banner-ombre-top
banner-ombre-left
Les différents types d'échangeurs souterrains des pompes à chaleur géothermiques sur la plateforme expérimentale en géothermie du BRGM (Orléans, Loiret, 2009). © BRGM - Girelle Prod

La plate-forme expérimentale géothermique du BRGM

16.01.2012

La plate-forme expérimentale pour pompes à chaleur géothermiques vise à étudier les échangeurs de chaleur souterrains. Située à Orléans sur le site du BRGM, elle a été co-financée par la région Centre (Orléans, France, 2010).

La plate-forme expérimentale pour pompes à chaleur géothermiques vise à étudier les échangeurs de chaleur souterrains. Située à Orléans sur le site du BRGM, elle a été co-financée par la région Centre (Orléans, France, 2010). © BRGM

Transcription de la vidéo

La plate-forme géothermique installée au BRGM, à Orléans, permet de comparer les performances des différentes techniques pour échanger, été comme hiver, la chaleur entre le bâtiment et le sous-sol.

L'ambition de cette plate-forme est de décrire les mécanismes qui entrent en jeu tels que le vent, la pluie, le soleil, la chaleur des profondeurs. Comprendre la ressource va permettre de mieux la gérer pour mieux l'utiliser.

Les 1ers systèmes installés et étudiés sont les échangeurs horizontaux. Simple, économique, cette technique n'est pas la plus performante, mais donne des clés pour comprendre les autres échangeurs. On peut également choisir la stabilité de la ressource thermique pouvant être mobilisée avec des sondes verticales. C'est le cas aussi avec les solutions sur nappes aquifères. Actuellement, des solutions intermédiaires apparaissent comme ces systèmes appelés échangeurs compacts. Les performances ne sont pas encore complètement étudiées, mais sa simplicité de mise en place, avec une pelleteuse, fait de ce système un compagnon idéal pour les futurs maisons et bâtiments basse consommation.

En faisant circuler de l'eau dans les échangeurs, auxquels on impose une température et un débit, on peut simuler les besoins de chaud et de froid de tous les bâtiments. On peut ainsi reproduire le comportement de tous les habitats, de toutes les pompes à chaleur existantes ou de celles qui ne sont que des concepts.

Ce dispositif permet d'acquérir près de 10 000 valeurs de températures toutes les 2 min grâce à la technologie de la fibre optique.

2 ingénieurs, 2 thésards et un jeune BTS CIRA en alternance ont été embauchés pour faire vivre la plate-forme.

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34