CHEERS : sauvegarder le patrimoine culturel face aux risques naturels

Le BRGM est l'un des 12 partenaires du projet CHEERS, financé par le programme européen Alpin Space et lancé en avril 2018. Ce projet s'intéresse à la sauvegarde du patrimoine face aux risques naturels, et plus particulièrement à la gestion et à la préservation des biens culturels pendant la crise.
27 février 2019
Logo du projet Cheers

Logo du projet Cheers. 

© Cheers 

Le patrimoine culturel est au cœur de l’identité des territoires alpins et représente un enjeu économique fort pour ces derniers. Or, ces territoires, par leur situation géographique et topographique, sont soumis à de multiples aléas naturels dont les conséquences sur les biens patrimoniaux peuvent s’avérer désastreuses. La prise en compte de ces phénomènes dans la préservation de ces enjeux culturels n’apparaît pas dimensionnée à sa juste valeur à l’échelle de l’espace alpin. 

Objectifs du projet CHEERS et résultats attendus 

Le projet CHEERS (Cultural HEritagE. Risks and Securing activities) a pour objectif de mettre à disposition un savoir-faire et une expertise dans les domaines de l’évaluation des risques, de la conservation et de la valorisation du patrimoine culturel et de la planification des mesures d’urgence, afin d’aider les collectivités locales alpines à mieux connaître et prendre conscience de l’impact des risques naturels sur leur patrimoine culturel. 

Il est prévu la conception d’outils à l’échelle nationale et transfrontalière, de schémas de gouvernance et de guides d’intervention pour la protection du patrimoine culturel vis-à-vis des risques naturels. 

Rôle du BRGM 

Le BRGM est impliqué dans les 4 activités du projet : 

  • WP1 : Patrimoine culturel alpin : valeur et vulnérabilité 
  • WP2 : Méthodologies d’évaluation des aléas naturels et de la vulnérabilité des biens patrimoniaux 
  • WP3 : Protection des biens patrimoniaux : approches et techniques 
  • WP4 : Plans d’urgence et de sauvetage 

Plus particulièrement, le BRGM a en charge l’activité WP3, qui a pour but de : 

  • Réaliser une revue des dommages potentiels sur les biens patrimoniaux 
  • Compiler les documents (guides et outils) existant sur la protection des biens patrimoniaux vis-à-vis des phénomènes naturels 
  • Réaliser un état des lieux de la gouvernance en terme de gestion du patrimoine alpin et de sa protection
  • Proposer et réaliser des formations sur la prise en compte des risques naturels dans la gestion du patrimoine culturel 

Financement

  • Total des coûts éligibles : 2.092.316 EUR
  • Subvention du FEDER : 1.693.466 EUR
Château de Campo Tures

Château de Campo Tures (Italie). 

© Thinkstock - zakaz86 

Partenaires du projet 

  • Italie : FLA - Lombardy Foudation for the Environment (Chef de file), UCSC - Catholic University of the Sacred Heart, TCI - Touring Club of Italy 
  • France : BRGM, IRSTEA, EPLFM - Valabre Consortium 
  • Slovénie : SFI - Slovenian Forestry Institute, CUDHg Idrija - Idrija Mercury Heritage Management Centre 
  • Autriche : BFW - Austrian Research Center for Forests, AIT - Austrian Institute of Technology 
  • Allemagne : RCC - Rachel Carson Center for Environment and Society 
  • Suisse : SUPSI - University of Applied Sciences and Arts of Southern Switzerland 

Chaque partenaire du projet CHEERS associe des observateurs, acteurs directement concernés par les résultats du projet, et qui sont directement impliqués dans les échanges afin d’adapter au mieux les livrables du projet aux besoins des acteurs de terrain. 

Pour le BRGM, les observateurs associés sont les suivants : 

  • DRAC PACA - Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes Côte d’Azur 
  • CICRP - Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine 
  • CFBB - Comité français du Bouclier Bleu 
  • MTES / DGPR - Ministère de la Transition écologique et solidaire / Direction générale de la Prévention des Risques