logoprin

Nappes d’eau souterraine au 1er novembre 2012

20.11.2012
La moitié des nappes phréatiques (48%) affichent un niveau normal à supérieur à la normale. En cette fin de période estivale, on peut considérer que les niveaux les plus bas sont désormais très généralement atteints.

Le niveau des nappes au 1er novembre 2012 est hétérogène d’une région à l’autre.

Plus de la moitié des réservoirs (57%) affichent un niveau normal à supérieur à la normale. Les secteurs où la situation évolue de manière favorable sont multiples quant à leur répartition géographique sur le territoire. L'évolution de la situation par rapport aux mois précédents marque le début de la période annuelle de recharge des nappes. Avec des précipitations d'automne déjà assez marquées, on s'oriente progressivement vers une situation normale, voire supérieure à la normale, du niveau d'une grande partie des nappes du territoire.

La carte de France de la situation des nappes au 1er novembre 2012

La carte de France de la situation des nappes au 1er novembre 2012

Tendance d’évolution du niveau des nappes

En ce début de période de recharge 2012 / 2013, sur l’ensemble du territoire, la tendance d’évolution des nappes est à la hausse pour une majorité des nappes (61%). Une proportion importante des niveaux s'oriente vers la stabilité (24%) et seule une assez faible partie est encore tournée à la baisse (14%) du fait de l’absence de précipitation suffisante.

On se situe désormais au début de la période de recharge hivernale avec une majorité de points orientés à la hausse ou déjà en phase de stabilisation avant une reprise de la hausse des niveaux. La poursuite de la période de recharge devrait se confirmer d'ici la fin de l'année si les précipitations observées récemment restent soutenues.

POUR ALLER PLUS LOIN

Consulter la note d'information sur l'état des nappes d’eau souterraine

Télécharger la carte de France de la situation des nappes au 1er novembre 2012