Pour accélérer ses projets de recherche, le BRGM renforce sa politique de recrutement de post-doctorants

Afin d’accélérer sa recherche sur les priorités définies dans le cadre de sa stratégie scientifique, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) a décidé de faire évoluer sa politique envers les post-doctorants.
4 mars 2020
École de terrain dans le Gard

École de terrain "Environnement minier et après-mine", région d’Alès (Gard, 2015). 

© BRGM 

Le BRGM prête une attention toute particulière au recrutement et à l’encadrement des personnels temporaires de recherche. C’est pourquoi il s’est doté d’une charte d’accueil des chercheurs post-doctorants alignée sur les bonnes pratiques. 

Un objectif de recrutement de 15 post-doctorants pour 2020 a été fixé. Désormais, ceux-ci pourront être recrutés jusqu’à 5 ans après avoir soutenu leur thèse et les modalités de recrutement et d’encadrement ont été révisées. Les recrutements seront effectués dans le cadre de projets de recherche actifs ou susceptibles d’être ouverts rapidement avec des contrats d’une durée maximale de 18 mois. 

En intégrant de nouveaux talents, le service géologique national ambitionne d’accompagner leur début de carrière dans la recherche et l’innovation.