banner-ombre-top
banner-ombre-left
Baie de Saint Pierre, en Martinique, au pied de la montage Pelée (Martinique, 2012). © BRGM - Maryse Le Roy

Martinique : nouveau directeur régional du BRGM

Notes d'information - 26.02.2016
Hydrogéologue et ancien directeur en Basse-Normandie, Benoit Vittecoq a pris la tête de la direction régionale du BRGM en Martinique.

Benoit Vittecoq a commencé sa carrière professionnelle à l’Observatoire réunionnais de l’eau (ORE), puis a intégré le BRGM Martinique en 2004 en tant qu’hydrogéologue régional. En 2009, il a rejoint le service Eau du Centre scientifique du BRGM à Orléans en tant que chef de projet spécialisé sur l’étude des milieux complexes (dont les milieux volcaniques), pour des actions notamment en Outre-Mer (Mayotte, Guadeloupe, Martinique) et à l’international. Depuis 2012, il était à la tête de la direction régionale Basse-Normandie.

Portrait de Benoît Vittecoq

Les enjeux majeurs pour le BRGM Martinique

Le BRGM accompagne la Martinique face à ses enjeux géologiques. L’île est tout d’abord exposée à la plupart des risques naturels : risque volcanique avec un volcan actif de type explosif, risque sismique lié à la subduction de la plaque atlantique sous la plaque caraïbe, risque tsunami, glissements de terrain et chutes de blocs réguliers, érosion du littoral, cyclones et fortes houles. Par ailleurs, la ressource en eau souterraine est abondante mais inégalement répartie dans le temps et l’espace, sa mobilisation lors des carêmes permettrait d’améliorer l’alimentation en eau potable des populations. L’agriculture est quant à elle fragilisée par les pollutions et les aléas climatiques. La question de l’énergie est enfin d’une importance stratégique pour l’île et la géothermie doit trouver sa place dans le mix énergétique.

Le BRGM, Service Géologique National, apporte ainsi son expertise aux collectivités, services de l’Etat, agences d’objectifs, et entreprises de la Martinique via différents projets spécifiques pour comprendre les phénomènes géologiques et les risques associés, développer des méthodologies et des techniques nouvelles, produire et diffuser des données et mettre à disposition les outils nécessaires à la gestion du sol, du sous-sol et des ressources, à la prévention des risques et des pollutions, aux politiques de réponse au changement climatique.

Voici quelques exemples de projets en cours ou réalisés récemment en Martinique :

  • Identification des principaux "gisements géothermiques" de l’île, grâce à un important programme de prospection initié en 2011, avec l’appui financier de la Région et de l’Ademe.
  • Évaluation des risques liés aux tsunamis et leur impact à la côte, en partenariat avec la DEAL et la Région.
  • Recherche de nouvelles ressources en eau souterraine : un programme d’identification des sites favorables à la réalisation de forages de reconnaissance sur le territoire du SICSM se terminera cette année. La réalisation d’un programme de reconnaissance sera à envisager pour les années suivantes.
  • Caractérisation de la dynamique du trait de côte et évolution multi-décennale (1951-2010) et décennale (2004-2010).
  • Cartographie de la pollution des sols par la Chlordécone en partenariat avec la DAAF et la Préfecture.
  • Evaluation de l’impact du changement climatique sur la ressource en eau de la Martinique, en partenariat avec la DEAL.

De nombreuses expertises sont également réalisées chaque année suite à des glissements de terrain ou chutes de blocs, à la demande de la Préfecture, de la DEAL et des communes concernées.

POUR ALLER PLUS LOIN

Télécharger le communiqué de presse au format pdf

CONTACT PRESSE

Alice Chaumerat

+33 (0)2 38 64 48 47

+33 (0)6 84 27 94 14

presse@brgm.fr

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34