banner-ombre-top
banner-ombre-left
Une source d'eau bouillonnante provenant d'une fontaine en pierre naturelle. © mirkograul - stock.adobe.com

Eaux souterraines, une ressource invisible essentielle

18 Juin 2019 - Paris - Colloque
Le 18 juin 2019, à Paris, a eu lieu la journée "Eaux souterraines, une ressource invisible essentielle face aux enjeux de la politique de l'eau" organisée conjointement par le BRGM et l'AFB.

Le 18 juin 2019, à Paris, aura lieu la journée "Eaux souterraines, une ressource invisible essentielle face aux enjeux de la politique de l'eau" organisée conjointement par le BRGM et l'AFB.

Eaux souterraines, une ressource invisible essentielle face aux enjeux de la politique de l'eau

Organisée conjointement par le BRGM et l'Agence française pour la biodiversité (AFB) autour des thèmes de la surveillance, de la gestion et de la gouvernance des ressources en eau souterraine, cette journée avait pour objectif de communiquer sur les actions du BRGM en matière d'appui aux politiques publiques de l'eau et d'imaginer les évolutions de demain.

Adressées aux acteurs en charge de la définition et de la mise en oeuvre des politiques publiques de l'eau, résolument tournées vers les enjeux de demain et les solutions construites à partir des travaux d'aujourd'hui, les sessions ont été ponctuées d'interventions, témoignages et retours d'expériences des bénéficiaires de ces travaux comme les Agences de l'eau, les DREAL, les Collectivités, les Syndicats d'eau et les associations de protection de la nature.

Le 18 juin 2019, à Paris, a eu lieu la journée "Eaux souterraines, une ressource invisible essentielle face aux enjeux de la politique de l'eau" organisée conjointement par le BRGM et l'AFB.

Le 18 juin 2019, à Paris, a eu lieu la journée "Eaux souterraines, une ressource invisible essentielle face aux enjeux de la politique de l'eau" organisée conjointement par le BRGM et l'AFB.

Programme

Vous trouverez ci-après dans l’ordre du programme de cette journée les diapositives des communications présentées par les différents intervenants.

Vous pouvez aussi à la fin des présentations lire une brève synthèse des échanges ou télécharger une synthèse plus complète.

Cliquer sur le nom de l'intervenant pour télécharger la présentation

09h30 - 10h00 - Introduction par la Direction de l'Eau et de la Biodiversité du ministère de la Transition écologique et solidaire

Discours introductifs

  • Alexandra Lequien (MTES/DGALN - Dir. de l'Eau et de la Biodiversité)
  • Bénédicte Augeard (Agence Française pour la Biodiversité - Dépt. Recherche, Développement, Innovation)
  • Nathalie Dörfliger (BRGM - Dir. Stratégie, Recherche et Communication)

10h00 - 12h40 - SESSION 1 : Rendre visibles des processus souterrains invisibles - Surveillance des eaux souterraines, de l'acquisition à la valorisation des données

Surveillance quantitative

  • La surveillance quantitative des aquifères en France [Céline Nowak]
    Agence Française pour la Biodiversité - Dépt. Recherche, Développement, Innovation
  • Utilisation des données piézométriques dans la constitution d'outils d'aide à la décision [Arnaud Wuilleumier]
    BRGM Nouvelle Aquitaine
  • Témoignage 1 - Utilisation des données piézométriques [Xavier Marly]
    DREAL Bassin Rhin Meuse
  • Témoignage 2 - Utilisation des données piézométriques [Nicolas Lienart]
    Conseil Départemental de l'Hérault
  • Les enjeux de demain concernant le suivit piézométrique
    Table ronde

​Surveillance de la qualité des eaux souterraines

  • Surveillance et évolution des suivis réglementaires de la qualité des eaux souterraines [Benjamin Lopez]
    BRGM - Dir. Eau, Environnement, Ecotechnologies
  • Un outil d'exploitation des données réglementaires sur les eaux souterraines - QUALINET [Elsa Ouvrard]
    Agence de l'Eau Seine Normandie
  • Surveillance prospective des millieux aquatiques [Pierre-François Staub]
    Agence Française pour la Biodiversité - Dépt. Recherche, Développement, Innovation
  • Recherche des polluants émergents en nappe - Projet ERMES [Lajlah Luther / Miguel Nicolai]
    Conseil Régional Grand Est / Agence de l'Eau Rhin - Meuse
  • Potentialiser l'intelligence collective par l'utilisation des données sur l'eau - PIC'EAU [Stéphanie Larbodie]
    Département de la Gironde
  • Les enjeux de demain concernant la surveillance de la qualité des eaux souterraines
    Table ronde

14h00 - 16h30 - SESSION 2 : Rendre visible l'invisible pour les gestionnaires et la société civile - Gestion et gouvernance des eaux souterraines

Gestion intégrée des ressources en eau

  • Les apports de l'économie à la gestion intégrée [Julien Gauthey]
    Agence Française pour la Biodiversité
  • Implications économiques des choix de protection des eaux souterraines [Cécile Hérivaux / Laurent Cadilhac]
    BRGM - Dir. Eau, Environnement, Ecotechnologies / Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse
  • Le SIE : Système d'Information sur l'Eau [Laurent Coudercy]
    Agence Française pour la Biodiversité
  • Les référentiels et leur importance pour une gestion intégrée [Pierre Marchet]
    Agence de l'Eau Adour Garonne
  • Les besoins pour une gestion intégrée des sécheresses, inondations, remontées de nappe [Stéphane Gillis]
    Syndicat Mixte de l'eau, de l'assainissement collectif et non collectif, des milieux aquatiques et de la démoustication
  • Comment favoriser l'émergence d'une gestion intégrée des ressources en eau ?
    Table ronde

