'urgence des PR impactés suite au passage du cyclone Béjisa. Rapport d'expertise - Télécharger le rapport
  • BRGM/RP-63315-FR - RD48 - PR12+500 Diagnostic géologique d'urgence suite à un éboulement le 25 janvier 2014 - Télécharger le rapport
BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34