banner-ombre-top
banner-ombre-left
Les résurgences du cirque de Choranche. Elles drainent les eaux du massif des Coulmes vers la Bourne (Pont en Royan, Isère, 2009). © BRGM - François Michel

Nappes d'eau souterraine au 1er septembre 2014

25.09.2014
La très grande majorité des nappes phréatiques (87%) affichent un niveau normal à supérieur à la normale. On se situe ainsi, en cette fin d'été, sur la période de bascule entre les basses eaux et une reprise de la recharge des nappes.

Le niveau des nappes au 1er septembre 2014 est hétérogène d’une région à l’autre.

La très grande majorité des réservoirs (87%) affichent un niveau normal à supérieur à la normale. La situation est favorable (niveau supérieur à la normale) notamment sur la plus grande partie du bassin Adour-Garonne et à l'ouest du territoire, dans la vallée du Rhône, l'Alsace ou dans le bassin Artois-Picardie. La situation des nappes en cette fin de période estivale est liée à des précipitations au-dessus des normales sur l'ouest du territoire depuis septembre 2013 et à des précipitations notables en août 2014. Quelques secteurs présentent une situation plus nuancée à l'image des aquifères du sud et sud-est du pays ou des nappes de l'est du bassin parisien, jusqu'en régions Champagne et Lorraine.

La carte de France de la situation des nappes au 1er septembre 2014

La carte de France de la situation des nappes au 1er septembre 2014

Tendance d’évolution du niveau des nappes

La période habituelle, en été, de baisse des niveaux est désormais dépassée avec  seulement 45% de points en baisse fin août. On se situe ainsi, en cette fin d'été, sur la période de bascule entre les basses eaux et une reprise de la recharge des nappes. On note fin août une proportion croissante de points qui deviennent à nouveau stables (29%) ainsi que de points orientés à la hausse (27%). Cette situation de bascule est assez exceptionnelle pour sa précocité par rapport aux années précédentes (en 2013 à la même époque, 77% des points étaient encore en baisse).

La situation des nappes au 1er septembre traduit assez clairement la période de bascule entre la période des plus basses eaux et la période d'une progressive reprise de la recharge des nappes avec des niveaux à nouveau croissants. La situation est ainsi favorable pour cette période de l'année.

POUR ALLER PLUS LOIN

Consulter la note d'information sur l'état des nappes d’eau souterraine

Télécharger la carte de France de la situation des nappes au 1er septembre 2014

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34