Gestion active des eaux souterraines

  • Etat de l'art, freins actuels et enjeux [Nathalie Dörfliger]
    BRGM - Dir. Stratégie, Recherche et Communication
  • REX gestion nappe de la Crau [Charlotte Alcazar]
    Syndicat Mixte de Gestion de la Nappe Phréatique de la Crau
  • Gestion active sur le système karstique du Lez [Arnaud Vestier]
    Métropole Montpellier
  • Infiltration des eaux pluviales, l'exemple de la Métropole de Rennes [Mélanie Bardeau]
    BRGM Bretagne

16h30 - 17h00  - Conclusion

Grand Témoins 

  • Charlotte Alcazar (Syndicat Mixte de Gestion de la Natte Phréatique de la Crau)
  • Pierre Marchet (Agence de l'eau Adour Garonne)
  • Stéphane Gillis (Syndicat Mixte de l'eau, de l'assainissement collectif et non collectif, des milieux aquatiques et de la démoustication)

Télécharger le programme en pdf

En Bref

Cette journée technique était placée sous le thème des eaux souterraines, une ressource invisible et pourtant essentielle face aux enjeux sociétaux, climatiques et au cœur de la politique de l’eau. Organisée par le BRGM et l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB), cette journée avait pour objectif de partager avec les services de l’état, les agences de l’eau et les collectivités les résultats d’actions de recherche & développement et d’appui aux politiques publiques. Les résultats présentés sont issus de projets réalisés dans le cadre de la convention triennale entre AFB et BRGM [2016-2018] et d’actions publiques du BRGM en partenariat et d’acteurs publics de type syndicats. Ce sont plus de 20 présentations qui se sont succédées, organisées selon deux grandes sessions : une sur la surveillance des eaux souterraines de l’acquisition à la valorisation des données et une sur la gestion et la gouvernance des eaux souterraines. Chaque session a été suivie d’une table ronde animée par Valéry Dubois, journaliste scientifique. 110 personnes ont participé à cette journée.

L’importance des eaux souterraines a été rappelée tant du point de vue des usages que réglementaire, en particulier en lien avec la mise en œuvre de la directive cadre sur les eaux souterraines [2006/118/CE], ainsi que les enjeux de préservation et de gestion durable de ces ressources invisibles. La Direction de l’Eau et de la Biodiversité (DEB) du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES), l’AFB et le BRGM ont tous les trois souligné l’importance de disposer de connaissances, de données fiables et de développer des méthodologies, guides et outils, à partir d’état de l’art sur les travaux de recherche tant au niveau français qu’européen et international. Le continuum entre expertise, appui aux politiques publiques et recherche & développement est essentiel.

La DEB a souligné le besoin de s’engager dans des actions plus maitrisées et contrôlées, notamment en préservant la ressource en période de hautes eaux pour la restituer en période de déficit quand cela est faisable, utile et durable. Il est nécessaire d’assurer un partage équitable et durable des ressources en eaux. Il s’agit d’une priorité nationale pour les exigences de santé, de salubrité publique, de sécurité civile et de développement économique. A cet effet, la DEB a annoncé le lancement d’une instruction du Gouvernement aux préfets pour donner un nouvel élan à une gestion partagée de la ressource en eau face aux enjeux du changement climatique au travers de la mise en place de Projets de Territoire pour la Gestion de l’Eau (PTGE).

L’AFB, positionné en médiateur sur les connaissances scientifiques en lien avec les ressources en eau, agit pour leur valorisation et leur transfert vers les organismes en charge de la gestion. Les challenges à relever pour mettre les eaux souterraines sur le devant de la scène sont multiples, notamment en raison de leur invisibilité qui freine l’inscription de ce compartiment du milieu aquatique dans l’agenda des politiques publiques. Les eaux souterraines sont pourtant des milieux intégrateurs, dotées d’une forte inertie qui peut être mise à profit pour s’adapter aux effets du changement climatique. Cette caractéristique impose néanmoins de penser la gestion à long terme, en intégrant les autres compartiments du milieu aquatique afin de protéger ce patrimoine qui constitue une assurance vie pour demain. Les besoins actuels s’orientent vers un transfert et une adaptation des outils nationaux vers les échelles locales afin d’accompagner les territoires pour une bonne gestion de ce bien commun, gestion qui pourrait être plus volontariste en ce qui concerne la recharge.

Le BRGM a quant à lui précisé les axes stratégiques du programme scientifique dédié aux eaux souterraines et à leur gestion en contexte de changement global, leur lien avec les enjeux sociétaux et la pression exercée sur ces ressources en eau tant quantitativement que qualitativement. On note une montée en puissance significative des tensions sur cette ressource intersectorielle qui nécessite la mise en œuvre d’approches pluridisciplinaires & partenariales : public public/public privé.

Télécharger la synthèse détaillée de la journée

DATE ET LIEU

Mardi 18 juin 2019

Cité des sciences, salle Louis Armand
30 Avenue Corentin Cariou
75019 Paris

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34