La transition énergétique vers des moyens de production décarbonés révèle plus que jamais la dépendance de nos technologies à une quantité et une variété croissante de métaux. Découvrez ci-dessous une infographie issue du dernier numéro de la revue Géosciences, parue en juin 2022, qui fait le point sur ce sujet.
16 août 2022
Infographie sur les ressources minérales, issue de la revue Géosciences n°26 du BRGM intitulée "Métaux critiques, concilier éthique et souveraineté ?". Infographie sur les ressources minérales, issue de la revue Géosciences n°26 du BRGM intitulée "Métaux critiques, concilier éthique et souveraineté ?".

Infographie sur les ressources minérales, issue de la revue Géosciences n°26 du BRGM intitulée "Métaux critiques, concilier éthique et souveraineté ?".

© BRGM

30 à 50%, c’est l’augmentation de la demande en cuivre dans les années à venir, dans le cadre de la transition énergétique et du déploiement à grande échelle de l’électricité renouvelable.

34/60, c’est le nombre de métaux figurant dans un rapport de l’Unep en 2011 qui ne sont pas recyclés.

2035, c’est la date que propose la commission européenne pour que 100% des véhicules neufs immatriculés soient à émission nulle.

49%, c’est le taux d’incorporation de ferrailles de recyclage dans la production d’acier en France en 2017.

Durée de vie moyenne de certains métaux :

  • Moins de 1 an : Gallium, Sélénium
  • 154 ans : Fer
  • 200 ans : Or

70 à 100% de métaux consommés en Europe sont importés.

1150 av. JC : date de la plus ancienne carte de gitologie au monde, le papyrus de Turin.

80°, c’est la température à laquelle vivent les bactéries « mangeuses de roches » qui sont utilisées pour récupérer des métaux dans les déchets miniers, dans le processus de biohydrométallurgie.

2020, c’est l’année à partir de laquelle un nouveau super cycle des métaux, avec une élévation de leurs cours, a commencé, après une période de prix bas.

10 -15 ans, c’est la durée nécessaire à la récupération des investissements de mise en service d’une mine, à partir de la découverte du gisement.

90, c'est le nombre d'initiatives recensées par le GIER visant à renforcer la contribution de l’industrie minérale aux objectifs de développement durable.

Couverture du numéro 26 de la revue Géosciences. Couverture du numéro 26 de la revue Géosciences.

Couverture du numéro 26 de la revue Géosciences.

© BRGM

Géosciences n°26 : Métaux critiques, concilier éthique et souveraineté ?

Le numéro 26 de la revue Géosciences, sorti en juin 2022, se penche sur le thème des métaux critiques.

La transition énergétique vers des moyens de production décarbonés révèle plus que jamais la dépendance de nos technologies à une quantité et une variété croissante de métaux. Sera-t-on en mesure de répondre à l’ensemble des besoins en matières premières minérales pour les prochaines décennies ? Comment pourra-t-on sécuriser nos approvisionnements alors que les dernières mines en France ont fermé à la fin du siècle précédent ?

C’est pour répondre à ces questions et bien d’autres encore que le BRGM, acteur public de référence en France sur les ressources minérales, a conçu ce numéro de sa revue Géosciences.

Ce numéro qui comprend notamment une tribune de Philippe Varin, auteur du récent rapport sur la sécurisation de l’approvisionnement de l’industrie en matière premières minérales, et une interview de Christel Bories, PDG d'Eramet, évoque la place des métaux dans notre vie quotidienne, réalise un état des lieux du potentiel minier européen et fait le point sur l’état du recyclage en France et les perspectives d’innovation dans ce domaine.