banner-ombre-top
banner-ombre-left
Le centre d’essais environnementaux du BRGM (Orléans, Loiret, 2000). © BRGM

Lancement du programme scientifique PIVOTS à Orléans

Communiqués de presse - 14.03.2016
Mieux comprendre comment les polluants se forment, se dégradent et migrent dans les différents compartiments de l’environnement (sol, sous-sol, eau, air), développer de nouveaux instruments de mesure de la qualité de l’environnement, améliorer la performance de capteurs pour le suivi en continu des milieux naturels, optimiser et valider de nouveaux procédés de décontamination pour les milieux pollués… Voici un aperçu des objectifs du programme PIVOTS initié à Orléans par un regroupement de sept acteurs scientifiques de la Région Centre - Val de Loire pour créer une dynamique économique et renforcer l’attractivité territoriale. Avec à la clé une augmentation du personnel de recherche et des emplois dans le secteur de la métrologie, de l’instrumentation et de l’ingénierie environnementales.

Le 9 mars a eu lieu le lancement officiel du projet PIVOTS (Plateformes d’innovation de valorisation et d’optimisation technologique environnementales). Il s’agit d’un ensemble de six plateformes, associant des acteurs publics et privés de la Région Centre-Val de Loire : le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) qui en est coordonnateur, le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), l’Université d’Orléans, l’agence Le Studium, le pôle de compétitivité DREAM (Durabilité de la ressource en eau associée aux milieux), et Antea Group (Société internationale d’ingénierie et de conseil en environnement).

Ce projet constitue un défi important pour la communauté scientifique et le secteur économique lié au domaine de l’environnement, avec un objectif de contribuer à développer l’attractivité de la Région Centre - Val de Loire (formation, recherche, création de start-up et développement de l’emploi).

Le programme est organisé en deux phases, 2016-2018 puis 2019-2021. La contribution de la Région à la première phase dépassera 10 M€, répartis entre les différents partenaires. Les axes de recherche soutenus visent notamment à améliorer le suivi et la compréhension de l’état de l’environnement et à développer et valider de nouvelles technologies de remédiation des milieux dégradés. Les principaux domaines scientifiques concernés sont :

  • L’étude des transferts atmosphériques, dans une perspective de lutte contre la pollution atmosphérique et de compréhension des mécanismes du changement climatique, et des échanges entre  sol et atmosphère, dans une perspective de maîtrise des émissions de gaz à effet de serre ;
  • L’étude des transferts réactifs dans les sols, les sédiments et les aquifères, dans une perspective de protection et de restauration de la qualité de ces milieux ;
  • L’étude du comportement géotechnique et thermique des sols naturels ou issus du recyclage de sous-produits industriels ;
  • La mise au point de nouveaux capteurs et instruments pour le suivi environnemental et le développement et la validation de nouveaux procédés de remédiation des milieux contaminés.

Région Centre-Val de Loire : Soutenir et faire émerger des pôles régionaux de R&D porteurs d’emplois et de dynamisme

Afin de soutenir et faire émerger des pôles régionaux de recherche et développement d’envergure internationale, porteurs d’emplois et de dynamisme sur ses territoires, la Région Centre-Val de Loire a lancé en 2012 l’Appel à Manifestation d’Intérêt "Ambition Recherche et développement 2020".

De l’essor de la recherche dépend en effet le développement socio-économique à long terme de notre territoire dans une période de fragilité économique et de mutations très importantes.

Suite au lancement de l’AMI, 4 programmes ont été proposés en 2013 et 2 ont été retenus afin d’être accompagnés : "LAVOISIER" et "Bio-médicaments". En décembre 2014, l’assemblée régionale a retenu un 3e programme : "Cosmétosciences".

Le programme "Pivots", qui tend à répondre aux enjeux et défis environnementaux concernant les ressources en eau, en sol, en air et la gestion des milieux associés, est le 4e programme retenu dans le cadre du dispositif ARD (Ambition Recherche Développement) 2020 régional. Le coût du programme PIVOTS a été estimé à 21,5M€ sur 3 ans. D’autres financeurs s’associent à la Région pour soutenir ce programme : Etat, Union européenne, organismes de recherche.

La Région Centre-Val de Loire soutient ainsi l’émergence de pôles de R&D d’envergure internationale sur son territoire, pour un montant global de 30 M€ engagés sur la période 2014-2016.

120 projets de recherche d’ici l’année 2021

Le programme PIVOTS s’appuie sur plusieurs plateformes expérimentales et analytiques, localisées en halle pilote ou in situ, axées notamment sur l’étude des mécanismes de transfert dans et entre les compartiments de l’environnement (eau, sol, sous-sol, sédiments, air), le développement et la validation de nouveaux capteurs pour le suivi en continu de contaminants, l’étude des flux d’eau et de gaz à effet de serre aux interfaces sol-atmosphère, le développement et la validation de nouvelles techniques d’ingénierie environnementale (bio-dépollution par exemple).

Les projets de recherche initiés associeront des partenaires industriels et répondront à leurs besoins. L’objectif étant de déposer près de 50 projets d’ici 2018, puis 70 de plus à l’horizon 2021. En plus des 10 thèses programmées, 10 post-doctorats et près de 40 stagiaires devraient être engagés sur la durée totale du programme. L’ambition est également de développer le chiffre d’affaire des entreprises du secteur, en particulier parmi les membres du pôle de compétitivité DREAM.

6 plateformes d’innovation grâce au programme PIVOTS

  • DECAP : Développement de capteurs, pour l’élimination et la surveillance des micropolluants dans les eaux (CNRS – Université d’Orléans);
  • O-ZNS : Observatoire de la zone non saturée, pour la gestion durable des ressources en eau (CNRS – Université d’Orléans);
  • PERMECA : Plateforme d’essais de recherche en mécanique environnementale collaborative et appliquée, sur le comportement des sols sous sollicitations cycliques, l’optimisation énergétique de la ville durable, l’économie circulaire (Antea Group – BRGM);
  • PESA : Plateforme sur les échanges sol - atmosphère, pour la mesure des émissions de gaz à effet de serre dans les tourbières, la gestion de l’eau dans les agrosystèmes et la mise en œuvre de bases de données interopérables (Inra – Université d’Orléans – CNRS);
  • PRAT : Plateforme réactivité atmosphérique, pour la mesure de la qualité de l’air, de la pollution locale à la pollution globale (Univerité d’Orléans – CNRS);
  • PRIME : Plateforme pour la remédiation et l’innovation au service de la métrologie environnementale, pour le monitoring des eaux, sols et sous-sols, la remédiation et la gestion durable de ces milieux (BRGM).

 

CONTACTS PRESSE

Région Centre-Val de Loire

Kim Hamisultane
infopresse-conseilregional@regioncentre.fr

BRGM

Arthur de Pas
02 38 64 46 65
06 84 27 94 14
presse@brgm.fr

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 45060 Orléans Cedex 2 - France Tél. : +33 (0)2 38 64 34 34